Alerte médaille, tremplin normal individuel : le Japonais Kobayashi remporte la médaille d'or

En tête après la première manche, le Japonais s'est montré très solide dans la deuxième pour remporter l'or. L'Autrichien Manuel Fettner et le Polonais Dawid Kubacki terminent respectivement 2e et 3e.

Photo de 2022 Getty Images

Kobayashi Ryoyu a sauté jusqu'au toit de l'Olympe. Le Japonais a remporté la médaille d'or des Jeux Olympiques de Beijing 2022 sur le tremplin du Centre national de saut à ski de Zhangjiakoun.

En tête après la première manche (145.4 points), l'athlète de 25 ans a assuré lors de la seconde avec un saut qui lui permet d'atteindre 275 points.

Troisième skieur de l'histoire à faire le Grand Chelem sur la Tournée des quatre tremplins, Kobayashi met fin à une attente de 50 ans dans l'archipel nippon : le dernier Japonais à avoir remporté l'or en saut à ski était Kasaya Yukio, qui s'était paré d'or à Sapporo 1972 !

« J’ai du mal à y croire, a confié le nouveau champion olympique. Mes deux sauts étaient parfaits aujourd’hui, ce qui me rend très heureux. J’avais l’objectif de bien faire et de soigner mon approche, et ça s’est passé comme je le voulais ».

Fettner a attendu son heure

L'Autrichien Manuel Fettner décroche la médaille d'argent, grâce à un superbe saut en seconde manche (270.8 points au total). À 36 ans ! « Cette médaille représente quelque chose de plus fort pour moi que si je l’avais gagné il y a 10 ans, a-t-il indiqué. L’attente a été longue. Il y a eu des hauts, des bas... Mais quand on attend quelque chose si longtemps, la joie n’en est que plus belle. Je savais que c’était possible de remporter cette médaille, c’est pour ça que j’ai continué à me battre. »

Le Polonais Dawid Kubacki termine, quant à lui, en bronze avec un score final de 265.9.

Plusieurs favoris de l'épreuve ont connu une journée délicate à Beijing 2022. Leader de la Coupe du monde, l'Allemand Karl Geiger termine à la 15e place. Son compatriote, Andreas Wellinger, champion olympique à PyeongChang 2018, n'était pas présent.

Le Suisse Simon Ammann, double champion olympique de la spécialité (à Salt Lake City 2002 et Vancouver 2010) se classe 25e.

VOUS ADOREZ LE SAUT À SKI ?

Recevez le meilleur du saut à ski : actualités, vidéos, temps forts des Jeux Olympiques d’hiver et bien plus encore.