Actualités olympiques 07/12/2020

Drapeau Olympique

07 déc. 2020


ACTIVITÉS DU CIO

PRÉSIDENT

En séance plénière de son Assemblée générale, l'Organisation des Nations Unies (ONU) a adopté – par consensus – une résolution réaffirmant le rôle du sport comme catalyseur de la paix et du développement durable pour tous à l'échelle planétaire, et pour renforcer la résilience mondiale dans la lutte contre la COVID-19.

Point important à relever, la résolution reconnaît les répercussions significatives de la pandémie de COVID-19 sur tous les aspects du sport, et encourage "les États membres à inclure le sport et l’activité physique dans les plans de relance post-COVID-19 et les stratégies nationales de développement durable, compte tenu de la contribution du sport à la santé, à promouvoir un sport sûr en tant que facteur de santé et de bien-être des personnes et des communautés".

Le texte souligne également "qu'il importe d’adopter des approches globales de la santé et du bien-être par l’activité physique régulière, y compris le sport et les loisirs, afin de prévenir et de maîtriser les maladies non transmissibles et de promouvoir des modes de vie sains, notamment par l’éducation physique". Parallèlement, la résolution prend acte du contenu de la Charte olympique et du principe de non-discrimination, et “appuie l’indépendance et l’autonomie du sport ainsi que la mission du Comité International Olympique, qui est de conduire le Mouvement olympique, ainsi que celle du Comité International Paralympique, qui est de conduire le Mouvement paralympique.”

Le texte affirme en outre que "les Mouvements olympique et paralympique apportent une contribution inestimable en faisant du sport un moyen unique de promouvoir la paix et le développement, en particulier grâce à l’idéal de la Trêve olympique, reconnaissant les possibilités offertes par les Jeux Olympiques et Paralympiques passés, y compris ceux organisés à PyeongChang (République de Corée) en 2018, ainsi que les Jeux Olympiques de la Jeunesse tenus à Lausanne (Suisse) en 2020".

La résolution stipule que l'Assemblée générale des Nations Unies accueille "avec satisfaction tous les prochains Jeux Olympiques et Paralympiques, en particulier ceux devant se dérouler à Tokyo en 2021, à Beijing en 2022, à Paris en 2024, à Milan-Cortina (Italie) en 2026 et à Los Angeles (États-Unis d’Amérique) en 2028, ainsi que les Jeux Olympiques de la Jeunesse devant se dérouler à Dakar en 2026", et invite "les futurs organisateurs des Jeux et les autres États membres à inclure le sport, selon qu’il conviendra, dans les activités de prévention des conflits et à veiller à la mise en œuvre effective de la Trêve olympique pendant les Jeux."

Le président du CIO, Thomas Bach a réagi ainsi : “Le CIO se félicite de cette résolution et remercie tous les États membres des Nations Unies de leur soutien. C'est une nouvelle expression de l'excellent partenariat entre l'ONU, ses États membres et le CIO, qui respecte pleinement l'autonomie et la neutralité politique de l'organisation olympique. Nous apprécions également la forte reconnaissance du rôle positif du sport dans la reprise post-COVID-19. Le CIO est heureux que notre appel à inclure le sport dans les plans de relance post-COVID-19 des États membres des Nations unies ait été entendu." Communiqué complet ici.


À la Maison Olympique, le président Bach s’est entretenu avec le président de l'Union Cycliste Internationale (UCI), David Lappartient. Les deux dirigeants ont discuté du groupe de liaison sur le e-sport créé par le CIO et présidé par le président de l’UCI.

Le président Thomas Bach a participé virtuellement à l'ouverture de la réunion du comité exécutif de la Fédération internationale de golf (IGF). Il a souligné que, grâce à un travail de collaboration fructueux entre le CIO, le comité d'organisation et tous les autres partenaires et parties prenantes, y compris les FI, les Jeux Olympiques Tokyo 2020 seront organisés en toute sécurité et seront un symbole de solidarité et d’unité.

Le président du CIO a accueilli à la Maison Olympique le représentant permanent de la République populaire de Chine auprès des Nations Unies à Genève, l’ambassadeur Chen Xu. Ensemble, ils ont évoqué divers sujets d’intérêt commun, incluant entre autres la résolution des Nations Unies et les Jeux Olympiques d’hiver Beijing 2022.

Le président Thomas Bach a également tenu des réunions à Lausanne avec les membres du CIO, Juan Antonio Samaranch et Marisol Casado, avec lesquels il a discuté de divers sujets d’actualité olympique.

Lors d’une conférence téléphonique, le président du CIO et le président de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA), Witold Bańka, ont abordé un vaste éventail de sujets autour de la protection des athlètes intègres.

Le président Bach a rencontré le syndic d’Ouchy, Christophe Andreae, en visite de courtoisie à la Maison Olympique.

Membres

Le 1er décembre, les membres du CIO ont été informés par le chief officer éthique et conformité du CIO, Pâquerette Girard Zappelli, au nom du président de la commission d'éthique du CIO, Ban Ki-Moon, que le président Thomas Bach sera le seul candidat à l'élection présidentielle qui aura lieu lors de la 137e Session du CIO à Athènes en mars 2021. Dans une déclaration, le président Bach a dit : "Je continuerais à servir le Mouvement olympique au mieux de mes capacités et j’essaierai d’être un Président au service de tous les membres du CIO et de l’ensemble du Mouvement olympique." Communiqué complet ici.

CNO letton

Le membre de la commission exécutive du CIO, Ivo Ferriani (à g. sur photo), également président de la Fédération internationale de bobsleigh et skeleton (IBSF) a présenté la médaille Pierre de Coubertin à l’ancien président du CNO letton, Aldons Vrublevskis (à d. sur photo). La cérémonie de remise a eu lieu le 28 novembre lors de la Coupe du monde IBSF World Cup à Sigulda (Lettonie).

CIO

Marisol Casado, membre du CIO, a été réélue présidente de la Fédération mondiale de triathlon (World Triathlon) lors du 33e Congrès de la FI tenu en mode virtuel le 29 novembre. Elle préside la Fédération depuis 2008. Plus d’infos ici. (voir également sous ‘FI’).

CNO mongol

En coopération avec sa ‘Fondation Battushig & Tselmuun’ créée en 2018, le membre du CIO, Battushig Batbold, a fait d’importantes donations à la maternité ‘Gurvan Gal’ pour l'achat de technologies européennes modernes destinées aux enfants en bas âge et à l’hôpital ‘Songdo’ en faveur d’une initiative caritative pour offrir une chirurgie cardiaque pour les enfants défavorisés, ce qui est un soutien très crucial pendant cette période de pandémie en Mongolie. Il a également organisé un don de vêtements de sport au bénéfice de jeunes athlètes prometteurs et d’entraîneurs dans les sports olympiques d’hiver.

Commissions

Les 1er et 2 décembre, une réunion conjointe des partenaires de livraison, une séance d’information de la commission de coordination et un forum de pilotage conjoint, associant le CIO, le Comité international paralympique (IPC), le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024 et ses parties prenantes locales, se sont tenus à distance. Les discussions ont donné au comité d’organisation l’occasion de faire le point sur ses préparatifs en vue de la présentation d’un nouveau modèle emblématique pour les Jeux, adapté, au monde de l’après-coronavirus. De nombreux sujets ont été abordés tandis que les organisateurs des Jeux de Paris 2024 ont détaillé leur vision. Parmi les sujets abordés, citons l'impact positif des diverses activités de mobilisation menées par Paris 2024, leurs projets pour la Semaine olympique et paralympique ou encore leurs plans en matière d'héritage et de durabilité. Détails complets ici.

James Wolfensohn, ancien président de la Banque mondiale et escrimeur olympique, est décédé fin novembre à New York à l’âge de 86 ans. Il a été membre de l’équipe olympique australienne d’escrime aux Jeux Olympiques Melbourne 1956. Il était membre de la Fondation Internationale pour la Trêve Olympique. Plus d’infos ici.

Autres nouvelles Olympiques

années pour aborder la question des droits de l'homme dans le cadre de ses trois sphères de compétences et sur la base des recommandations formulées récemment par des experts, le CIO a progressé dans l'élaboration et la mise en œuvre de sa stratégie en matière de droits de l'homme. Lors de sa récente réunion consultative, la commission exécutive du CIO a été informée des travaux en cours dans ce domaine. Le CIO a été guidé dans sa démarche par une série de "Recommandations pour une stratégie en matière de droits de l'homme" rédigées à sa demande, en 2019, par deux experts indépendants, le Prince Zeid Ra'ad Al Hussein, ancien haut-commissaire des Nations Unies pour les droits de l'homme, et Rachel Davis, vice-présidente de Shift – un centre d'expertise à but non lucratif sur les entreprises et les droits de l'homme. Le CIO a déjà pris plusieurs mesures pour s'acquitter de ses responsabilités en matière de droits de l'homme lors de ses opérations. Il a ainsi amélioré la mise en conformité de ses stratégies existantes dans les domaines de la durabilité, de l'égalité des sexes et de l'inclusion avec les principes relatifs aux droits de l'homme ; il travaille également sur ses procédures d'achats et sur la création d'une unité en charge des droits de l'homme au sein de l'organisation. Il a par ailleurs accru sa mobilisation auprès de groupes d'experts des droits de l'homme. Le travail se poursuit en outre dans le cadre des Jeux Olympiques et des Jeux Olympiques de la Jeunesse, avec un soutien apporté aux comités d'organisation pour l'élaboration et la mise en œuvre de leurs stratégies en matière de droits de l'homme. Dans le droit fil des réformes engagées à la suite de l'adoption de l'Agenda olympique 2020, les principes relatifs aux droits de l'homme ont d'ores et déjà été renforcés dans les "Conditions opérationnelles" du Contrat hôte pour les Jeux Olympiques de 2024 et les éditions suivantes. Communiqué complet ici.

Alors qu'ils tentent de se qualifier pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020 reportés à 2021, bon nombre des 51 athlètes réfugiés boursiers de la Solidarité Olympique conjuguent programmes d'entraînement intensif et initiatives destinées à s'investir auprès de leur communauté d'accueil et à aider d'autres réfugiés à surmonter les difficultés dues à la pandémie de COVID-19. Découvrez ici quatre projets inspirants qui montrent aux réfugiés ce qu'il est possible de faire.

Olympic Channel

Olympic Channel a reçu le prix de la “meilleure utilisation des médias sociaux” lors de la remise des SportsPro OTT Awards 2020. Point important à relever, le prix récompense l'activation de la séance d’entraînement à l’occasion de la Journée olympique le 23 juin. La plus grande séance d’entraînement olympique en ligne sur 24 heures au monde a permis à un demi-milliard de personnes de rester actifs (#StayActive) lors de la Journée olympique. Si vous vous sentez motivés pour refaire l'entraînement, cliquez ici.

La transition vers un sport durable gagne du terrain alors que de plus en plus de CNO et de FI, soutenus par le CIO, prennent des mesures pour relever les défis environnementaux, économiques et sociaux au sein de leurs organisations et communautés. Une étape importante a récemment été franchie, avec la publication de 22 études de cas sur la durabilité du Mouvement olympique, ce qui porte leur total à plus de 100. Ces études de cas, un projet lancé par le CIO en 2016, témoignent de la manière dont les FI et les CNO intègrent la durabilité dans leurs opérations et leurs événements. En présentant de nouvelles méthodes de travail, des innovations durables et des partenariats efficaces, elles visent à inspirer d'autres organisations à suivre l'exemple et à accélérer la transition vers un sport durable dans l'ensemble du Mouvement olympique. Communiqué complet ici.

 

FÉdÉrations Internationales

FI été
Getty / Hulton

World Athletics a annoncé le décès de Rafer Johnson (photo), champion olympique du décathlon en 1960, à l'âge de 86 ans, le 2 décembre. Quatre ans avant sa médaille d’or, il fut médaillé d'argent aux Jeux Olympiques Melbourne 1956.Entre 1956 et 1960, il a été invaincu dans les compétitions de décathlon. Porte-drapeau de la délégation américaine aux Jeux de Rome 1960, Rafer Johnson alluma la vasque olympique aux Jeux Olympiques Los Angeles 1984. Il a également co-fondé en 1968 la California Special Olympics et s’était engagé plus récemment dans la candidature réussie de Los Angeles à l’organisation des Jeux Olympiques de 2028. Plus de détails ici. Par ailleurs, la dernière réunion de l’année du Conseil de World Athletics a pris une série de décisions importantes pour guider le sport dans un avenir proche. Le Conseil a reçu des rapports et des mises à jour sur de nombreux événements et sujets, et a envisagé des actions concernant le calendrier mondial, les compétitions de la World Athletics Series et la Fédération de Russie. Lire toutes les décisions ici.

FIBA

Le logo officiel (photo) de la Coupe du monde de basketball 2023 a été dévoilé le 4 décembre dans le cadre du lancement de la nouvelle campagne #DontMissABeat de la Fédération Internationale de Basketball (FIBA). Cette Coupe du monde se tiendra du 25 août au 10 septembre 2023 dans trois villes de trois pays, Manille (Philippines), Okinawa (Japon) et Djakarta (Indonésie). Le lancement du logo va donc de pair avec le lancement de la campagne de la FIBA, #Don't Miss a Beat, qui vise à garder la communauté du basketball unie et active au cours des prochains mois. Plus d'infos ici.

Réuni pour la quatrième fois par visioconférence, le groupe de travail dédié à la sécurité des coureurs, créé par l’Union Cycliste Internationale (UCI), a examiné le 2 décembre une série de propositions visant à améliorer les conditions de sécurité lors des épreuves sur route. L’objectif consistait à déterminer les mesures à mettre en œuvre dès la saison 2021. Les mesures en question devront être présentées le 9 décembre au Conseil du Cyclisme Professionnel puis approuvées par le Comité directeur de l’UCI dans la foulée avant leur application. Les premières mesures seront mises en œuvre dès janvier 2021, tandis que d’autres le seront progressivement au cours de l’année 2021. Plus d’infos ici.

La Fédération Internationale de Natation (FINA) continue d'organiser régulièrement des webinaires pour les managers de sports aquatiques par le biais de sa plateforme d'apprentissage. Le dernier webinaire pour le continent américain s'est tenu les 28 et 29 novembre, tandis qu'un autre aura lieu les 12 et 13 décembre. Au total, 150 participants s’y sont inscrits. L'objectif de ces webinaires est de fournir une formation continue et des références aux dirigeants des fédérations nationales ainsi que de développer les compétences de gestion des administrateurs des fédérations nationales et ce, afin de poursuivre la mise en œuvre des principes de bonne gouvernance et l'utilisation des outils de planification stratégique, de gérer l'aspect ressources humaines et les finances dans une approche optimale. Plus d’infos sur www.fina.org

UIPM

Le Prince Albert II de Monaco (à g. sur photo), membre du CIO et président d'honneur de l'Union Internationale de Pentathlon Moderne (UIPM), a officiellement inauguré le nouveau siège de la FI situé au Stade Louis II dans le quartier Fontvieille de Monaco, lieu de résidence de l’organisation depuis 1997. Le président de l'UIPM, Klaus Schormann (à d. sur photo) et le vice-président, Joël Bouzou, OLY lui ont fait visiter le nouveau siège. Lors de sa visite, le Prince Albert II a expérimenté le tir laser avant de tenir une réunion avec le président et la secrétaire générale de l'UIPM, Klaus Schormann et Shiny Fang respectivement. Plus de détails ici.

Les 12 comités et commissions de la Fédération mondiale de triathlon (World Triathlon) se sont réunis à distance la semaine dernière. Les réunions, auxquelles ont participé des dizaines de fédérations nationales des cinq continents, ont abordé tous les aspects de la gouvernance et des finances de la FI. Les Confédérations continentales ont également tenu des réunions. Des élections se sont aussi déroulées pour les postes au sein du bureau exécutif de la FI lors du 33e Congrès de la FI auquel ont participé, le 29 novembre, 136 fédérations nationales. Plus d’infos ici.

La Fédération Internationale de Volleyball (FIVB) a annoncé que, suite à la décision de son Conseil d'administration, le prochain Congrès mondial de la FIVB se tiendra en mode virtuel les 5, 6 et 7 février 2021. Il a également été décidé d'accueillir le prochain Conseil d'administration après le Congrès mondial à une date ultérieure en 2021. Plus d’infos sur www.fivb.com

ISA

Le tout premier programme de la Fédération internationale de surf (ISA) pour les juges féminins a été un succès avec la participation de 127 femmes représentant 34 pays. Réalisé en mode virtuel du 1er au 3 décembre, le cours a été créé dans le but d’augmenter le nombre de femmes juges dans le monde entier, de promouvoir l'égalité des sexes dans le surf et d'inclure davantage de femmes qualifiées dans les jurys des futurs championnats du monde ISA. Détails complets ici.

FI Hiver

La Fédération mondiale de curling (WCF), en partenariat avec Curling Canada, a annoncé que le Championnat du monde masculin 2021 se déroulera désormais au Markin MacPhail Centre du parc olympique canadien WinSport à Calgary du 3 au 11 avril 2021. Le Championnat sera l'un des événements importants organisés dans cette ville afin d'assurer la santé et la sécurité des athlètes, du personnel et des officiels. Cette compétition servira de qualification pour six CNO pour la compétition masculine par équipe des Jeux Olympiques d’hiver Beijing 2022. Plus de détails ici.

ComitÉs Nationaux Olympiques

Le premier Forum international virtuel accueilli par le CNO d’Arabie saoudite et organisé par la Fédération mondiale de taekwondo (World Taekwondo) en coopération avec la Fédération saoudienne de taekwondo et la Fondation humanitaire de la FI a eu lieu les 27 et 28 novembre. Placé sous le titre ‘Forum sur l'égalité des sexes et le leadership des femmes’, l'événement a attiré plus de 120 000 vues sur les médias sociaux du CNO pendant deux jours. Les discours d'ouverture ont été prononcés par le président du CNO, le prince Abdulaziz Bin Turki Al Faisal Al Saud, le président de la FI, Chungwon Choue ainsi que par le président du CIO, Thomas Bach. Un certain nombre d'athlètes ont également pris part au Forum qui a abordé des thèmes tels que l'égalité entre les sexes et   l’égalité dans le sport ; le leadership féminin en Arabie saoudite; l’égalité des sexes dans le Mouvement olympique et le CIO ; la représentation médiatique. Plus d’infos sur www.olympic.sa et www.worldtaekwondo.org

Fin novembre, l'équipe opérationnelle du CNO marocain a tenu une réunion pour faire le point sur le suivi des fédérations et l'organisation de la visioconférence avec les boursiers en préparation pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020. Le CNO a également participé aux travaux de la réunion de coordination de l'académie régionale de l'éducation et de la formation, avant de rencontrer la direction du sport et évoquer ensemble le programme sportif national. Par ailleurs, les équipes du CNO ont commencé l'enregistrement de l'émission "parole de champions" avec les sportifs marocains en lice pour Tokyo 2020. Plus d’infos sur www.cnom.org.ma

CNO mongol

Le président du CNO mongol, Naidan Tuvshinbayar (photo), qui a été champion olympique de judo aux Jeux Olympiques Beijing 2008, a lancé un défi intitulé ‘Olympic Wave’ contre le COVID-19 en Mongolie. Ainsi, il souhaite montrer lui-même les exercices simples et efficaces qu’il fait avec ses quatre enfants à la maison pour garder l'esprit olympique et la forme physique pendant cette période de pandémie et encourage activement toutes les personnes de tout âge à en faire de même. Ce défi est très bien accueilli dans tout le pays et les vainqueurs recevront des prix spéciaux du CNO. En outre, le CNO organise des webinaires hebdomadaires sur divers thèmes sportifs et olympiques, avec la participation des 60 fédérations nationales sportives ainsi que les conseils olympiques locaux et provinciaux.

CNO vénézuélien

La 10e session de l’Académie olympique vénézuélienne a eu lieu le 2 décembre au siège du CNO vénézuélien. Cette session, tenue également en mode virtuel, a été suivie, par plus de 20 directeurs techniques de différentes fédérations nationales sportives qui ont ainsi pu accroitre leurs connaissances sur le fonctionnement du Mouvement olympique et sa structure. Deux athlètes déjà qualifiés pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020, Yulimar Rojas (athlétisme) et Daniel Dhers (vélo BMX), se sont adressés aux participants de la session, avant de leur remettre leurs diplômes. Plus d’infos ici.

Comités d’organisation des Jeux Olympiques

Paris 2024

Près de 400 athlètes ont participé le 26 novembre au Forum des athlètes 2020, 100% digital et qui était co-organisé pour la première fois par le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024, le CNO français et le Comité paralympique français. Durant plus de deux heures, ces athlètes ont pu échanger et partager expériences et bonnes pratiques sur différentes thématiques au cœur de leurs préoccupations. Ce Forum a permis de faire découvrir les différents services et accompagnements mis en place par le mouvement sportif à destination des sportifs. Il a également donné l’occasion de partager avec les athlètes les dernières évolutions du projet Paris 2024 et de les impliquer toujours davantage à un projet auquel ils sont associés depuis le début. Enfin, les athlètes présents se sont mobilisés pour le sport français, en proposant des actions concrètes à mener pour aider les clubs et soutenir la reprise du sport. Plus de détails ici. Par ailleurs, l’Agence nationale du Sport, Paris 2024, le CNO et le Comité paralympique français, ont retenu les 55 premiers lauréats du projet Impact 2024 qui agissent pour renforcer l’impact social du sport. A noter que plus de 1000 projets ont été sélectionnés pour être inscrits au programme d’Héritage 2024. Plus de détails sur www.paris2024.org

Organisations reconnues

L’Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique (ACNOA) a organisé les 20 et 21 novembre en visioconférence, le 37e séminaire des secrétaires généraux des CNO africains sous le thème ‘Émergence du Mouvement olympique et sportif africain à partir de la COVID-19 : obstacle, retour en toute sécurité à la compétition et préparation des athlètes africains à la compétition et planning des événements futurs’. Cette rencontre visait à harmoniser les techniques de management de relance du sport africain dans les perspectives de l’ère post-COVID à venir et des Jeux Olympiques reportés Tokyo 2020. Des recommandations ont été formulées à la fin de ce séminaire qui était placé sous la modération du secrétaire général de l’ACNOA, Ahmed Abu Elgasim Hashim et la coordination générale du président de l’ACNOA, Mustapha Berraf, également membre du CIO. 

Pour commémorer la Journée internationale des personnes handicapées (3 décembre), le  Comité international paralympique (IPC) et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) ont signé un accord de coopération visant à leur collaboration à plusieurs initiatives qui renforceront les droits des personnes handicapées. Cet accord a été signé par Andrew Parsons, président de l'IPC, et Michelle Bachelet, Haut-Commissaire. Dans le cadre de cet accord, les deux organisations travailleront avec d’autres qui partagent les mêmes idées, pour mener une campagne de communication mondiale autour des Jeux Paralympiques Tokyo 2020, et ce afin de changer les attitudes à l'égard du handicap et de promouvoir l'agenda des droits de l'homme. . Plus d’infos ici. Par ailleurs, l’IPC fournira une couverture en clair des Jeux Paralympiques Tokyo 2020 en Afrique subsaharienne dans le cadre de ses efforts de sensibilisation au sport pour handicapés et à ses athlètes dans la région. Cette initiative est un élément clé du projet ‘Para Sport Against Stigma’ auquel collaborent l'IPC, l'Université de Loughborough et le Chancelor College de l'Université du Malawi. Ce projet vise à soutenir le changement social et à surmonter la stigmatisation et la discrimination contre les personnes handicapées en Afrique. Vingt-quatre territoires, soit environ plus de 150 millions de personnes, ont déjà confirmé qu’ils diffuseront les Jeux. Plus de détails ici. Enfin, l'IPC va mettre 1,8 million d'euros de subventions à la disposition de ses 200 et plus organisations membres en 2021, dans le cadre des efforts visant à fournir un soutien supplémentaire pendant la pandémie de COVID-19. Détails complets ici.

L'Agence Mondiale Antidopage (AMA) vient d’accueillir des contributions financières supplémentaires totalisant près de 2,6 millions de dollars américains des gouvernements de l'Arabie saoudite, de la Chine, de l'Égypte et de l’Inde, qui seront allouées aux activités de recherche scientifique et de renseignement et enquête de l'Agence. Ces contributions s'ajoutent aux contributions annuelles des gouvernements au budget de l'AMA, qui sont égalées par le CIO au nom du Mouvement sportif, et rentrent dans le cadre d'une initiative annoncée en novembre 2019 par le président du CIO, Thomas Bach, pour renforcer la recherche scientifique et les programmes de renseignement et d’enquête de l’AMA Dans le cadre de cette initiative, les contributions supplémentaires fournies par les gouvernements sont doublées par le CIO, ce qui signifie que ces contributions rapporteront près de 5,2 millions de dollars américains supplémentaires au système antidopage mondial. Détails complets ici.

 

Actualités du CIO Bulletin olympique
back to top