Poursuite par équipes, hommes : l’Italie record et en or

Les Italiens battent leur propre record du monde pour s’imposer devant le Danemark dans la poursuite par équipes. Les Australiens sont en bronze.

Photo de Photo de Justin Setterfield/Getty Images

La dernière remontait à Rome 1960 !

Les Italiens n’avaient plus remporté l’épreuve de poursuite par équipe masculine depuis les JO qu’ils avaient organisés en 1960. Et leur dernière médaille dans l’épreuve, en bronze, remontait à Mexico 1968.

Mais les Italiens sont désormais octuples champions olympiques dans l’exercice, en terminant la finale de Tokyo 2020 en 3 min 42 s 032.

Ils ont battu le Danemark, en bronze à Rio 2016, sur le fil (3 min 42 s 198) au terme d’une course haletante lors de laquelle les deux équipes ont battu le record du monde que les Italiens avaient établi la veille.

Les résultats détaillés de la finale sont ici.

Le film de la course pour l’or

Les Danois commençaient doucement, mais accéléraient dans la dernière minute et prenaient les devants. Les Italiens n’arrivaient pas à suivre et étaient distancés jusqu’à l’avant-dernier passage devant la ligne. C’est donc dans le dernier tour de piste que les coéquipiers de Filippo Ganna, quadruple champion du monde de poursuite, donnaient un dernier coup de pédale pour battre le record et surtout s’adjuger la médaille d’or olympique. Quelle course !

Une chute dans la course pour le bronze

Dans le derby de l’Océanie, entre l’Australie et la Nouvelle-Zélande, un cheveu séparait les deux pays voisins. Les deux équipes étaient au coude à coude et étaient toutes deux en piste pour aller chercher le record du monde de la veille, mais la chute d’un cycliste néo-zélandais changeait complètement la donne.

La course se poursuivait, mais les Australiens, médaillés d’argent à Rio 2016, finissaient par doubler le dernier concurrent adverse, ce qui leur donnait automatiquement la victoire. Les Aussies sont en bronze.

Le podium

  1. Italie
  2. Danemark
  3. Australie