Poids légers, femmes : l’Irlandaise Kellie Harrington championne olympique

L’Irlandaise Kellie Harrington a battu la Brésilienne Beatriz au terme d’un combat très serré pour remporter la médaille d’or olympique.

Photo de 2021 Getty Images

La championne du monde irlandaise 2018 affrontait la championne du monde brésilienne 2019 à l’Aréna de Kokugikan, ce dimanche 8 août.

Et c’est Harrington qui l’a emporté 5-0 après un combat indécis jusqu’au bout.

Consultez les résultats détaillés de la finale ici.

Le film de la finale

Ferreira commençait mieux avec des gauches bien placées dans le premier round. La boxeuse de 28 ans prenait légèrement le dessus à la fin du premier round. Au début du deuxième, elle obligeait la Dublinoise de 31 ans à toucher les cordes, mais cette dernière parvenait à placer de bons coups et remportait le deuxième round à l’unanimité.

Le dernier round allait donc s’avérer décisif. La tête de série n° 1 irlandaise et son adversaire brésilienne donnaient vraiment tout dans les trois dernières minutes. Les deux boxeuses se tombaient dans les bras au gong, ne sachant pas de quel côté la balance allait pencher tant les débats avaient été serrés.

Au final, c’est l’Irlandaise Harrington qui était couronnée. Ferreira allait la féliciter chaleureusement dans un bel élan de fair-play.

La Thaïlandaise Sudaporn Seesondee et la Finlandaise Mira Marjut Johanna Potkonen sont médaillées de bronze après leurs défaites en demi-finales face à Harrington et Ferreira respectivement.

Et du côté des francophones ?

L’Algérienne Imane Khelif a passé les huitièmes de finale face à la Tunisienne Mariem Homrani Ep Zayani, mais s’est inclinée en quarts contre la future championne olympique, Harrington.

La Française Maïva Hamadouche, quant à elle, a été éliminée dès les seizièmes le 27 juillet par la Finlandaise Potkonen, future médaillée de bronze.