Le patinage artistique olympique à Beijing 2022 : Cinq choses à savoir

Tout ce que vous devez savoir sur la compétition de patinage artistique des Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022, avec les athlètes à suivre, des informations sur le site, et bien plus encore !

Par Will Imbo
Photo de Handout image supplied by OIS/IOC. Olympic Information Services OIS. This image is offered for editorial use only by the IOC. Commercial use is prohibited.

Le patinage artistique est l’un des sports les plus populaires des Jeux Olympiques d’hiver. Certains diront même qu’il est l’essence même des Jeux, puisqu’il est le plus ancien sport du programme de l’édition hivernale.

Le patinage artistique est apparu pour la première fois aux Jeux lors de l’édition estivale de Londres 1908 - mais aussi à Anvers 1920. Après quoi, il a été reversé définitivement dans le programme hivernal lors des premiers Jeux Olympiques d’hiver de Chamonix 1924.

Les Jeux Olympiques d’Hiver de Beijing 2022 proposeront cinq épreuves de patinage artistique : en individuel chez les hommes, en individuel chez les femmes, en couple, danse sur glace et épreuve par équipes.

Vous trouverez ici notre présentation du patinage artistique à Beijing 2022, avec l’histoire du sport, les patineurs à surveiller, des informations sur le site et bien plus encore !

Les meilleurs patineurs artistiques olympiques de Beijing 2022

La compétition de patinage artistique est l’une des plus relevées et redoutables des Jeux Olympiques d’hiver. En une erreur minime, le candidat se retrouve au sol et dit adieux à ses chances de médaille. Pour s’adjuger l’or, il doit tutoyer la perfection. C’est ce qu’a réussi à faire le Japonais Hanyu Yuzuru lors des deux dernières éditions des Jeux, où il a à chaque fois remporté la médaille d’or de la compétition masculine (Sotchi 2014 et PyeongChang 2018). Également double champion du monde (2014 et 2017), il est considéré comme l’un des plus grands patineurs de l’histoire. Il sera donc tout naturellement l’épouvantail des Jeux de Beijing, où il visera un troisième titre olympique consécutif chez les hommes, un exploit qui n’a plus été réalisé depuis 1928.

Triple champion du monde (2018, 2019 et 2021) et en bronze par équipes aux Jeux de 2018, l’Américain Nathan Chen sera sans le moindre doute l’un des principaux challengers de Yuzuru.

Il faudra également compter sur le Japonais Uno Shoma, vice-champion olympique à PyeongChang et double médaillé d’argent aux Mondiaux (2017 et 2018), qui est également le premier patineur à avoir réussi un quadruple flip en compétition internationale.

Alina Zagitova (ROC) et Evgenia Medvedeva (ROC) ont respectivement remporté l’or et l’argent du concours féminin de PyeongChang, mais elles n'ont pas été retenues dans l'équipe de la Fédération nationale de patinage artistique russe (RFSF) pour la saison 2021-2022.

Du côté du Japon, Satoko Miyahara et Rika Kihira seront à surveiller à Beijing.

Miyahara, qui a terminé quatrième des Jeux Olympiques d’hiver 2018, a décroché des médailles d’argent et de bronze aux Championnats du monde, respectivement en 2015 et 2018, qui viennent s’ajouter à ses quatre titres nationaux. Âgée de 18 ans, Kihira devrait faire ses débuts olympiques à Beijing 2022. Même si elle n’a pas encore é té médaillée aux Mondiaux, elle est double championne du Japon (2019 et 2020) et vainqueur du Grand Prix Final 2018, sans oublier qu’elle a écrit l’histoire en devenant la première femme à réussir un enchaînement triple axel-triple boucle piqué.

Bradie Tennell n’est pas non plus à écarter du débat. L’Américaine a glâné le bronze par équipes à PyeongChang et a remporté deux titres de championne des États-Unis (2018 et 2021).

La compétition en couple de Beijing 2022 devrait être assez ouverte, surtout après le départ à la retraite des champions olympiques en titre allemands Bruno Massot et Aljona Savchenko. Vice-champions olympiques 2018 et doubles champions du monde (2017 et 2019), les Chinois Wenjing Sui et Cong Han font partie des favoris à la médaille d’or, à l’instar du couple français composé par Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, en argent aux Jeux de 2018 et quadruples champions du monde. Les Tricolores sont de très sérieux prétendants à la victoire dans l’épreuve de danse sur glace.

Le programme olympique du patinage artistique de Beijing 2022

La compétition de patinage artistique se tiendra du 4 au 20 février 2022.

Le site olympique du patinage artistique de Beijing 2022

La compétition de patinage artistique aura lieu au Palais Omnisports de la Capitale de Pékin. L’enceinte fait partie de l’héritage des Jeux Olympiques d’été 2008, quand elle avait accueilli la compétition de volley. En plus du patinage artistique, le Palais Omnisports de la Capitale sera également le théâtre des épreuves de short-track.

Le site, dont la capacité atteint 17 345 places, continuera d’accueillir des compétitions sportives ainsi que des événements culturels et de divertissement.

Le format de la compétition olympique de patinage artistique de Beijing 2022

La compétition de patinage artistique de Beijing 2022 proposera cinq épreuves :

  • Hommes Simple
  • Femmes Simple
  • Couples
  • Danse sur Glace
  • Épreuve par équipes

En général, chaque épreuve comprend un programme court et un programme libre, qui déterminent la note du concurrent. Dans chacune de ces routines, le patineur reçoit deux ensembles de notes : la note de l’élément technique (TES) et la note de l’élément de programme (PCS).

Le PCS se focalise principalement sur la présentation, tandis que le TES évalue la difficulté et la réussite de la routine (comme les spins et les sauts). La routine courte (également connue sous le nom de programme court) sert d’épreuve qualificative, puisque seuls les patineurs les mieux notés dans cette partie pourront accéder au programme long (également dénommé patinage libre ou programme libre). Les patineurs reçoivent ensuite une note combinée entre leur programme court et leur programme libre, qui permet de déterminer le nom du vainqueur.

Au total, 144 patineurs seront qualifiés pour les Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022.

L’histoire olympique du patinage artistique

La patinage artistique s’est métamorphosé tout au long de son histoire, passant d’un moyen de locomotion pratique à l’élégant mélange de sport et d’art qu’il est aujourd’hui.

Les Néerlandais ont sans doute été les premiers pionniers du patinage au monde. Dès le XIIIème siècle, ils ont commencé à utiliser leurs canaux pour maintenir la communication entre les différents villages, en patinant dessus durant l’hiver. Le patinage a fini par traverser la Manche en direction de l’Angleterre, où les premiers clubs et patinoires artificielles ont vu le jour. Parmi les passionnés de patinage figurent plusieurs rois d’Angleterre, Marie-Antoinette, Napoléon III ou encore l’écrivain allemand Johann Wolfgang von Goethe.

Mais ce sont deux Américains qui sont à l’origine des principaux développements de l’histoire de ce sport. En 1850, Edward Bushnell, originaire de Philadelphie, a révolutionné le patinage en créant les premiers patins à lame d’acier, un changement qui permet de nouvelles manoeuvres et des virages plus complexes. Jackson Haines, un maître de ballet habitant à Vienne dans les années 1860, y a apporté des touches de ballet et de danse pour offrir à ce sport toute sa grâce.

Le patinage artistique est le plus ancien sport du programme des Jeux Olympiques d’hiver. Il s’est même tenu lors d’éditions estivales, comme à Londres 1908 et Anvers 1920. Jusqu’en 1972, seules trois épreuves étaient disputées : chez les hommes, les femmes et en couple. La danse sur glace a fait son apparition en 1976, tandis que l’épreuve par équipes mixtes a fait ses débuts lors des Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi 2014.

Les États-Unis sont la nation la plus titrée du patinage artistique aux Jeux Olympiques d’hiver, avec un total de 51 médailles, dont 15 en or. Pour ainsi dire, les États-Unis ont décroché au moins une médaille dans chacune des éditions des Jeux où le patinage artistique était présent, à l’exception de Londres 1908 et Garmisch-Partenkirchen 1936.

La Russie est deuxième dans ce classement, avec 26 médailles (14 en or), l’Union Soviétique venant au troisième rang avec 24 médailles.

Les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir sont les athlètes les plus décorés de l’histoire olympique du patinage artistique, avec un total de cinq médailles, dont deux en or en danse sur glace et une en épreuve par équipes. Le Suédois Gillis Grafström a pour sa part décroché le plus grand nombre de médailles dans une même épreuve : quatre, dont trois en or, chez les hommes. Du côté des femmes, la Norvégienne Sonja Henie est la patineuse la plus titrée, avec trois médailles d’or.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité
Inscrivez-vous ici Inscrivez-vous ici