La tradition de la cérémonie de remise du drapeau olympique

La remise du drapeau olympique est devenue un moment mythique de la Cérémonie de Clôture des Jeux Olympiques.

Par Will Imbo
Photo de 2021 Getty Images

Le 8 août, les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ont officiellement touché à leur fin avec l’extinction de la flamme olympique lors de la Cérémonie de Clôture, qui a compris un certain nombre d’éléments iconiques, à l’image de la remise du drapeau olympique à la maire de Paris, Anne Hidalgo.

Mais quelle est la signification de la remise du drapeau ? Quand a-t-elle commencé ? Et quelles sont les étapes à suivre ?

Vous trouverez ici tout ce que vous avez besoin de savoir concernant la cérémonie de remise du drapeau olympique.

GettyImages-1333014584
Photo de 2021 Getty Images

Qu’est-ce que la cérémonie de remise du drapeau olympique ?

La remise du drapeau olympique est un moment symbolique de la Cérémonie de Clôture, au cours de laquelle une ville - la plus récente étant Paris - devient officiellement la prochaine ville hôte des Jeux Olympiques.

Le passage de témoin de la Cérémonie de Clôture a lieu après que le drapeau grec ait été hissé à la gauche du drapeau olympique et que l’hymne grec ait été joué, pour souligner le lien entre les Jeux de l’Antiquité qui se tenaient à Olympie, en Grèce, et ceux de l’ère moderne.

À ce moment précis, alors que le drapeau olympique est abaissé et porté hors du stade, alors que l’hymne olympique est joué, les maires de la ville hôte actuelle et de la prochaine ville hôte rejoignent, sur le devant de la scène, le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach. (Lors de la Cérémonie de Clôture de Tokyo 2020, le gouverneur de Tokyo, Yuriko Koike, et la maire de Paris, Anne Hidalgo, se sont joints au président Bach).

Le maire de la ville hôte remet ensuite un drapeau olympique unique au président du CIO, qui le transmet à son tour au maire de la ville qui aura en charge l’organisation des prochains Jeux Olympiques. Puis, le maire qui reçoit le drapeau le brandit huit fois. Ce drapeau unique, diffèrent de celui qui flotte pendant la durée des Jeux, est généralement exposé dans la mairie de la ville hôte pendant les quatre années qui précèdent les prochains Jeux Olympiques.

Le drapeau du prochain pays hôte est ensuite hissé à la droite du drapeau de l’actuel pays hôte pendant que son hymne est joué.

Histoire de la remise du drapeau olympique

La cérémonie de remise du drapeau est parfois appelée Cérémonie d’Anvers, puisque cette tradition a commencé lors des Jeux Olympiques de 1920e, lorsque le tout premier drapeau olympique a été présenté au CIO par la ville d’Anvers, en Belgique. À la fin de ces Jeux, un nouveau drapeau a été fabriqué pour les Jeux Olympiques de Paris 1924. Ce qui n’a empêché le drapeau de continuer à porter le nom de "drapeau d’Anvers".

Le drapeau d’Anvers a été utilisé lors de la cérémonie de remise jusqu’aux Jeux Olympiques de Los Angeles 1984, avant qu’un nouveau drapeau ne soit présenté au CIO lors des Jeux Olympiques d’Été de Séoul 1988, en Corée du Sud, qui est donc devenu par la suite le drapeau de Séoul et a été utilisé jusqu’à la conclusion des Jeux Olympiques de Londres 2012.

Au terme des Jeux Olympiques de Rio 2016, un nouveau drapeau a été présenté au CIO en remplacement du drapeau de Séoul. C’est ainsi la dernière version en date du drapeau olympique toujours utilisée lors de la cérémonie de remise.

La première remise du drapeau olympique d’hiver a eu lieu durant les Jeux d’Hiver d’Oslo 1952, en Norvège. Le drapeau d’Oslo, comme il était appelé, a été utilisé pour la dernière fois lors de la Cérémonie de Clôture des Jeux Olympiques d’Hiver de Sotchi 2014. La ville de PyeongChang a donc présenté un drapeau de remplacement de celui d’Oslo, toujours utilisé aujourd’hui, durant la Cérémonie de Clôture des Jeux Olympiques d'Hiver 2018.