Loading...

Ce que nous avons appris : le bilan de la gymnastique artistique à Tokyo 2020

L’Américaine Sani Lee et Hashimoto Daiki ont remporté l’or des deux concours généraux en individuel pour être consacrés meilleurs gymnastes du monde. 

5 min Par olympic-editorialworkflow
Simone Biles
(Photo de Photo de Laurence Griffiths/Getty Images)

À Tokyo 2020, la gymnastique artistique a été le théâtre de rebondissements à n’en plus finir. Voici notre résumé de tout ce qu’il s’est passé.

Les 5 meilleurs moments de la gymnastique artistique à Tokyo 2020

  1. Le ROC remporte les deux médailles d’or des épreuves par équipes féminines et masculines. Les deux premières médailles d’or décernées en gymnastique artistique sont tombées dans la besace du ROC, une performance qui lui permet de s’assurer des Jeux réussis. Les hommes ne s’étaient plus imposés par équipes depuis Atlanta 1996, alors que l’Équipe Unifiée avait ramené l’or chez les femmes en 1992.
  2. Après s’être retirée de l’épreuve par équipes féminines après tout juste un saut, l’Américaine Simone Biles a engendré des débats à l’échelle planétaire sur la santé mentale des athlètes. Et pourtant, après avoir déclarée forfait pour les finales du concours général individuel et de trois agrès, la championne olympique de Rio 2016 a réussi un retour triomphal lors du dernier jour de compétition de la gymnastique artistique, lors duquel elle remporte la médaille de bronze à la poutre.
  3. Hashimoto Daiki perpétue l’héritage japonais chez les hommes. L’adolescent a suivi les pas d’Uchimura Kohei, offrant à sa nation sa troisième médaille d’or de suite au concours général masculin des Jeux Olympiques. Quelques jours plus tard, il récidive et remporte l’or à la barre fixe.
  4. La Brésilienne Rebeca Andrade a réalisé un exploit historique en décrochant la médaille d’or du saut de cheval féminin. Elle devient ainsi la première Brésilienne à remporter une médaille d’or olympique en gymnastique artistique, la seconde en incluant les hommes. Sa médaille d’argent en finale du concours général est également une première pour l’Amérique du Sud. Andrade a officié comme porte-drapeau du Brésil lors de la cérémonie de clôture.
  5. Max Whitock conserve son titre au cheval d’arçon acquis à Rio 2016, également synonyme de troisième médaille pour lui sur cet agrès aux Jeux Olympiques, sa sixième au total.

Un dernier regard

La légendaire Oksana Chusovitina a pris part à ses huitièmes et - elle l’a promis - derniers Jeux Olympiques à Tokyo. Aujourd’hui âgée de 46 ans, elle faisait partie de l’Équipe Unifiée qui avait remporté la médaille d’or des Jeux de Barcelone 1992, soit onze ans avant que l’Américaine Suni Lee, championne olympique 2020 du concours général, ne voit le jour.

Bonjour Paris 2024

Même si elle espérait mieux de ces Jeux, l’athlète du ROC Viktoria Listunova a laissé des promesses qu’elle voudra concrétiser dans les années à venir. La jeune fille de 16 ans a fait ses débuts internationaux en 2021, année où elle a remporté le titre européen du concours général.

Chez les hommes, le Japonais Kitazono Takeru, qui a remporté cinq médailles d’or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2018, est promis à un brillant à venir.

Quand et où regarder les replays de gymnastique artistique sur Olympics.com

Vous voulez revivre la magie des compétitions de gymnastique artistique de Tokyo 2020 ? Nous avons ce qu'il vous faut: https://olympics.com/fr/olympic-games/tokyo-2020/videos

Simone Biles
Simone Biles (Photo de Laurence Griffiths/Getty Images)

Quand est-ce que Suni Lee et Hashimoto Daiki reprendront la compétition ?

La nouvelle superstar de la gymnastique masculine Hashimoto Daiki a d’ores et déjà validé sa présence aux Championnats du Monde de Gymnastique Artistique en octobre, lors desquels il espère remporter l’or mondial. Quant à la championne olympique du concours général Suni Lee, elle n’a pas encore fait part de son intention de prendre part aux Mondiaux 2021, mais elle a déclaré aux journalistes qu’elle prévoyait un retour à la normale en compétition en 2022 ou 2023. Elle n’a pas non plus écarté de participer de nouveau aux Jeux Olympiques.

Liste complète des médailles de gymnastique artistique à Tokyo 2020

Femmes:

Équipe:
OR: ROC
ARGENT: USA
BRONZE: GBR

Concours Général:
OR: Suni Lee (USA)
ARGENT: Rebeca Andrade (BRA)
BRONZE: Angelina Melnikova (ROC)

Saut de Cheval:
OR: Rebeca Andrade (BRA)
ARGENT: MyKayla Skinner
BRONZE: YEO Seo-jeong (KOR)

Barres Asymétriques:
OR: Nina Derwael (BEL)
ARGENT: Anastasia Ilyankova (ROC)
BRONZE: Suni Lee (USA)

Poutre:
OR: GUAN Chenchen
ARGENT: TANG Xijing
BRONZE: Simone Biles

Sol:
OR: Jade Carey (USA)
ARGENT: Vanessa Ferrari (ITA)
BRONZE: MURAKAMI Mai (JPN), Angelina Melnikova (ROC)

Hommes:

Équipe:
OR: ROC
ARGENT: JPN
BRONZE: CHN

Concours Général:
OR: HASHIMOTO Daiki (JPN)
ARGENT: XIAO Ruoteng (CHN)
BRONZE: Nikita Nagornyy (ROC)

Sol:
OR: Artem Dolgopyat (ISR)
ARGENT: Rayderley Zapata (ESP)
BRONZE: XIAO Ruoteng (CHN)

Cheval d'Arçons:
OR: Max Whitlock (GBR)
ARGENT: LEE Chih-kai (TPE)
BRONZE: KAYA Kazuma (JPN)

Anneaux:
OR: LIU Yang (CHN)
ARGENT: YOU Hao (CHN)
BRONZE: Eleftherios Petrounias

Saut de Cheval:
OR: SHIN Jea-hwan (KOR)
ARGENT: Denis Ablyazin (ROC)
BRONZE: Artur Davytana (ARM)

Barres Parallèles:
OR: ZOU Jingyuan (CHN)
ARGENT: Lukas Dauser (GER)
BRONZE: Ferhat Arican (TUR)

Barre Fixe:
OR: HASHIMOTO Daiki (JPN)
ARGENT: Tin Srbic (CRO)
BRONZE: Nikita Nagornyy (ROC)

Ajoutez-les à vos favoris
Angelina MELNIKOVAAngelina MELNIKOVA
Max WHITLOCKMax WHITLOCK
Daiki HASHIMOTODaiki HASHIMOTO
Gymnastique ArtistiqueGymnastique Artistique
États-Unis d’AmériqueUSA
Plus de

You May Like