HASHIMOTO Daiki remporte sa deuxième médaille d’or à Tokyo après sa victoire à la barre fixe

Le Japonais HASHIMOTO Daiki a une nouvelle fois brillé dans le Centre de gymnastique d’Ariake en remportant l’or à la barre fixe devant Tin Srbic et Nikita Nagornyy.

Photo de Photo de Elsa/Getty Images

Un peu moins d’une semaine après avoir été sacré champion olympique du concours général masculin, le Japonais HASHIMOTO Daiki décroche une deuxième médaille d’or olympique à la barre fixe. 

À 19 ans, il s’est imposé avec une note de 15.033 points, devant le Croate Tin Srbic 14.900 points et le gymnaste du ROC. Nikita Nagornyy avec 14.533 points.

Avec cette nouvelle victoire, Hashimoto s’impose comme le nouvel héritier de la gymnastique japonaise après UCHIMURA Kohei qui a annoncé que Tokyo 2020 serait ses derniers Jeux Olympiques. Hashimoto est également le premier japonais depuis GUSHIKEN Koji en 1984 a avoir décroché deux médailles d’or individuelles durant la même édition olympique.

La finale a été marquée par de nombreuses erreurs, puisque tous les concurrents, à l'exception des trois premiers et de l’Américain Brody Malone, ont fait une chute. Malone lui s’est trompé de sens lors d’un élément de son enchainement. 

En remportant l’argent, Srbic est devenu le deuxième gymnaste croate médaillé olympique.

Nagornyy lui, remporte sa troisième médaille olympique après l’or par équipes et le bronze en concours général individuel.