L’Équatorienne Neisi Dajomes Barrera remporte l’or dans la catégorie des 76 kg

En rempotant le titre de championne olympique d’hatérophilie dans la catégorie des 76 kg, Neisi Dajomes Barrera offre à l’Équateur sa troisième médaille d’or olympique de tous les temps.

Photo de Photo de Chris Graythen/Getty Images

Ce 1er août, Neisi Dajomes Barrera est devenue la troisième sportive Équatorienne, tout genre confondu, à remporter l’or olympique après s’être imposée en finale d’haltérophilie dans la catégorie des 76 kg.

À 23 ans, elle a surpassé ses adversaires un soulevant un total de 263 kg. Dajomes Barrera a pointé en tête des deux épreuves, avec un total de 118 kg à l’arraché et 145 kg à l’épaulé-jeté. L’Équatorienne a validé toutes ses charges sans problème jusqu’à la toute dernière barre à l’épaulé-jeté. Les juges n’ont dans un premier temps pas validé la barre à 145 kg, laissant Dajomes Barrera sur les genoux, accablée. Le clan équatorien a fait appel de la décision qui a finalement validé ce dernier essai.

Dajomes Barrera, qui s’était classée 7e à Rio 2016, a donc remporté sa première médaille d’or olympique.

L’Américaine Katherine Nye a pris la deuxième place avec un total de 249 kg avec 111 kg à l’arraché et 138 kg à l’épaulé-jeté. L’haltérophile de 22 ans, championne du monde des 71 kg, a échoué dans sa tentative à 148 kg à l’épaulé-jeté qui l’aurait propulsée en tête de classement.

La Mexicaine de 28 ans, Aremi Fuerentes Zavala, quatrième au Championnats du monde, a remporté la médaille de bronze avec un total de 245 kg.

Voir les résultats complets de la finale d'haltérophilie des 76 kg

GettyImages-1331781299
Photo de 2021 Getty Images

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité