La NHL reprend, voici 5 hockeyeurs québécois à suivre cette saison

La saison 2021-2022 de NHL débute ce mardi 12 octobre. Comme chaque année, les joueurs québécois seront nombreux dans les rangs des 32 franchises de la ligue nord-américaine. Olympics.com en a sélectionné cinq qu'il faudra particulièrement suivre avant les Jeux Olympiques de Beijing 2022.

Par Nicolas Kohlhuber
Photo de 2021 Getty Images

Avant de participer aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022, les meilleurs hockeyeurs du monde vont se croiser en NHL. Dans la ligue nord-américaine, presque un joueur sur deux est canadien. Il n'y a donc pas qu'à Montréal, finaliste de la dernière Coupe Stanley, que les Québécois ont l'occasion de s'illustrer. L'an passé, 54 d'entre eux ont joué lors de la saison régulière de NHL. À la veille de la reprise, découvrez cinq hockeyeurs originaires de La Belle Province, dont deux All-Stars, qu'il faudra particulièrement suivre cette année.

Marc-André Fleury (gardien - Chicago Blackhawks)

Dix-huit ans après avoir été le premier choix de la draft 2003, Marc-André Fleury continue de briller en NHL. Avant d'être transféré aux Chicago Blackhawks cet été, il a remporté le trophée Vézina de meilleur gardien de la saison. Ce trophée individuel est venu étoffer un palmarès déjà riche de trois Coupes Stanley, toutes remportées avec les Pittsburgh Penguins.

Parti ensuite aux Las Vegas Knights, le troisième gardien à avoir gagné le plus de matchs en NHL y a brillé l'an passé. Avant de signer à Chicago, le natif de Sorel a bouclé une saison terminée au deuxième tour des play-offs avec moins de deux buts encaissés par match et le statut de All-Star. Un bilan très encourageant pour un portier qui n'a déjà plus rien à prouver.

Cette forme lui permet surtout d'ambitionner un retour aux Jeux Olympiques, 12 ans après Vancouver 2010 où il a décroché l'or sans jouer le moindre match. « J'ai pris part aux Jeux en 2010 et j'ai tellement eu du bon temps. Même si je n'ai pas joué, ça reste l'une des plus belles expériences de ma carrière. J'espère que les choses vont bien se dérouler pour moi et que j'aurai l'occasion de faire un retour sur cette scène », a confié au site de la NHL le gardien qui a eu la chance de vivre les Jeux à domicile.

Jonathan Huberdeau (ailier gauche - Florida Panthers)

Marc-André Fleury n'était pas le seul joueur québécois à obtenir une sélection au sein de la deuxième meilleure équipe de la saison 2020-2021 de NHL. Jonathan Huberdeau a aussi obtenu cet honneur. C'était sa deuxième sélection consécutive dans une équipe all-star.

Il faut dire que le joueur de 28 ans a joué un rôle important dans l'étonnante saison des Florida Panthers. Au sein de la franchise qui a terminé la saison régulière dans le top 5 de la Ligue pour la première fois de son histoire, personne n'a marqué plus de points que lui. Ce rendement a permis à l'ailier gauche d'assumer son statut de vice-capitaine. Et de viser encore plus haut pour cette saison.

« On a prouvé l'an dernier qu'on pouvait causer des surprises. On sait qu'on a une bonne équipe et on sait ce qu'on peut faire », a-t-il confié au site de la NHL. Réputé pour sa créativité, le natif de Saint-Jérôme est devenu un des meilleurs à son poste. Il va encore pouvoir le prouver avec les Panthers, mais peut-être aussi avec le Canada aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022.

Patrice Bergeron (centre - Boston Bruins)

Parmi les joueurs québécois qui évoluent actuellement en NHL, personne n'a joué plus de matchs et marqué plus de points que Patrice Bergeron. Du haut de ses 36 ans, le natif de L'Ancienne-Lorette a participé à 1 143 rencontres avec 917 points inscrits dans la ligue nord-américaine. Tous avec les Boston Bruins.

Passé directement de la Ligue de hockey junior majeur du Québec à la NHL en 2003, il s'y est imposé jusqu'à devenir le capitaine de la mythique franchise du Massachusetts. En fin de contrat en juillet prochain, le Québécois pourrait entamer sa dernière saison en NHL.

L'an passé, il a compilé 57 points en 65 matchs lors d'un exercice achevé au deuxième tour des play-offs. Le centre a quand même remporté un trophée individuel. Il a hérité du prix Mark Messier qui récompense les qualités de leader et l'investissement au sein de la communauté. Ce trophée vient s'ajouter à un palmarès déjà très riche. À quatre reprises, le Canadien a remporté le trophée Frank J. Selke de meilleur défenseur parmi les attaquants.

Il est surtout membre du club Triple Or avec un titre mondial, une Coupe Stanley et deux médailles d'or aux Jeux Olympiques. Patrice Bergeron s'est déjà réjoui de la présence des joueurs NHL à Beijing 2022 et pourrait viser la passe de trois aux prochains Jeux Olympiques d'hiver.

Yanni Gourde (centre / ailier gauche - Seattle Kraken)

Yanni Gourde reste sur deux victoires en Coupe Stanley. Avec deux titres, il a terminé son aventure avec le Tampa Bay Lightning de la meilleure des manières.

Remarqué en ligue mineure, le centre qui peut aussi jouer à l'aile gauche a rejoint la NHL sans être drafté. Mais il s'y est tout de suite illustré en devenant le rookie le plus prolifique de l'histoire de la franchise floridienne en 2017-2018. Depuis, il a connu deux saisons victorieuses et va tenter de transmettre cette expérience au Seattle Kraken.

Le joueur de 29 ans a été recruté par la toute nouvelle franchise lors de la draft d’expansion. C'est un nouveau défi de taille qui se présente à lui. Malgré un contexte bien différent, le natif de Saint-Narcisse vise toujours les sommets.

« Ce sera un moment très excitant et j'espère pouvoir apporter ma contribution pour aider cette équipe à gagner. Au final, c'est tout ce qui compte. Je veux faire tout ce que je peux pour aider l'équipe à gagner. C'est ce que je faisais avec le Lightning, et c'est ce que j'ai l'intention de faire avec le Kraken » , expliquait le joueur réputé pour son petit gabarit au site de la NHL.

Déjà important à Tampa Bay, Yanni Gourde devrait l'être encore plus à Seattle. Mais pas tout de suite. Opéré d'une épaule, il devrait manquer le premier mois de compétition.

Alexis Lafrenière (ailier gauche - New York Rangers)

Il n'est pas le Québécois le plus connu de NHL mais il pourrait être amené à le devenir : Alexis Lafrenière est la nouvelle star du hockey canadien. Premier choix de la draft 2020, le joueur de 19 ans a réussi ses débuts chez les professionnels.

L'ailier gauche a participé à tous les matchs de saison régulière 2020-2021 des New Yorks Rangers. Même s'il n'a été présent sur la glace que 13 minutes en moyenne, le natif de Saint-Eustache a réussi à marquer 21 points. Cette saison rookie lui a permis de monter en puissance après des performances remarquées en Ligue de hockey junior majeur du Québec mais surtout aux Championnats du monde juniors. En 2020, il y a été titré avec le Canada et élu meilleur attaquant.

Habitué à franchir les étapes avec aisance, le Québécois peut désormais espérer confirmer avec la franchise new-yorkaise. Pour y arriver, il a fait un important travail physique durant l'été pour gagner en explosivité. Ces efforts pourraient être récompensés avec une apparition en play-offs ou une première sélection avec le Canada à l'approche des Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité
Inscrivez-vous ici Inscrivez-vous ici