Kamil STOCH

Pologne POL

Saut à Ski

  • Médailles
    3 O
    1 B
  • Participations
    4
  • Première participation
    Turin 2006
  • Année de naissance
    1987
Résultats olympiques

Biographie

Kamil STOCH

Avec trois médailles d'or, le doublé petit et grand tremplin à Sotchi en 2014 et le titre sur grand tremplin à PyeongChang en 2018, Kamil Stoch est le Polonais le plus titré aux Jeux d'hiver. Il réalise sa meilleure saison à 30 ans, avec notamment un exceptionnel grand chelem dans la tournée des 4 tremplins en janvier 2018 et le globe de cristal du classement général de la Coupe du monde de saut à ski en fin de saison.

L'homme de Zakopane

Kamil Stoch est né à Zakopane et son histoire avec le légendaire tremplin de cette localité du sud de la Pologne nichée au cœur des montagnes Tatra, où il a grandi, étudié et progressé vers le plus haut niveau international, est toute particulière. C’est en effet là, chez lui, qu’il débute en Coupe du monde à 16 ans, le 17 janvier 2004. C’est encore là qu’il signe sa première victoire, le 23 janvier 2011 et il s'impose encore sur "son tremplin", mettant son public en fusion, à chaque fois plus de 45 000 fans, en 2012, 2015, 2017 et 2018, avec dans ce dernier cas, la victoire par équipes comme cerise sur le gâteau.

Premier titre mondial en 2013

Kamil Stoch participe deux fois aux Jeux Olympiques, à Turin en 2006 et à Vancouver en 2010, sans obtenir de résultat marquant. Mais à partir de 2011, il monte en puissance sur la Coupe du monde FIS et il remporte son premier titre mondial  sur le grand tremplin de Val Di Fiemme le 28 février 2013 avec deux bonds à  131,5m puis 130m, avant d’être porté en triomphe dans l’aire de réception. Il déclare alors « ma vie ne change pas. J’ai finalement atteint un but, c’était un de mes rêves et c’est bien de l’avoir concrétisé ».

Sotchi 2014 acte 1

Arrivé aux Jeux de Sotchi en leader de la Coupe du monde FIS (qu’il remporte pour la première fois en fin de saison), Kamil Stoch tue le suspense quasiment dès son premier saut en finale sur le tremplin HS106 de RusSki Gorki le 9 février 2014. Avec 105,5m (142 points), il laisse déjà ses plus proches poursuivants, le Norvégien Anders Bardal (135,8 pts) et le Slovène Peter Prevc (134,8 pts), se battre pour le podium à 3m derrière. Vraiment intouchable, le Polonais récidive avec un deuxième saut à 103,5m et remporte son premier titre olympique avec un score sans appel de   276,7 points devant Prevc (argent) et Bardal (bronze)

Sotchi 2014 acte 2

Le 15 février, Kamil Stoch devient le troisième homme de l'histoire à réaliser le doublé petit/grand tremplin aux Jeux d'hiver, en remportant le concours du grand tremplin HS140. « C'est extraordinaire, c'est comme un rêve devenu réalité et je n'y crois pas », s’exclame Stoch, 26 ans, qui aura dû s'arracher pour planer dans les airs turbulents et dompter la fougue du Japonais Noriaki Kasai, 41 ans. La différence se joue à peu de choses entre les deux hommes, Stoch devançant finalement Kasai d'1,3 point au total (278,7 pts contre 277,4 pts). « J'ai fait une grosse erreur sur le 2e saut, et je ne sais pas comment j'ai pu sauter si loin. J'étais agressif, c'est sans doute la raison. « La vache ! », c'est pour ça que j'ai l’or ! », lâche le champion de Zakopane qui rejoint le Finlançais Matrty Nykänen (1988) et le Suisse Simon Amman (2002, 2010) dans le club très fermé des auteurs du doublé olympique en saut à ski.

Nouvel envol en 2016-2017

Quelle belle saison 2016-2017 pour le sauteur polonais ! Après s'être montré quelque peu discret en Coupe du monde dans les hivers ayant suivi son fracassant doublé olympique à Sotchi 2014, Kamil Stoch déploie à nouveau ses ailes, et de quelle manière ! En janvier, il commence par s'imposer pour la première fois dans la prestigieuse tournée des 4 tremplins. Il remporte de magnifiques victoires, notamment à Zakopane, Lillehammer, Wisla, Sapporo, Vikersund et passe toute la saison dans un mano à mano avec l'Allemand Stefan Kraft pour la première place du classement de la Coupe du monde. Ce dernier enlevant finalement le globe de cristal avec 141 points d'avance. En mars, aux Championnats du monde de ski nordique à Lahti (Finlande), la Pologne remporte son tout premier titre par équipes sur le grand tremplin (HS130) avec un Kamil Stoch en grande forme, et ses coéquipiers Dawid Kubacki, Maciej Kot et Piotr Zyla qui devancent l'Autriche, l'Allemagne et la Norvège. Pour couronner le tout, il établit le 25 mars la meilleure performance polonaise de l'histoire en vol à ski et le record du tremplin slovène de Planica (HS 225) avec un bond à 251,5 m. Il est désigné sportif de l'année 2017 en Pologne pour la 2e fois après 2014.

Un hiver olympique sur le toit du monde

L'année 2018 commence très fort pour Kamil Stoch : Oberstdorf, Garmisch-Partenkirchen, Innsbruck, Bischofshofen : Il réalise le grand chelem dans la tournée des 4 tremplins, seulement le deuxième après l'Allemand Sven Hannawald en 2002 à accomplir cet exploit depuis la naissance de la "tournée" en 1953. Il va en fait tout gagner lors de cet hiver olympique : les tournées "Willigen five", "Planica 7" et "Raw Air", ainsi que le classement général de la Coupe du monde pour la deuxième fois de sa carrière. C'est à 30 ans sa meilleure saison avec dix victoires et quatorze podiums en tout. Une de ces dix victoires a lieu sur le grand tremplin d'Alpensia le 17 février 2018 : son troisième titre olympique.

Le doublé sur grand tremplin et un premier podium par équipes

Le 10 février à PyeongChang, Kamil Stoch ne trouve pas ses marques sur le petit tremplin (HS109) : deux bonds à 105,5 m et 106,5 m, le repoussent à la 4e place du concours gagné par l'Allemand Andreas Wellinger à qui il cède son titre.  Mais une semaine plus tard, sur la rampe HS140 d'Alpensia, il devient le premier à réussir le doublé sur grand tremplin depuis le Finlandais 

Matti Nykänen, sacré en 1984 et 1988. Dans un final décoiffant, il cumule 285,7 points avec un dernier bond énorme à 136,5 m pour devancer Andreas Wellinger (282,3 pts), et le Norvégien Robert Johansson (275,3 pts), déjà en bronze sur petit tremplin. "Je crois que je suis en train de rêver !", lâche Kamil Stoch à chaud avant d'avoir une pensée pour son épouse Ewa : "Je n'ai pas assez de temps pour dire à quel point je suis reconnaissant de son soutien. Ma femme est le plus grand cadeau de ma vie." Quand à son rêve : "Je pense qu'il dure encore. Mais c'est un rêve magnifique, je ne veux pas me réveiller !"  

Enfin, le 19 février, avec Maciej Kot, Stefan Hula et Dawid Kubacki, Kamil Stoch remporte la première médaille olympique de la Pologne dans le concours par équipes sur grand tremplin, une compétition apparue en 1988 à Calgary. L'épreuve prend la forme d'un match au sommet face à la Norvège, qui l'emporte, et l'Allemagne qui prend la médaille d'argent. "Une très belle histoire pour nous", remarque Kamil Stoch. "Nous nous sommes battus jusqu'au bout et nous avons une belle médaille", en bronze. Parmi les honneurs que fait son pays à son plus grand athlète des Jeux d'hiver, un timbre à son effigie sur lequel est écrit "Champion Kamil Stoch" est émis en avril 2018 par la poste polonaise. 

Résultats olympiques

Plus
Résultats olympiques
Résultats Événement Sport

PyeongChang 2018

#4
Normal Hill, Individual
Normal Hill, Individual Ski Jumping
O
Large Hill, Individual
Large Hill, Individual Ski Jumping
B
Large Hill, Team
Large Hill, Team Ski Jumping
Résultats olympiques
Résultats Événement Sport

Sotchi 2014

O
Normal Hill, Individual
Normal Hill, Individual Ski Jumping
O
Large Hill, Individual
Large Hill, Individual Ski Jumping
#4
Large Hill, Team
Large Hill, Team Ski Jumping
Résultats olympiques
Résultats Événement Sport

Vancouver 2010

#27
Normal Hill, Individual
Normal Hill, Individual Ski Jumping
#14
Large Hill, Individual
Large Hill, Individual Ski Jumping
#6
Large Hill, Team
Large Hill, Team Ski Jumping
Résultats olympiques
Résultats Événement Sport

Turin 2006

#16
Normal Hill, Individual
Normal Hill, Individual Ski Jumping
#26
Large Hill, Individual
Large Hill, Individual Ski Jumping
#5
Large Hill, Team
Large Hill, Team Ski Jumping