Live blog : meilleurs moments du relais de la flamme olympique à Tokushima

Tokushima, JAPAN - 16 APRIL 2021 : The Olympic Torch Relay section 4 in Minami Town, Tokushima prefecture, Japan.
Tokushima, JAPAN - 16 APRIL 2021 : The Olympic Torch Relay section 4 in Minami Town, Tokushima prefecture, Japan.

Le relais de la flamme débute son tour de la préfecture de Tokushima ! Vous pouvez suivre tous les moments de ce relais historique qui amènera la flamme olympique jusqu’à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 le 23 juillet 2021 grâce notre live stream, et rester informé de tous les moments forts à venir sur notre live blog ici même.

16 avril, 16h (JST) : de Tokyo 1964 à Tokyo 2020

BANDO Kazuyuki a déjà été porteur de la flamme olympique, lors du relais de Tokyo 1964 il y a 57 ans.

Bando était ensuite devenu professeur d’éducation physique et de santé. Même après avoir pris sa retraite, il a participé à de nombreux événements comme le marathon de Tokushima. Il est aussi bénévole depuis 10 ans au sein d'un dispositif de soutien éducatif pour les personnes dans le besoin, dans la ville de Komatsushima.

Lorsqu’il à déposé sa candidature pour devenir porteur de la flamme du relais de Tokyo 2020, Bando a déclarer :

Je veux partager cet enthousiasme que procure le relais de la flamme avec mon petit-fils de 17 ans, qui a le même âge que celui que j’avais lorsque j’ai été porteur de la flamme pour la première fois [à Tokyo 1964].

16 avril, 15h (JST) : re-vivez les meilleurs moments du relais de la flamme à Tokushima

Le relais de la flamme olympique dans la préfecture de Tokushima se terminera ce soir, dans la ville de Tokushima. Mais avant cela, retour en photo sur les meilleurs moments de la journée.

16 avril, 14h30 (JST) : des poupées traditionnelles saluent le porteur de la flamme

INARI Minoru est le président d’une association qui tend à préserver et développer la culture populaire locale. Il est aussi responsable de Big Hina Matsuri, le festival des filles qui met en scène des poupées à travers tout le Japon.

Big Hina Matsuri est un événement qui se tient tous les ans entre février et avril. Des poupées que les gens ne désirent plus sont collectées et exposées après une cérémonie commémorative. Plus de 30 000 poupées sont exposées sur une estrade de huit mètres de haut, composée de cent étagères.

Après avoir couru la dernière montée, Inari, qui se lancera dans le Japan 100 Famous Mountains Challenge, a terminé sa portion du relais de la flamme olympique dans la ville de Kastuura où elle a été accueilli par des centaines de poupées hina.

Saviez-vous que ce n’est pas la première fois que des poupées hina sont exposées pendant les Jeux Olympiques ? À Rio 2016, plus de 1 000 poupées hina avait été présentées aux spectateurs, qui pu découvrir cette authentique tradition japonaise.

Les poupées Hina à Tokushima
02:18

En tant que président du Big Hina Matsuri, un festival qui expose des milliers de poupées, INARI Manoru a été accueilli par ces poupées alors qu'il terminait sa portion du relais de la flamme olympique.

16 avril, 13h30 (JST) : la danseuse porteuse de la flamme

Lors du passage du relais de la flamme olympique à travers les montagnes de Kamikatsu, la porteuse de la flamme SAIIKE Kiyomi, qui participe régulièrement au festival Ama Odori, a fait une démonstration de ses talents de danseuse.

Awa Odori, qui se tient durant la saison Obon, n’est pas seulement le plus important festival de danse du Japon mais aussi l’un des plus connu. Ce festival a plus de 400 ans.

16 avril, 11h30 (JST) : accueillir le monde à Tokushima

Après 31 ans de bons et loyaux services dans un centre de soin, Meg a décidé de prendre sa retraite l’année dernière pour se porter volontaire lors des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020. Elle a déposé sa candidature pour devenir porteuse de la flamme olympique et propager l’espoir aux générations futures dans sa ville natale.

Elle est toujours très active : elle court 10 km par jour et elle a visité plus de 88 endroits sur l’île de Shikoku. Elle est même montée sur le Mont Koya, connu comme le centre du Bouddhisme Shingon. Elle est aussi guide en course à pied pour les personnes atteintes de déficience visuelle, elle se rend également au club de langue des signes et prend des cours de traduction en braille.

Meg a toujours été très active dans sa communauté. Elle s’est portée volontaire pendant les actions de soutien après le tremblement de terre du Japon en 2011. Au cours de sa vie, elle a rencontré beaucoup de personnes et de cultures différentes. Elle espère que Tokushima soit un endroit où toutes les personnes, de tous âges et histoires, puissent vivre en harmonie.

En tant que porteuse de la flamme, je vais continuer de faire avancer la flamme en espérant que la paix et le bonheur touchent toute les personnes de ce monde.

Tokushima, JAPAN - 16 APRIL 2021 : The Olympic Torch Relay section 4 in Minami Town, Tokushima prefecture, Japan.
Tokushima, JAPAN - 16 APRIL 2021 : The Olympic Torch Relay section 4 in Minami Town, Tokushima prefecture, Japan.
Tokyo 2020

16 avril, 9h30 (JST) : une mission pour donner en retour

FUJITA Yasushi a grandi à Tokushima avant de déménager à Tokyo pour lancer sa propre entreprise une fois ses études terminées. Malheureusement, cinq mois après son départ, son père est décédé. Inquiet pour sa mère, Fujita voulait rentrer dans sa ville natale, mais sa mère l’en a dissuadé pour continuer à faire évoluer son entreprise et aider la communauté locale.

Fujita a développé une entreprise de yuzu (citron japonais) à Tokushima, ainsi qu'un camping, et prévoit de créér un nouveau genre d’épicerie et d’hébergement.

J’ai voulu participer [en tant que porteur de la flamme] parce que je veux contribuer à la dynamisation de la communauté locale à l’occasion des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, qui nous permettent de nous connecter avec le monde entier.

Aujourd’hui, Fujita porte la flamme à Kaiyo pour rendre la pareille à la préfecture où il est né.

Je suis convaincu que je ne serais pas où j’en suis aujourd’hui sans ma région natale de Tokushi, et je pense que c’est mon devoir de donner en retour à Tokushima.

Tokushima, JAPAN - 16 APRIL 2021 : The Olympic Torch Relay section 1 in Kaiyo Town, Tokushima prefecture, Japan.
Tokushima, JAPAN - 16 APRIL 2021 : The Olympic Torch Relay section 1 in Kaiyo Town, Tokushima prefecture, Japan.
Tokyo 2020

16 avril, 9h (JST) : un porteur de la flamme préserve les traditions vieillies de plusieurs siècles

L’un des porteurs de la flamme d’aujourd’hui sera FUJIMOTO Takatsugu, un villageois de Koyadaira dans la ville de Mima. Au cours de sa vie, Fujimoto a connu beaucoup de changements dans la région, dont la quasi disparition des « aratae », un tissu en chanvre qui était indispensable pendant les cérémonies de succession impériales. En 2017, Fujimoto a créé une association pour préserver cette ancienne tradition et protéger les cultures de chanvre.

16 avril, 8h50 (JST) : Bienvenue à Kaiyo !

Bonjour et bienvenue pour cette deuxième journée du relais de la flamme en direct de la préfecture de Tokushima ! Le départ de la flamme olympique se fera de la ville de Kaiyo, située dans le district de Kaifu. Fondé en 2006, Kaifu est un district plutôt récent mais la région est bien connue pour ses activités de bord de mer et ses paysages.

Depuis Kaiyo, la flamme se rendra dans les villes de Mugi, Kamikatsu, Minami, Naka, Katsuura, Anan, Komatsushima et le village de Sanagochi avant de terminer son parcours de la journée dans la ville de Tokushima.

La ville Tokushima est très connue pour ses danses et son festival Ama Odori qui se déroule tous les ans et plonge les spectateurs au cœur de la culture de la danse traditionnelle japonaise.

Le saviez-vous : la danse Awa-Odori est connue sous le nom de « danse des fous ». Mais rien ne sera absurde aujourd'hui. Le programme promet d'être sérieusement bien !

15 avril, 22h (JST) : une marathonienne olympique clôt la journée du relais de la flamme

Alors que le soleil se couchait après une nouvelle belle journée du relais de la flamme olympique, la marathonienne de Sydney 2000 et vice-championne du monde à Séville en 1999 ICHIHASHI Ari a été la dernière porteuse de la flamme de ce 15 avril.

Une marathonienne qui clôt une journée de relais après des passages dans les plus beaux endroits de la préfecture de Tokushima, cela n’aurait pas pu être plus symbolique !

Lors des JO de Sydney 2000, Ichihashi a terminé 15e du marathon. Aujourd’hui, elle a de nouveau l’opportunité de représenter son pays lors du relais de la flamme olympique, à 99 jours des Jeux de Tokyo 2020.

ICHIHASHI Ari lors de la dernière section du premier jour du relais de la flamme dans la préfecture de Tokushima.
ICHIHASHI Ari lors de la dernière section du premier jour du relais de la flamme dans la préfecture de Tokushima.

15 avril, 16h (JST) : galerie photo

Alors que nous approchons de la fin d’après-midi pour le relais de la flamme olympique à Tokushima, voici un retour en photos des meilleurs moments de la matinée à Miyoshi, Mima, Awa, Yoshinagawa et Kamiita.

15 avril, 15h40 (JST) : Inspiré par le sport

Le sport a le pouvoir de changer le monde et cela est encore plus vrai pour KUROIWA Tomei. Quand elle était collégienne à Kamiita, elle a regardé les Jeux de Tokyo 1964 et a commencé l’athlétisme peu de temps après. Elle avait même établi les records de 100 m et 200 m en relais à Tokushima.

Âgée maintenant de 68 ans, elle est toujours passionnée de sport et est responsable du groupe de course à pied de l’université de Tokushima tout en continuant de courir chaque année le marathon local. Mais aujourd’hui, elle s’est rapprochée un peu plus des Jeux Olympiques en participant au relais de la flamme olympique dans sa ville natale, celle qui a vu sa carrière sportive décoller.

Tokushima, JAPON - 15 avril 2021 :le relais de la flamme olympique est dans les villes de Ishii et Kamiita, dans la préfecture de Tokushima.
Tokushima, JAPON - 15 avril 2021 :le relais de la flamme olympique est dans les villes de Ishii et Kamiita, dans la préfecture de Tokushima.
Tokyo 2020

15 avril, 12h20 (JST) : la flamme olympique de Tokyo 1964 rencontre sa version 2020 !

Notre prochain porteur de la flamme HARADA Ruka, a le même âge qu’avait son grand-père lorsqu’il avait lui aussi été porteur de la flamme du relais de Tokyo 1964.

Aujourd’hui, Harada poursuit l’héritage de son grand-père 57 ans plus tard en courant dans la ville d’Awa à Tokushima pour le relais de la flamme de Tokyo 2020.

Féru de football, le grand-père d’Harada n’a manqué qu’un seul match d’un tournoi scolaire de son petit-fils parce qu’il était malade. Mais aujourd’hui il est bien présent pour le supporter, la torche olympique de 1964 entre les mains.

HARADA Ruka poursuit la tradition de son grand-père, porteur de la flamme à Tokyo 1964
02:36

Ce n'était pas la première fois que la famille de HARADA Ruka participait au relais de la flamme olympique. Son grand-père avait été porteur de la flamme lors du relais de Tokyo 1964.

15 avril, 10h25 (JST) : zigzaguer dans les chemins d’aventures

Nous sommes maintenant en direct de Tsurugi, où le relais de la flamme olympique partira de la célèbre rivière Yoshino, connue pour être le cours d’eau le plus sauvage du Japon. C’est également la rivière la plus large de Tokushima et un passage incontournable pour tous les amateurs de rafting, canyoning et kayak en eaux vives.

Tous les ans dans les gorges d’Oboke et de Koboke, des passionnés d’aventures en plein air s’y rejoignent pour une compétition mondiale de rafting.

Mais aujourd’hui, c’est la flamme olympique qui prend le devant de la scène en traversant la région.

Saviez-vous que le canoë slalom et le canoë sprint seront deux disciplines présentes lors des Jeux de Tokyo 2020 ? Plongez dans la peau d’un canoéiste olympique grâce à l’expérience en réalité virtuelle « Let’s 55 » avec MIZUMOTO Keiji, un favori à la sélection olympique japonaise en canoë sprint K-4.

15 avril, 9h25 (JST) : une arbitre de la Nadeshiko League porteuse de la flamme dans sa ville natale

MATSUO Kumiko souhaite « faire rêver et redonner l’espoir à tout le monde grâce au sport », et c’est exactement ce qu’elle a fait durant sa carrière professionnelle d’arbitre pour la première division du Championnat de football féminin japonais, la Nadeshiko League, ainsi qu’en futsal pour la Tpkushima Prefectural FA.

Aujourd’hui dans la ville de Miyoshi, Matsuo rend hommage à sa ville natale qui a façonné sa carrière en encourageant les gens à poursuivre leurs rêves.

Tokushima, JAPON - 15 avril 2021 : le relais de la flamme olympique en direct de Miyoshi et Higashimiyoshi, dans la préfecture de Tokushima.
Tokushima, JAPON - 15 avril 2021 : le relais de la flamme olympique en direct de Miyoshi et Higashimiyoshi, dans la préfecture de Tokushima.
Tokyo 2020

15 avril, 9h10 (JST) : souvenirs de Tokyo 1964

L’ancienne enseignante de l’école de Tokushima, NAKAISHI Asaka, se souvient très bien d’avoir regardé les Jeux de Tokyo 1964 à la télévision avec ses élèves, il y a 57 ans. Aujourd’hui, à 90 ans, elle garde ses souvenirs dans son cœur et soutient Tokyo 2020 dans la ville de Miyoshi en portant fièrement la flamme olympique dans sa ville natale de Tokushima, où elle a vécu toute sa vie.

Une ancienne enseignante se souvient de Tokyo 1964
04:00

NAKAISHI Asako se souvient bien des Jeux de Tokyo 1964. Elle les avait regardés avec ses élèves et aujourd'hui à 90 ans, elle porte la flamme olympique dans la préfecture de Tokushima.

15 avril, 8h55 (JST) : une région baignée de la culture Awa

L’une des spécificités de la préfecture de Tokushima est sa culture traditionnelle Awa, avec son célèbre Festival de danse Awa. Il est devenu l’un des événement les plus populaires de la préfecture. Le festival remonterait au 12e siècle et aux danses des prêtres bouddhistes. Maintenant, il attire des gens du monde entier qui affluent pour contempler les spectacles colorés et les danses synchronisées des artistes dans les rues de Tokushima.

Tokushima・ Awa-odori
Tokushima・ Awa-odori

15 avril, 8h40 (JST) : bienvenue à Tokushima !

Bienvenue pour cette première journée du relais de la flamme olympique en direct de la préfecture de Tokushima ! La flamme débutera sa journée de relais à Higashimiyoshi dans la ville de Miyoshi, une petite ville bordée de montagnes luxuriantes recouvertes de la faune et de la flore locale.

De là, la flamme continuera sa route vers Tsuguri, Mima, Awa, Yoshinogawa, Kamiyama, Ishii, Kamiita, Aizumi, Kitajima et Matsuhige avant de terminer la journée dans la ville de Naruto.

Le saviez-vous : la ville de Naruto est connue pour ses tourbillons liés à la marée, un phénomène naturel qui peut être observé sous le pont Onaruto. Alors installez-vous confortablement et préparez-vous pour une journée tourbillonnante.

Vous pouvez regarder le relais de la flamme olympique en direct sur notre Live streaming Tokyo 2020

Naruto・Les tourbillons Naruto
Naruto・Les tourbillons Naruto