Le week-end des olympiens : deux de couple en or en aviron, Ravet et Wiet-Hénin se rassurent avant le TQO de taekwondo

Glasgow, ÉCOSSE - 02 août 2018 :  Matthieu Androdias et Hugo Boucheron lors des Championnats d'Europe d'aviron 2018.
Glasgow, ÉCOSSE - 02 août 2018 : Matthieu Androdias et Hugo Boucheron lors des Championnats d'Europe d'aviron 2018.

Le week-end sportif était chargé, et les athlètes francophones ont brillé. Retour sur les épreuves internationales de disciplines olympiques des derniers jours. Au programme : pentathlon moderne, football, aviron, taekwondo et cyclisme sur route.

Pentathlon moderne : Oteiza sur le toit du monde

Incroyable performance de Marie Oteiza lors de cette deuxième étape de Coupe du monde de pentathlon moderne, qui avait lieu à Sofia en Bulgarie du 6 au 11 avril. La Française s'était déjà illustrée lors de la première étape à Budapest (23-28 mars) en terminant à la quatrième place mais cette fois-ci, elle est montée sur la première marche du podium. C'est sa deuxième victoire en Coupe du monde.

La pentathlète de 27 ans est allée chercher sa deuxième victoire en coupe du monde, après Sofia en 2019, grâce à un total de 1367 points avec une constance remarquable dans toutes les disciplines, qui lui a permis de devancer l'Anglaise Kate French (1360 points) et la Polonaise Anna Maliszewska (1348). La double championne d'Europe de 2018, déjà qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 en 2021, ne participera pas à la prochaine étape de Coupe du monde, du 15 au 18 avril à Sofia, et se réserve pour la finale de Coupe du monde qui aura lieu du 13 au 16 mai à Székesfehérvár en Hongrie.

Sa compatriote Élodie Clouvel continue de se battre pour la qualification olympique, mais elle a terminé à la 20e place ce week-end. Malgré une très bonne performance en natation, son point fort, des contre-performances en escrime et en laser run l'ont fait chuter au classement avec un total de 1299 points.

Chez les hommes, Valentin Prades, lui aussi déjà qualifié pour les JO de Tokyo 2020, a terminé à la 12e place avec un total de 1424 points. Une étape remportée par le Coréen JUN Woongtae (1457 points), suivi du Hongroie Robert Kasza (1455) et du Biélorusse Ilya Palazkov (1451 points).

La décla de Marie Oteiza après course :

Je n'étais pas certaine de terminer première parce que Kate French était juste derrière moi et j'étais très stressée.

Je ne pourrais pas être plus heureuse que maintenant.

Les pentathlètes qualifiés pour Tokyo 2020

  • Marie Oteiza
  • Valentin Prades
  • Valentin Belaud

Football : ça se complique pour les Lionnes Indomptables du Cameroun

Rien n'est joué pour l'équipe de football féminine du Cameroun, mais elles ne se sont pas facilité la tâche dans leur quête d'une qualification olympique. Le 10 avril à Antalya en Turquie, les Lionnes indomptables ont perdu le match aller des barrages intercontinentaux pour les JO de Tokyo 2020 contre le Chili (2-1). Les deux buts chiliens ont été inscrits par Camila Saez (25e) et Carla Guerrero (74e), et la réduction du score camerounaise a été signée Ajara Nchout (76e), l'attaquante de l'Atletico Madrid. Mais cela n'a pas été suffisant pour faire trembler les joueuses de José Letelier.

Le match retour se déroulera le 13 avril à Antalya. Les Camerounaises devront donc absolument gagner si elles veulent reproduire la performance de leurs aînées, qui s'étaient qualifiées pour les JO de Londres 2012.

La décla de la capitaine des Lionnes Indomptables, Aboudi Onguene après le match :

Nous avons perdu le match mais il y en a un deuxième qui nous laisse une seconde chance.

C'était la première fois que nous jouions contre le Chili, maintenant nous avons deux jours pour nous préparer au match retour.

Les équipes francophones qualifiés pour Tokyo 2020

  • France (hommes)
  • Côte d'Ivoire (hommes)
  • Canada (femmes)

Aviron : Hugo Boucheron et Matthieu Androdias champion d'Europe de deux de couple

Le temps avait beau être maussade, on devinait le sourires radieux derrière les masques de Matthieu Androdias et Hugo Boucheron lorsque la Marseillaise a résonné lors de ces Championnats d'Europe d'aviron, à Varèse en Italie (9-11 avril).

À l'issue d'une finale palpitante, le deux de couple français s'est imposé en 6 min 12 s 41 devant les Néerlandais Melvin Twellaar et Stef Broenink (6 min 14 s 66) et les Anglais John Collins et Graeme Thomas (6 min 14 s 77). Pourtant troisième à 500 mètres de la ligne d'arrivée, les deux français ont fait parler leur puissance en devançant leurs adversaires après un finish haletant.

Le quatre de couple poids léger masculin s'est aussi illustré en remportant la médaille d'argent à seulement deux petits centièmes des Italiens, qui conservent leur titre européen. Ferdinand Ludwig, Victor Marcelot, Baptiste Savaete et Benjamin David sont eux aussi remontés dans les derniers 500 mètres pour livrer une bataille très serrée contre le bateau italien, qui s'est imposé à la photo finish.

En skiff poids léger féminin, Claire Bové s'est emparée de la médaille de bronze. Privée de sa partenaire de deux de couple poids léger, Laura Tarantola, suite à une blessure, la Française est allée chercher une troisième place en 7 min 48 s 79, derrière la Biélorusse Alena Furman (7 min 41 s81) et la Roumaine Gianina-Elena Beleagă (7 min 45 s 80).

Le champion olympique en titre de deux de couple poids léger Pierre Houin a terminé 4e de la finale B, en binôme avec Hugo Beurey. Lors d'une récente interview accordée à Tokyo 2020, Pierre Houin annonçait : « Si on a la chance de s’aligner à Tokyo 2020, on veut le titre olympique. »

Et pour savoir qui aura l'opportunité de ses rendre aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 à l'été 2021, il faudra attendre la régate de qualification qui se déroulera à Lucerne du 15 au 17 mai 2021.

La décla de Matthieu Androdias à la FFAviron :

On a envoyé, sans réfléchir, à l’instinct.

Il va falloir travailler au quotidien, s’améliorer… Alexis Besançon nous a plus qu’aidés, c’est là qu’on voit l’importance d’un coach, on le remercie.

Les qualifiés français en aviron pour Tokyo 2020

  • Deux sans barreur masculin
  • Deux de couple masculin
  • Deux de couple féminin
  • Deux de couple poids légers féminin

Taekwondo : Cyrian Ravet en or et Magda Wiet-Hénin en bronze aux Championnats d'Europe

Le jeune Cyrian Ravet n'a que 18 ans et pourtant, le taekwondoïste vient de remporter son deuxième titre européen (- 58 kg) en moins de six mois. Déjà titré à Sarajevo en décembre 2020, il a doublé la marque lors des Championnats d'Europe qui se déroulaient du 8 au 11 avril à Sofia en Bulgarie. Victorieux du Britannique Mason Yarrow (17-6) en quart de finale et exempté de demi-finale grâce au forfait du Suédois Frederik Emil Olsen, il a affronté l'Espagnol Adrian Vicente en finale. Une victoire 21-10 pour le Français qui va tenter de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 lors TQO à Sofia les 7 et 8 mai.

L'autre performance de ces Championnats d'Europe de taekwondo fut la médaille de bronze de Magda Wiet-Hénin en -67 kg. Une belle performance compte tenu du scénario en quart de finale, lors duquel elle était menée 2-9 face à l'Espagnole Cécilia Castro Burgos. La championne d'Europe en titre a cependant réalisé une remontée spectaculaire en s'imposant 11-9, se qualifiant ainsi pour la demie, où elle a rencontré la Croate Matea Jelic. Elle s'est inclinée face à la tête de série n° 1 à l'issue du golden round (2-0), le dernier round s'étant conclu sur un score de huit partout.

La décla de Magda Wiet-Hénin :

C’est une bonne expérience car ça faisait un moment que je n’avais pas fait de compétition. Les sensations n’étaient pas géniales mais ça sera mieux pour le TQO.

Les taekwendoïstes français à Tokyo 2020

Aucun athlète français n'est qualifié pour le moment. Ils tenteront d'obtenir leur billet pour les JO de Tokyo 2020 les 7 et 8 mai lors du Tournoi de qualification olympique (TQO) européen à Sofia, en Bulgarie.

Cyclisme : Gaudu remporte la dernière étape du Tour du Pays Basque

Le cycliste français David Gaudu a signé une victoire de prestige lors de la sixième et dernière étape du Tour du Pays Basque 2021 (5-10 avril), devant le Slovène Primož Roglič, vainqueur du classement général. Après une étape mouvementée, notamment par l'attaque de l'équipe Astana dans une descente à la moitié de l'étape, le Français de 24 ans s'est retrouvé seul en tête avec l'Américain Brandon McNulty et Roglič en fin de parcours. Les sept ascensions et les 3500 m de dénivelé positif n'ont visiblement pas fatigué le coureur de la Groupama-FDJ car il a placé une attaque dans la dernière ascension que seul le numéro 1 mondial slovène a pu suivre.

Au général, Gaudu a terminé cinquième et premier français. Une belle opération à bientôt 100 jours des JO de Tokyo 2020, qui pourrait convaincre le manager de l'équipe de France Thomas Voeckler de le sélectionner parmi les cinq coureurs qui s'attaqueront aux 234 km et 4865 m du parcours montagneux de la course sur route olympique.

De son côté, Primož Roglič a remporté son duel avec son compatriote Tadej Pogačar (3e), qui l'avait devancé lors de l'avant-dernière étape du Tour de France 2020 pour enfiler le maillot jaune et s'emparer du général.

La décla de David Gaudu, à l'Équipe

Je savais que j'étais en forme, mais peut-être pas au point de pouvoir rivaliser avec Roglic et Pogacar.

Les cyclistes français qualifiés pour Tokyo 2020

  • Course en ligne : cinq hommes, une femme
  • Contre-la-montre : un homme, une femme