Le week-end des olympiens : pas de JO pour les footballeurs canadiens, Thibus et Ediri en bronze en fleuret

Ysaora Thibus face à la Russe Irina Deriglazova lors du Grand Prix de fleuret à Doha du 26 au 29 mars 2021.
Ysaora Thibus face à la Russe Irina Deriglazova lors du Grand Prix de fleuret à Doha du 26 au 29 mars 2021.

Le week-end sportif était chargé, et les athlètes francophones ont brillé. Retour sur les épreuves internationales de disciplines olympiques des derniers jours. Au programme : escrime, voile, football, pentathlon moderne et gymnastique artistique.

Escrime : Thibus et Ediri en bronze au Grand Prix de Doha

Deux Français se sont démarqués lors du Grand Prix de fleuret, qui avait lieu à Doha du 26 au 28 mars.

Alexandre Ediri, actuellement 38e au classement mondial, s'est hissé jusqu'en demi-finale en s'imposant face au Français Alexandre Sido en quart de finale (15-6). Mais pour accéder à la finale, il fallait battre le Japonais SHIKINE Takahiro, champion du monde junior en 2016 et médaillé de bronze aux Championnats du monde sénior de 2017. Alors que le Français menait au score (5-0), son adversaire est revenu à égalité après la pause (14-14). Et c'est finalement le Japonais qui s'est imposé 15 à 14. Ediri est tout de même reparti du Qatar avec sa première médaille internationale. En finale, l'Américain Gerek Meinhardt a renversé Shikine 15 à 11 et s'est donc emparé de la médaille d'or.

Le vice-champion olympique en titre Enzo Lefort a butté au premier tour face à l'Italien Damiano Rosatelli (15-14).

Chez les femmes, Ysaora Thibus a elle aussi brillé à Doha. Victorieuse de la Russe Larisa Korobeynikova en quart de finale (15-8), la Française a affronté la numéro un mondial et championne olympique en titre, la Russe Inna Deriglazova. Battue 15 touches à 10, la Guadeloupéenne est rentrée avec une médaille de bronze autour du coup. En finale, Deriglazova s'est imposée face à la Chinoise CHEN Qingyuan 15 à 5.

Les équipes de France de fleuret hommes et femmes sont déjà qualifiées pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 en 2021. Les résultats de ce Grand Prix devraient influencer la sélection officielle des tireurs et tireuses qui se rendront à Tokyo cet été. Le verdict final sera rendu le 18 avril pour savoir qui seront les quatre français et françaises qui composeront ces équipes pour les JO.

La décla d'Emeric Clos, entraineur national à L'Équipe :

Alexandre (Ediri) a super bien tiré toute la journée, sans pression. Il a su saisir sa chance et prendre du plaisir, sans trop se soucier du reste.

Les escrimeurs français qualifiés pour Tokyo 2020

  • Équipes masculines et féminines de fleuret
  • Équipe d’épée masculine
  • Équipe de sabre féminine
  • Bolade Apithy (sabre masculin)
  • Coraline Vitalis (épée)

Voile : Audinet/Delapierre en bronze sur la Lanzarote International Regatta

Les Français, Manon Audinet et Quentin Delapierre ont décroché la troisième place de la Lanzarote International Regatta en Nacra 17, qui avait lieu au large des îles Canaries du 19 au 26 mars. Le duo est déjà qualifié pour les Jeux Olympiques de Tokyo grâce à sa dixième place aux Championnats du monde de 2019 à Auckland (Nouvelle-Zélande). Cette rencontre était donc une répétition générale avant les Jeux Olympiques, malgré l'absence de certains candidats sérieux à la médaille d'or, comme les champions olympiques en titre, les Argentins Santiago Lange et Cecilia Carranza.

Pour beaucoup d'autres binômes, cette rencontre aux Canaries était l'occasion de décrocher un ticket pour les Jeux Olympiques de Tokyo. À l'image des Belges Isaura Maenhaut et Anouk Geurts qui se sont emparées du dernier billet qualificatif en 49er FX en terminant septième du classement général.

La décla de Manon Audinet au micro de Sudouest.fr :

Ça fait plaisir de faire un podium, mais il manquait beaucoup de sérieux concurrents.

On ne les croisera qu’aux Jeux Olympiques je pense, alors, ça va être la grosse surprise. Il faut rester bien concentré.

Les navigateurs français qualifiés pour Tokyo 2020

  • Charline Picon, RS:X
  • Thomas Goyard, RS:X
  • Audinet/Delapierre, Nacra 17
  • Jean-Baptiste Bernaz, Laser
  • Marie Bolou, Laser radial
  • Rual/Amoros, 49er
  • Mion/Peponnet, 470
  • Lecointre/Retornaz, 470

Football : Pas de JO pour les Canadiens après leur défaite face au Mexique

Il ne restait que deux places à glaner pour faire partie des 16 équipes qui disputeront le tournoi de football olympique masculin à Tokyo 2020. Ces deux sésames ont été remporté par le Mexique et le Honduras, les deux finalistes du tournoi pré-olympique CONCACAF (Confédération de football d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes).

Privée de neuf jeunes joueurs professionnels, appelés en équipe nationale A pour disputer les matchs de qualification pour la Coupe du monde de 2022, et malgré un bon tournoi (1 victoire, 2 nuls et 1 défaite) le Canada s'est incliné en demi-finale face au Mexique 2 à 0, laissant le billet olympique pour les Mexicains.

L'autre demi-finale de ce tournoi a été marquée par l'élimination des États-Unis par le Honduras (2-1).

La décla de Mauro Biello, entraîneur de l’équipe de football olympique du Canada sur canadasoccer.com :

Je crois que les joueurs ont tout donné.

Nous avons fait une erreur, ils nous ont fait payer, et ce fut le match.

Les équipes de football francophones qualifiées pour Tokyo 2020

  • France et Côte d'Ivoire chez les hommes
  • Canada chez les femmes

Pentathlon moderne : Oteiza confirme, Clouvel toujours sans billet pour Tokyo

La première étape de la Coupe du monde de pentathlon moderne se déroulait à Budapest en Hongrie, du 23 au 28 mars.

Chez les femmes, Marie Oteiza a confirmé sa forme du moment en terminant à la quatrième de cette première étape avec un total de 1356 points. Elle avait remporté la médaille de bronze des Championnats de Hongrie du 27 février au 2 mars.

La Britannique Kate French est montée sur la plus haute marche du podium avec 1403 points et une très belle performance en escrime puisqu'elle a remporté 31 de ces 35 rencontres. Sa compatriote Joana Muir (1388 points) et la Luthanienne Gintare Venckauskaite (1 362 points) ont complété ce podium.

La vice-championne olympique en titre, Élodie Clouvel a terminé à la 21e place (1 296 points) de cette première manche et regarde déjà vers la prochaine étape de Coupe du monde à Sofia (7 au 11 avril) pour tenter de décrocher une place aux JO de Tokyo.

Chez les hommes, Pierre Dejardin (1456 points) et Valentin Prades (1451 points) ont terminé respectivement à la 5e et 6e place. Le champion du monde 2019 Valentin Belaud (1426 points) a quant à lui fini à la 20e place. Un concours masculin remporté par le Letton Pavels Svevovs avec 1478 points suivi de l'Égyptien Ahmed Hamed (1478 points) et l'Allemand Patrick Dogue (1464 points).

La décla de Christian Roudaut, le directeur technique national à L'Équipe :

Tout n'était pas parfait dans le parcours de Marie [Oteiza] aujourd'hui, mais elle a fait une bonne natation (4e en 2 min 09 s 63), une très bonne équitation sans faute (7e) et un excellent laser-run, même s'il y a quelques points à revoir sur le tir.

C'est très encourageant par rapport au travail de préparation effectué.

Les pentathlètes français qualifiés pour Tokyo 2020

  • Marie Oteiza
  • Valentin Prades
  • Valentin Belaud

Gymnastique : l'Olympique Antibes Juan-les-Pins Gymnastique vainqueur du TOP 12

Cette année encore, les meilleures clubs de gymnastique de France s'affrontaient lors du Top 12 ce dimanche 28 mars à Montceau-les-Mines. Chaque équipe présentait quatre gymnastes sur chaque agrès, le total des points déterminait le classement final.

Et c'est le club de l'Olympique Antibes Juan-les-Pins qui s'est imposé pour la 32e fois, avec un total de 309 500 points, juste devant Noisy-le-Grand gymnastique à 308 750 points. Le club de Vallauris est monté sur la troisième marche du podium avec un total de 304,550 points.

En l'absence de Samir Aït Saïd, qui a veillé au chevet de sa compagne à la maternité, c'est Loris Frasca qui a assuré le spectacle pour l'Olympique Antibes. Le gymnaste, déjà qualifié pour les Jeux Olympiques de Tokyo, s'est présenté à tous les agrès et malgré une chute à la barre fixe dès sa première épreuve, il a tout de même rapporté 80 800 points à son équipe avec notamment la meilleure note au sol (14 500).

La décla de Philippe Carmona, entraineur de l'équipe d'Antibes à L'Équipe :

Après une entame pas terrible, qui a jeté un coup de froid sur le groupe, les gars se sont remobilisés.

On a alors vu du contrôle, du talent et de l'envie.

Les français qualifiés en GAM pour Tokyo 2020

  • Samir Aït Saïd
  • Loris Frasca
  • Cyril Tommasone