Tout ce que vous devez savoir sur le canoë sprint à Tokyo 2020

La médaillée d’or néo-zélandaise Lisa Carrington lors du kayak 200 m aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
La médaillée d’or néo-zélandaise Lisa Carrington lors du kayak 200 m aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

Qui sont les céistes les plus attendus aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 en 2021 ? Où et quand auront lieu les épreuves de canoë sprint ? Découvrez-le ici. 

La puissance et la vitesse sont les éléments qui font du canoë sprint une épreuve à ne pas manquer lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 en 2021.

Avec ces deux ingrédients, le kayak et le canoë sont des courses explosives où les athlètes sont en compétition dans une bataille aquatique en ligne qui nécessite un immense courage, de la force, de la technique et de la stratégie. 

Mais qui sont les principaux participants ? Quand auront lieu les épreuves ? Où vont-elles se tenir ? Voici le guide des choses à savoir sur les épreuves olympiques de canoë sprint.

Lisa Carrington parle de Tokyo 2020, de muscles et de bébés
05:01

La double championne olympique néo-zélandaise de K1 200 m est ravie de retourner sur l'eau après que son pays ait levé les restrictions dues au COVID-19. Alors qu'elle dit qu'elle « était prête » pour les Jeux de cette année, Carrington être encore meilleure pour ces JO reportés. Elle est également honorée d'être comparée à Simone Biles, et veut que les filles soient fières d'être fortes.

Le top des céistes olympiques à Tokyo 2020

Généralement, les champions de canoë sprint viennent des pays européens qui ont une forte culture de la rame. 

Aux Jeux Olympiques de Rio 2016, la Hongrie a gagné trois des quatre titres féminins mis en jeu pendant que l'Allemagne remportait trois des six courses masculines. Mais à l'approche des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 en 2021, l'écart pourrait se réduire avec des nations émergentes comme le Brésil, la Nouvelle-Zélande et la République populaire de Chine qui ont progressé ces dernières années en montant sur des podiums internationaux. 

Chez les femmes, la double championne olympique Lisa Carrington vise une troisième médaille d'or consécutive en K-1 200 m. Depuis 2011, elle est invaincue sur cette distance au niveau international. Elle va aussi tenter de faire mieux que sa médaille de bronze en K-1 500 m. Carrington va également participer au K-4 500 m avec l'équipe néo-zélandaise, ce qui signifie que son programme sera très chargé, surtout si elle décide de s'aligner aussi sur le K-2 500 m. 

La quintuple championne olympique Danuta Kozak va tenter de rebondir après des Championnats du monde 2019 décevants. La Hongroise a remporté la médaille de bronze sur K-1 500 m mais avec Carrington qui s'est imposée avec presque deux longueurs d'avance, elle pourrait avoir une concurrente de taille à Tokyo. Avec sa victoire en C-1 200 m aux Championnats du monde, la jeune Nevin Harrison qui représentera les Etats-Unis d'Amérique est très attendue pour ses débuts aux Jeux Olympiques de Tokyo. C'était le premier titre mondial d'une Américaine en canoë sprint.

Chez les hommes, la star tchèque Josef Dostal est comme toujours le favori du public et voudra faire mieux que la médaille d'argent remportée en K-1 1 000 m aux Jeux Olympiques de Rio 2016. 

Les kayakistes britanniques restent sur un doublé en K-1 200 m. Ed McKeever avait remporté l'or aux Jeux Olympiques de Londres en 2012 avant de voir Liam Heath lui succéder quatre ans plus tard. Champion du monde en 2019, Heath est le favori à sa propre succession.

Double tenant du titre en C-1 1000 m, Sebastian Brendel sera la star de sa discipline à Tokyo. L'Allemand est aussi champion olympique en titre du C-2 1000 m. Avec 28 titres internationaux à son palmarès, il sera le céïste le plus décoré à participer aux Jeux Olympiques de Tokyo. 

La France a déjà obtenu sept quotas en canoë sprint. Aux Jeux Olympiques des Tokyo 2020, le chef de file de la délégation tricolore sera être Maxime Beaumont, vice-champion olympique en titre de K-1 200 m.

La beauté du canoë sprint
00:31

Film officiel du canoë sprint aux Jeux de Rio 2016.

Le calendrier du canoë sprint à Tokyo 2020

Les épreuves olympiques de canoë sprint vont se dérouler pendant six jours, du 2 au 7 août 2021.

Consultez ici le calendrier complet.

Guide sportif : Le canoë sprint
04:14

Pagayer en eaux calmes peut paraître relaxant mais ces athlètes s'affrontent lors d'une épreuve intense et éprouvante.

Où auront lieu les épreuves de canoë sprint à Tokyo 2020

Les épreuves de canoë sprint se dérouleront sur le Canal de la forêt de la mer dans la zone de la baie de Tokyo. Ce site a été construit au bord de l'eau et à proximité du centre de Tokyo. Pour les courses de canoë sprint, sa capacité maximale est de 12 800 spectateurs. Les épreuves d’aviron auront également lieu sur ce site olympique. 

Après les Jeux Olympiques, ce parcours sera utilisé pour accueillir des régates internationales d'aviron et des compétitions de canoë.

Le canoë-sprint aux Jeux Olympiques de Beijing 2008 à Rio 2016
00:52

Les meilleurs moments du canoë-sprint de Beijing 2008 à Rio 2016

Le format des épreuves de canoë sprint à Tokyo 2020

Deux types de bateaux sont utilisés pour les épreuves de canoë sprint : le kayak (K) et le canoë (C). Les kayakistes sont assis dans le bateau avec une pagaie double. Le pilotage se fait en contrôlant le gouvernail avec le pied. Les céistes sont à genoux avec une pagaie simple. C'est en l'utilisant qu'ils dirigent le bateau car ils n'ont pas de gouvernail. 

Entre les hommes et les femmes, il y aura 12 épreuves aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 en 2021. Parmi elles, des courses de kayak en individuel, en duo ou à quatre. En canoë, seules des courses en simple et à deux sont disputées. Trois distances sont au programme : 200 m, 500 m ou 1 000 m. 

Le départ d'une course de canoë sprint est dynamique et palpitant. Tous les bateaux sont alignés et commencent en même temps. Les céistes doivent se présenter sur la ligne de départ et être immobiles jusqu'au signal du starter. En un instant, ils doivent pagayer fort pour atteindre leur vitesse maximale le plus rapidement possible. Le 200 m, course la plus rapide du programme, est bouclé en approximativement 30 secondes lors des courses masculines de kayak. 

La course est organisée en eau calme. Elle était d’ailleurs connue initialement sous le nom de course en eau calme. 

En demi-finale, les huit bateaux les plus rapides sont qualifiés en finale A, où les médailles sont attribuées. Les autres demi-finalistes sont reversés en finale B.