Sabre par équipes masculin : les Sud-Coréens encore couronnés, l’Italie deuxième

Chiba, JAPON - 28 juillet 2021 : l’Italien Luca Curatoli face au Sud-Coréen Junghwan Kim dans la finale du sabre par équipes.
Chiba, JAPON - 28 juillet 2021 : l’Italien Luca Curatoli face au Sud-Coréen Junghwan Kim dans la finale du sabre par équipes.

Comme à Londres 2012, la République de Corée s’adjuge le titre dans l’épreuve du sabre masculin par équipes. L’Italie est en argent, la Hongrie en bronze.

Les Sud-Coréens ont tenu leur rang de champions olympiques en titre et remportent la médaille d’or dans l’épreuve du sabre masculin par équipes en s’imposant 45-26 face à l’Italie.

La République de Corée avait déjà été sacrée à Londres 2012 (Le sabre par équipes n’a pas été disputé à Rio 2016) tandis que l’Italie avait fini en bronze à l’époque. Cette fois, les Italiens sont montés une marche plus haut, mais n’ont rien pu faire face aux Coréens trop solides en finale.

Nous expliquons le fonctionnement de l’épreuve par équipe en bas de cet article.

Le film de la finale

S’ils avaient tremblé en demi-finale contre l’Allemagne (45-42), les Sud-Coréens Junghwan Kim, Sanguk Oh et Bongil Gu n’ont pas vraiment été inquiétés en finale face aux Italiens Aldo Montano, Luca Curatoli et Enrico Berrè.

Il faut dire qu’ils comptaient dans leurs rangs le médaillé de bronze en sabre individuel à Tokyo 2020, Junghwan Kim, et membre de l’équipe sud-coréenne déjà sacrée à Londres 2012.

Seul Berrè pour les Italiens a remporté un assaut, face à Oh, mais cela n’a pas été suffisant pour empêcher les Sud-Coréens de s’envoler avec la victoire. Ils ont facilement atteint les 45 points même si Curatoli a tenu tête à Oh dans le dernier assaut.

La Hongrie résiste au retour allemand pour le bronze

Dans le match pour le bronze, l’Allemagne affrontait la Hongrie. Les Hongrois pensaient avoir la victoire en poche, mais les Allemands ont eu un sursaut sur la fin et ont frôlé la victoire.

Toutefois, après les trois premiers assauts, les Hongrois menaient déjà 15-9. Pas forcément insurmontable, mais ils enchaînaient par trois autres succès et prenaient l’avantage 30-16 après six assauts, puis 35-20. Piqués au vif, les Allemands ont tout essayé pour inverser la tendance : Richard Huebers s’imposait 6-5 sur Andras Szatmari pour porter le score à 40-26.

Mais le dernier assaut fut le plus disputé et a fait durer le suspense : Max Hartung a commencé par prendre une avance 6-0 face à Aron Szilagyi – le médaillé d’or dans l’épreuve du sabre individuel ! – qui a fini par cumuler les touches petit à petit. Si Hartung a réussi à marquer 14 touches pour permettre aux Allemands d’amasser 40 points, Szilagyi a assuré le minimum et a atteint les 5 points qu’il manquait aux Hongrois pour décrocher le bronze, à 45-40.

Le podium

  1. République de Corée
  2. Italie
  3. Hongrie

Le tournoi par équipes, comment ça marche ?

Les tournois par équipe impliquent trois tireurs (plus un remplaçant) qui participent à un « relais à l'italienne » : chaque tireur d'une équipe rencontre chacun des trois autres de l'équipe adverse une fois.

Cela signifie qu'un total de neuf assauts de trois minutes ont lieu (chacun jusqu'à un maximum de cinq points), avec une équipe déclarée vainqueur après avoir marqué un total de 45 points ou ayant obtenu le score le plus élevé après les neuf assauts.