Fleuret par équipes, femmes : les Françaises en argent !

Chiba, JAPON - 29 juillet 2021 : la Française Ysaora Thibus face à Larisa Korobeynikova lors de l’épreuve par équipes.
Chiba, JAPON - 29 juillet 2021 : la Française Ysaora Thibus face à Larisa Korobeynikova lors de l’épreuve par équipes.

Les fleurettistes françaises sont médaillées d’argent de l’épreuve par équipes. L’équipe du ROC a remporté la finale face aux Tricolores. L’Italie enlève le bronze.

Et une nouvelle médaille d’argent !

Les fleurettistes françaises Anita Blaze, Pauline Ranvier, Ysaora Thibus et Astrid Guyart finissent deuxièmes de l’épreuve par équipes après leur finale perdue 45-34 face à l’équipe du ROC.

L’Italie, championne olympique à Londres 2012 (l’épreuve n’a pas été disputée à Rio 2016), termine troisième et prend la médaille de bronze.

Nous expliquons le fonctionnement de l’épreuve par équipes en bas de cet article.

Le film de la finale

Dans leur demi-finale de folie, les Françaises avaient réalisé un come-back incroyable : elles ont un temps été menées de 11 touches et étaient derrière au score jusqu’au dernier assaut avant de finalement s’imposer 45-43. L’équipe du ROC (Comité olympique russe), de son côté, avait connu un scénario similaire après avoir été longtemps derrière dans sa demi-finale contre les États-Unis avant de revenir et de s’imposer.

En finale, Ysaora Thibus et Larisa Korobeynikova lançaient les débats, mais la Française ne réussissait pas à prendre sa revanche sur la fleurettiste qui l’avait battue dans l’épreuve individuelle le dimanche 25 juillet avant d’aller décrocher le bronze. Dans le troisième assaut de la soirée entre Pauline Ranvier et Marta Martyanova, cette dernière se tordait la cheville, mais pouvait repartir après s’être fait bander la zone douloureuse. Leur combat terminait à 4-4 après les trois minutes.

Sur la troisième rotation, alors que l’équipe du ROC menait 30-20, Anita Blaze cédait sa place à Astrid Guyart – la petite sœur de Brice Guyart, champion olympique de fleuret par équipes à Sydney 2000 et en individuel à Athènes 2004 – pour l’antépénultième assaut, mais elle ne pouvait rien faire contre Martyanova.

Ce qui obligeait Ranvier à partir à l’assaut de Korobeynikova pour l’avant-dernier combat. La Française donnait du fil à retordre à son adversaire, mais l’athlète du ROC atteignait la barre des 40 points après un combat âpre. Ysaora Thibus était alors condamnée à l’exploit. Face à la n° 1 mondiale Inna Deriglazova, championne olympique en individuel à Rio 2016 et en argent à Tokyo.

Si Thibus se battait bien, l’athlète du ROC parvenait à faire ses cinq touches synonyme de titre ! Les fleurettistes du ROC avaient fini en argent à Londres, elles se couvrent d’or à Tokyo grâce à ce succès 45-34.

Les Italiennes revanchardes

Cette fois, l’Italie n’a pas flanché. Après sa demi-finale où elle a vu la France revenir tambour battant et s’imposer, les Italiennes Martina Batini, Alice Volpi et Arianna Errigo ont assuré contre les Américaines. Après un premier assaut perdu 5-3, les Italiennes n’ont laissé aucune chance à Nicole Ross, Sabrina Massialas et Lee Kiefer, la médaillée d’or en individuel à Tokyo. Elles s’imposent 45-23.

Le podium

  1. ROC
  2. France
  3. Italie

Le tournoi par équipes, comment ça marche ?

Les tournois par équipe impliquent trois tireurs (plus un remplaçant) qui participent à un « relais à l'italienne » : chaque tireur d'une équipe rencontre chacun des trois autres de l'équipe adverse une fois.

Cela signifie qu'un total de neuf assauts de trois minutes ont lieu (chacun jusqu'à un maximum de cinq points), avec une équipe déclarée vainqueur après avoir marqué un total de 45 points ou ayant obtenu le score le plus élevé après les neuf assauts.