Saut en hauteur : médaille d'or partagée pour Mutaz Barshim et Gianmarco Tamberi

L’Italien Gianmarco Tamberi et le Qatarien Mutaz Essa Barshim après leur médaille d’or partagée dans l’épreuve de saut en hauteur des Jeux de Tokyo 2020.
L’Italien Gianmarco Tamberi et le Qatarien Mutaz Essa Barshim après leur médaille d’or partagée dans l’épreuve de saut en hauteur des Jeux de Tokyo 2020.

Le Qatarien Mutaz Barshim et l'Italien Gianmarco Tamberi partagent la plus haute marche du podium avec un saut à 2,37 m.

Deux médailles d'or ont été remportées en saut en hauteur, ce dimanche 1er août au Stade olympique de Tokyo.

Avec un saut à 2,37 m passé au premier essai et trois échecs à 2,39 m, Mutaz Barshim et Gianmarco Tamberi se sont partagés la médaille d'or en saut en hauteur.

Le Biélorusse Maksim Nedasekau complète le podium avec également 2,37 m, mais avec une tentative de plus que les deux premiers.

Barshim, 30 ans, ajoute l’or à sa médaille de bronze acquise à Londres 2012 et à celle d’argent de Rio 2016. Tamberi, lui, compte un titre de champion du monde en salle 2016 et un titre de champion d’Europe la même année. Il est le deuxième Italien sacré en saut en hauteur aux JO après Sara Simeoni dans l’épreuve féminine à Moscou 1980.

« Après mes blessures, je voulais juste revenir », a déclaré Tamberi. « Mais aujourd’hui, j’ai cette médaille d’or, c’est incroyable. J’en ai rêvé tellement de fois. En 2016, juste avant Rio, on m’avait dit qu’il y avait un risque que je ne puisse plus jamais sauter. Le parcours a été long. »

L’Italie a vécu l’un de ses plus grands moments des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 en remportant deux médailles d’or en moins de dix minutes : après Tamberi, son compatriote Lamont Marcell Jacobs a surpris le monde entier en remportant le 100 mètres en 9,80 s, nouveau record d’Europe.

Consultez les résultats détaillés ici.

Avec AFP