Lydia Ko : la golfeuse prodige qui a remporté un tournoi pro en étant amateur

La Néo-zélandaise Lydia Ko après un putt sur le septième trou du tour final au Marathon LPGA Classic, le 9 août 2020.
La Néo-zélandaise Lydia Ko après un putt sur le septième trou du tour final au Marathon LPGA Classic, le 9 août 2020.

Vous-êtes vous déjà demandé ce qu’étaient vos athlètes favoris avant qu’ils ne deviennent des grands champions ? Chaque semaine, Tokyo 2020 vous replongera avec des vidéos uniques dans le passé des plus grands athlètes olympiques de l’histoire, avant qu’elles ne soient devenues des superstars.

Fiche d’identité

  • Nom : Lydia Ko
  • Âge : 23 ans
  • Nationalité : Nouvelle-Zélande
  • Profession : Golfeuse
Lydia Ko à 15 ans
03:53

Bien avant de remporter l'argent lors des débuts du golf à Rio, Ko était déjà considérée comme l'une des meilleurs joueuses du circuit.

Principaux faits d’armes ?

Lydia Ko, surnommée affectueusement Lyds, est née en République de Corée mais, très jeune, elle a déménagé en Nouvelle-Zélande avec sa famille. Ko a appris à jouer au golf à l'âge de cinq ans, lorsque sa mère l'a emmenée dans un club de golf.

C'est à cette époque qu'a débuté son incroyable carrière de golfeuse.

Même en tant qu'amateur, Ko était extraordinaire. En 2011, elle est devenue la première femme à recevoir la médaille Mark H. McCormack, décernée une fois par an aux meilleurs golfeurs non professionnels. Elle en a ensuite gagné deux autres en 2012 et 2013. En 2012, alors qu'elle n'avait que 15 ans, elle est devenue la plus jeune championne à remporter à la fois un tournoi professionnel et un tournoi du circuit de la LPGA (Ladies Professional Golf Association, Association professionnelle de golf féminin) grâce à ses victoires à l'Open de Nouvelle-Galles du Sud et à l'Open du Canada. Le succès de Ko dans la compétition canadienne a été une étape importante, la première victoire amateur dans une épreuve de la LPGA en 43 ans.

Ko a également prouvé qu'elle était extraordinaire sur le circuit professionnel en remportant trois tournois de la LPGA lors de sa première année et le prix de la recrue de l'année. En février 2015, à 17 ans, elle est devenue la plus jeune personne, hommes et femmes confondus, à se trouver au sommet du classement professionnel. Après avoir remporté quatre trophées en une seule année, Ko a finalement obtenu sa première grande victoire au Evian Championship 2015, le tournoi du Grand Chelem français. Elle a également été nommée joueuse de l'année 2015, ce qui fait d'elle la quatrième personne de l'histoire de la LPGA à remporter ce prix d'affilée.

Sur la route pour les Jeux Olympiques de 2016, l'incroyable performance de Ko s'est poursuivie. Sa deuxième grande victoire, au tournoi Ana Inspiration, a été particulièrement surprenante, en faisant un retour incroyable au dernier tour pour devenir la plus jeune personne de l'histoire à remporter deux majeurs.

Après deux nouvelles victoires, Ko est arrivée à Rio de Janeiro comme l'une des grandes favorites. Après quelques échecs lors des deux premiers tours, elle s'est hissée à la deuxième place lors du troisième tour, à deux coups seulement d'Inbee Park.

Le dernier tour n'a pas été facile du tout et elle a senti que la médaille olympique n'était plus à sa portée. Cependant, au 14e trou, elle s'est reprise. À ce moment, Ko se battait pour la médaille d'argent contre la Chinoise Shanshan Feng, tandis que la Sud-Coréenne Inbee Park avait déjà remporté l'or. Ko et Feng étaient pratiquement à égalité au dernier tour, et le 18e trou allait décider de la couleur de leurs médailles. Et après un échec de Feng dans le dernier birdie, Ko a signé une performance incroyable qui lui a valu une médaille d'argent à Rio 2016.

Le saviez-vous ?

Le record de Lydia Ko en tant que numéro 1 ne se limite pas à être la plus jeune golfeuse à atteindre cette position. Bien qu'Inbee Park ait repris la tête en juin 2015, Ko a retrouvé sa place en octobre de la même année, qu'elle a occupée pendant 85 semaines consécutives. Et cet exploit est encore plus impressionnant si l'on considère que Ko a manqué plusieurs tournois en 2017 en raison d'une baisse de forme. Aucune autre joueuse n'a marqué assez de points pour la dépasser avant juin 2017.

Autre anecdote intéressante : l'histoire de son premier hole-in-one (Trou en un, fait de rentrer la balle en un seul coup). Avant 2016, Ko n'en avait jamais réussi, même à l'entraînement, mais elle l'a fait sur la plus grande scène sportive du monde, aux Jeux Olympiques. Elle a réalisé son premier trou en un sur le huitième trou du troisième tour de Rio 2016, ce qui rend cet exploit encore plus spécial.

Que devient-elle ?

Lydia Ko se concentre désormais sur Tokyo 2020, qui seront ses deuxièmes Jeux Olympiques.

Cependant, ses performances après Rio 2016 n'ont pas été aussi impressionnantes qu'avant. En 2017, Ko a terminé sa première saison sans remporter de trophée. Sa dernière victoire remonte au championnat LPGA de 2018.

Depuis le retour du LPGA Tour cet été, Ko semble avoir retrouvé sa meilleure forme. Elle a notamment terminé deuxième du Marathon LPGA Classic 2020.

À ce jour, Ko est classée à la 39e place mondiale, le meilleur rang pour un golfeur ou une golfeuse de Nouvelle-Zélande. Sa qualification pour Tokyo 2020 est pratiquement assurée.

« Tout le monde se prépare à gagner son billet [pour Tokyo 2020]. Nous essayons de ne pas trop y penser, mais l'impatience se fait sentir », a déclaré Ko à Olympic.org, montrant que son ambition de revenir aux Jeux Olympiques reste intacte.