La reine de l'escalade Janja Garnbret championne olympique

Tokyo, JAPON - 6 août 2021 : La Slovène Janja Garnbret lors de la finale d’escalade féminine des Jeux de Tokyo 2020.
Tokyo, JAPON - 6 août 2021 : La Slovène Janja Garnbret lors de la finale d’escalade féminine des Jeux de Tokyo 2020.

La grimpeuse slovène a remporté l'or olympique devant devant les Japonaises NONAKA Miho et NOGUCHI Akiyo.

La Slovène Janja Garnbret est devenue vendredi la première championne olympique d'escalade de l'histoire, parachevant lors des JO de Tokyo sa main-mise sur la discipline.

A 22 ans, la grande favorite de cette première olympique a pris le dessus sur les Japonaises NONAKA Miho et NOGUCHI Akiyo, tandis que la Française Anouck Jaubert a fini 6e.

Double gagnante de la Coupe du monde de vitesse, la Stéphanoise de 27 ans a remporté les deux premiers duels de ce sprint vertical, mais n'a pu résister au terrible finish de la Polonaise Aleksandra Miroslaw, qui a pulvérisé le record du monde (6.84).

Jaubert a ensuite entretenu l'espoir en parvenant à mi-hauteur du premier bloc, ce casse-tête technique réclamant des mouvements souvent extrêmes, mais s'est montrée moins inspirée sur les deux suivants, finissant 6e de cette spécialité puis 7e de la difficulté, toutes deux survolées par Garnbret.

Cheveux roses et grand sourire, la Slovène est déjà sextuple championne du monde en difficulté (2016 et 2019), bloc (2018 et 2019) et combiné (2018 et 2019), et avait écrasé la saison 2019 de bloc au point de remporter les six étapes de la Coupe du monde.

Elle s'est aussi illustrée en falaise, réconciliant parois naturelles et exploits sur la résine, en réalisant de nombreuses voies entre 8b et 9a.

Bâti sous la contrainte, puisque l'escalade ne disposait que d'un podium par sexe pour son baptême olympique, le "combiné" de Tokyo a réuni trois épreuves si différentes qu'aucune concurrente ne les pratique toutes à très haut niveau.

Résultats détaillés de la finale de l'escalade féminine aux Jeux de Tokyo 2020

NOGUCHI Akiyo : regarder vers l'avenir

Chaque jour, il y a ceux qui vont de l’avant, peu importe les circonstances : avec une année olympique devant nous, NOGUCHI Akiyo s’attend à un été historique chez elle, au Japon.

Avec l'AFP