Les 8 moments qu'il ne fallait pas manquer de la journée des athlètes francophones

GettyImages-1330562307

Les francophones ont brillé lors de cette journée olympique à Tokyo. Découvrez les 8 moments qu'il ne fallait pas manquer ce 25 juillet.

1. Romain Cannone, d’inconnu à superstar

Le Français, 47e mondial au début de l’épreuve d’épée individuelle ce matin, a réalisé un véritable exploit en offrant à la France sa première médaille d’or des Jeux de Tokyo 2020.

Il n’était jamais monté sur un podium international auparavant, mais il a tour à tour éliminé le Vénézuélien Ruben Dario Limardo Gascon, médaillé d’or à Londres 2012, le Néerlandais Bas Verwijlen, l’athlète du ROC Sergey Bida, vice-champion du monde en titre et n° 2 mondial, avant de battre l'Ukrainien Igor Reizlin, 3e mondial, puis le champion du monde Gergely Siklósi.

Revivez sa journée magique ici.

À LIRE AUSSI : Ce que vous devez savoir sur Romain Cannone, champion olympique d'escrime à Tokyo 2020

2. Ahmed Hafnaoui, deuxième champion olympique tunisien

À seulement 18 ans, le Tunisien est devenu le deuxième champion olympique tunisien de natation après son compatriote Oussama Mellouli (1500 m nage libre et 10 km eau libre à Londres 2012).

Alors qu’il avait fini avec le huitième chrono des demi-finales et était donc placé à la ligne d'eau extérieure pour la finale du 400 m nage libre, il a devancé en finale l'Australien Jack Mcloughlin de 16 centièmes et l'Américain Kieran Smith de 58 centièmes.

Pour lire le compte-rendu complet de la course, c’est ici.

À LIRE AUSSI : Hafnaoui surprend son monde dans les bassins

À LIRE AUSSI : 5 choses à savoir sur Ahmed Hafnaoui

3. Amandine Buchard en argent

Certes, la judokate des -52 kg Amandine Buchard visait la médaille d’or, mais c’est l’argent qui lui a tendu les bras.

Après avoir expédié son huitième de finale et son quart, elle n’a pas non plus traîné contre la Suissesse Fabienne Kocher (16 secondes) en demi-finales. Mais contre la Japonais ABE Uta, qui évoluait chez elle au Nippon Budokan, elle a échoué au Golden score après avoir bien résisté.

Pour tout savoir sur sa médaille d’argent, c’est là.

4. La victoire des basketteurs français sur les US

Pour son entrée en lice dans le tournoi de basket masculin, l’équipe de France tombait sur du lourd : les États-Unis, les champions olympiques en titre.

Grâce notamment à un Evan Fournier splendide et un troisième quart temps sensationnel, la France a créé l’exploit et s’impose 83-76.

La suite ? Ce sera contre la République tchèque mercredi 28 juillet et face à la RI Iran le samedi 31 juillet.

Le film de l’exploit des Français contre les USA est ici.

5. Un record pour Marie Wattel

Ce dimanche 25 juillet, la nageuse Marie Wattel s’est qualifiée pour la finale du 100 m papillon en 56 s 16, ce qui est un nouveau record de France. Elle a aussi signé le deuxième meilleur temps des demi-finales.

« Ce matin je me suis dit que je devais tout donner pour aller en finale, ne jamais relâcher mon effort », a-t-elle déclaré sur le site de la Fédération française de natation. « Pendant la course, je vois que je suis devant mais j’ai continué à accélérer pour réaliser la meilleure course possible. Ce n’est pas tous les jours qu’on est en demi-finale aux JO. J’ai peut-être grillé une cartouche pour demain je ne sais pas. Mais je suis tellement fière et demain je vais profiter de ça et de toute façon ce sera de l’expérience pour Paris 2024 dans tous les cas. »

Wattel dispute la finale du 100 m papillon lundi 26 juillet à 10h30 heure locale (3h30 heure française).

6. Le surf et le skate sont officiellement des sports olympiques !

Ces deux sports faisaient leur entrée au programme des Jeux Olympiques.

Les deux skateurs français Vincent Milou et Aurélien Giraud peuvent être fiers de leur quatrième et sixième places respectives a terme d’une compétition où le grand favori, l’Américain Nyjah Huston, a terminé septième.

Comment s’est déroulée la première épreuve olympique de skate de l’histoire ?

Dans l’autre sport du jour qui faisait ses débuts, le Marocain Ramzi Boukhiam et le Français Michel Bourez se sont qualifiés pour les huitièmes de finale dès leur premier passage alors que Jérémy Florès a dû passer par le repêchage. Les deux premiers s’affronteront en huitièmes de finale lundi 26 juillet. Florès fera face à l’Australien Owen Wright.

La Française Pauline Ado a fait comme Florès et a dû passer un autre tour pour pouvoir poursuivre l’aventure. Sa compatriote Johanne Defay, n° 2 mondiale, s’est qualifiée d’entrée. Lundi 26 juillet, elle fera face à la Portugaise Yolanda Hopkins tandis qu’Ado devra battre Sally Fitzgibbons, la n° 3 mondiale, pour voir les quarts.

7. Les Éléphants résistent, les Bleus se libèrent

Dans le tournoi de football masculin, la Côte d’Ivoire faisait face au Brésil, le champion olympique en titre. Les Éléphants savaient donc que ce ne serait pas aisé et ils ont bien résisté. Les Brésiliens ont perdu Douglas Luiz sur carton rouge dès la 13e minute, puis c’est Eboue Kouassi qui a écopé d’un deuxième avertissement à dix minutes du terme. Aucune des deux équipes n’a réussi à marquer et avec ce score de 0-0, elles comptent quatre points chacune dans le groupe D avec une victoire et un nul.

L’équipe de France, de son côté, affrontait l’Afrique du Sud en deuxième journée du groupe A. Après un revers cuisant 4-1 contre le Mexique, les Bleus voulaient se racheter. Ils ont encore encaissé trois buts, mais en ont inscrit quatre ! Par l’intermédiaire de leur capitaine André-Pierre Gignac, auteur d’un triplé, et de Téji Savanier, son premier avec les Tricolores.

Pour revivre la victoire française, cliquez ici.

8. Le double mixte français de tennis de table en demies

Dans la nouvelle épreuve du programme olympique, le double mixte de tennis de table, les Français Emmanuel Lebesson et Jia Nan Yuan avaient éliminé une paire australienne le samedi 24 juillet et ont remis ça, face à un duo de Hong Kong en quarts de finale.

En demies, ils sont tombés sur plus forts qu’eux : les Chinois XU Xin et LIU Shiwen. La paire française disputera le match pour le bronze face aux athlètes de Chinese Taipei LIN Yun Ju et CHENG I Ching à 20h locales (13h françaises) lundi 26 juillet.