Déclaration conjointe sur les spectateurs aux Jeux de Tokyo 2020

HASHIMOTO Seiko answering questions at a press conference
HASHIMOTO Seiko answering questions at a press conference

Aucun spectateur ne sera autorisé au sein des sites de Tokyo lors des Jeux Olympiques. Dans le cas d’un changement significatif du niveau d’infection, une réunion des cinq parties sera immédiatement convoquée pour réévaluer la situation relative aux spectateurs. 

Ce jeudi 8 juillet, suite à la décision du gouvernement du Japon (GoJ) de déclarer l’état d’urgence à Tokyo, les cinq parties (Comité International Olympique (CIO), Comité International Paralympique (IPC), comité d’organisation de Tokyo 2020, gouvernement métropolitain de Tokyo (TMG)) se sont réunies.

Lors de cette réunion, le CIO et l’IPC ont été informés par la partie japonaise de l’impact de cette décision sur les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020. Ils ont soutenus les mesures présentées par les autorités japonaises.

Les principales décisions sont les suivantes :

  • Le GoJ a décidé jeudi 8 juillet de déclarer l’état d’urgence à Tokyo. Cet état d’urgence à Tokyo vise à implémenter des mesures pour supprimer les flux de personnes dans le but de prévenir la propagation des infections actuelles, en raison du nombre de cas confirmés de COVID-19 qui reste élevé et de l’augmentation du nombre de personnes infectées des variants du COVID-19 à Tokyo.
  • La conclusion de la réunion des cinq parties du 21 juin 2021 affirmait notamment : « Dans le cas où un état d’urgence ou d’autres mesures prioritaires visant à limiter le taux d’infection sont mis en place après le 12 juillet 2021, des restrictions concernant le nombre de spectateurs aux Jeux, y compris l’absence de spectateurs pour certaines compétitions, seront convenues selon le contenu de l’état d’urgence ou d’autres mesures en vigueur au moment de l’annonce. » En réponse à l'état d'urgence, des mesures plus strictes concernant les Jeux Olympiques de Tokyo ont été prises par les trois parties japonaises. Aucun site olympique situé à Tokyo ne pourra accueillir du public pendant les Jeux Olympiques. En conséquence, dans les zones où les mesures d'urgence ne sont pas appliquées, les autorités locales vont se rencontrer et décider des mesures spécifiques à prendre en concertation avec les gouverneurs locaux en fonction de la situation propre à chaque région.
  • Dans l'éventualité d'une évolution significative du nombre d'infections, une réunion des cinq parties sera immédiatement organisée pour revenir sur les capacités d'accueil des spectateurs.
  • Lors de la même réunion du 21 juin, il était également décidé que : « Les politiques équivalentes régissant les Jeux Paralympiques seront décidées d’ici au 16 juillet 2021, une semaine avant l’ouverture des Jeux Olympiques. » Cependant, il apparaît désormais nécessaire de prendre une décision en fonction du nombre d'infections au moment opportun. Pour cette raison, la décision concernant l'accueil de spectateurs pour les Jeux Paralympiques sera prise à l'issue des Jeux Olympiques.

Le CIO et l'IPC respectent cette décision et la soutiennent dans l'intérêt d'organiser des Jeux Olympiques sûrs pour tout le monde.

Les cinq parties regrettent, pour les athlètes et les spectateurs, que ces mesures soient nécessaires pour les raisons expliquées ci-dessus.

  • Jeux Olympiques de Paris 2024 : Cinq choses à savoir
    À propos des Jeux

    Jeux Olympiques de Paris 2024 : Cinq choses à savoir

  • Jouez à la Fantasy de Tokyo 2020 ! 
    À propos des Jeux

    Jouez à la Fantasy de Tokyo 2020 ! 

  • Jouez au trivia de Tokyo 2020 !
    À propos des Jeux

    Jouez au trivia de Tokyo 2020 !