Déclaration conjointe du CIO, de l’IPC, de Tokyo 2020, du gouvernent métropolitain de Tokyo et du gouvernement japonais

editorial-image-fallback

À 86 jours de l'ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et à 118 jours de l'ouverture des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020, le Comité International Olympique (CIO), le Comité International Paralympique (IPC), le comité d'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo (Tokyo 2020), le gouvernement métropolitain de Tokyo et le gouvernement japonais sont convenus aujourd'hui des mesures suivantes afin de garantir la sécurité de l'organisation des Jeux. Les cinq parties continueront à déployer toutes les mesures de lutte possibles contre la COVID-19 et à accorder la plus haute priorité à la sécurité pour le bien de tous les participants, notamment des athlètes, et du public japonais qui accueillera les Jeux.

1. Les mesures de lutte contre la COVID-19 incluses dans les Playbooks (guides pratiques) publiés en février dernier ont depuis été révisées et mises à jour de manière significative afin de répondre à l'émergence de nouveaux variants du coronavirus et à l'évolution de la situation sanitaire. De nouvelles règles devant être respectées par toutes les personnes associées aux Jeux pendant leur séjour au Japon ont été intégrées, ainsi que d'autres mises à jour, afin que les Jeux de Tokyo 2020 puissent se dérouler en toute sécurité. Les mesures les plus importantes, lesquelles ont été acceptées par les cinq parties aujourd'hui, et qui figurent dans la deuxième version des Playbooks, sont les suivantes :

  • Tous les participants doivent passer deux tests COVID-19 avant leur vol à destination du Japon.
  • En principe, les athlètes et tous ceux qui sont en contact étroit avec ces derniers seront testés quotidiennement afin de réduire le risque de cas positifs non détectés qui pourraient transmettre le virus. Les dates et heures seront fixées en fonction du calendrier des épreuves sportives.
  • Tous les autres participants aux Jeux seront testés quotidiennement durant les trois jours qui suivent leur arrivée au Japon. Après les trois premiers jours et tout au long de leur séjour, ils seront testés régulièrement, en fonction de la nature opérationnelle de leur rôle et de la fréquence de leurs contacts avec les athlètes.
  • Tous les participants aux Jeux doivent, en principe, suivre uniquement les activités définies dans leur plan d'activités. Ils doivent maintenir une distance d'un mètre au moins avec les participants aux Jeux qui sont déjà au Japon depuis plus de 14 jours, ainsi qu'avec les résidents japonais.
  • Tous les participants aux Jeux doivent, en principe, utiliser exclusivement les véhicules réservés aux Jeux et ne sont pas autorisés à emprunter les transports publics.
  • Tous les participants aux Jeux doivent, en principe, se restaurer uniquement là où des mesures de lutte contre la COVID-19 sont en place, notamment les services de restauration sur les sites des Jeux, le restaurant de leur hébergement et leur chambre, en ayant recours au service d'étage ou à la livraison de repas.
  • Par contacts étroits, on entend les personnes qui ont un contact prolongé (pendant 15 minutes ou plus) avec une personne dont le test COVID-19 est confirmé positif, à moins d'un mètre, sans porter de masque. Ceci concerne particulièrement les contacts ayant lieu dans des espaces clos tels que des chambres d'hôtel ou des véhicules. Les cas seront confirmés par les autorités sanitaires japonaises.

Pour rappel, les Playbooks ont été élaborés à partir de données scientifiques et des enseignements tirés de l'évolution de la pandémie de COVID-19. Outre le recours aux outils les plus efficaces utilisés actuellement dans la société, tels que le port du masque, les mesures d'hygiène et les règles de distanciation physique, ils puisent dans l'expérience de centaines d'événements sportifs qui ont eu lieu dans le monde pendant la pandémie et qui se sont déroulés en toute sécurité, avec des risques minimes pour les participants et la population locale. Ils reposent aussi sur les travaux menés actuellement par le groupe réunissant tous les partenaires ("All Partners Task Force") qui comprend le gouvernement du Japon, le gouvernement métropolitain de Tokyo, le comité d'organisation de Tokyo 2020, le CIO, l'IPC, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), ainsi que des organisations et experts indépendants du monde entier. Une troisième version des Playbooks devrait être publiée en juin. Comme avec toutes les versions précédentes, elle tiendra compte des derniers développements scientifiques.

2. Alors que nous examinons l'évolution de la situation avec le nombre de contaminations au niveau national et l'émergence de nouveaux variants, nous sommes convenus qu'une décision concernant la présence de spectateurs sur les sites olympiques et paralympiques sera prise en juin, conformément aux orientations générales du gouvernement concernant la jauge maximale de spectateurs lors des événements sportifs. Cette décision fait suite à celle importante prise en mars, lorsque le CIO et l'IPC ont été informés de la volonté des parties japonaises de ne pas autoriser l'entrée au Japon des spectateurs étrangers pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 en raison de la pandémie mondiale de COVID-19. Le CIO, l'IPC et Tokyo 2020 continuent de travailler à l'optimisation du nombre de participants aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020.

Nous sommes convaincus que le respect de ces règles permettra de garantir la sécurité des athlètes, des officiels des Jeux et des spectateurs, ainsi que celle des habitants de Tokyo, des autres villes d'accueil et du Japon.

Nous entrons déjà dans la phase opérationnelle. Toutes les parties présentes à la réunion d'aujourd'hui ont renouvelé leur engagement sans faille en faveur de Jeux sûrs et sécurisés pour tous les participants et le peuple japonais.