Ce que nous avons appris : Bilan du Karaté aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020

GettyImages-1332515888

De la démonstration parfaite de Sandra Sanchez en kata à la médaille d’or historique de Feryal Abdelaziz pour l’Égypte en kumité, retour sur les moments les plus mémorables du karaté pour ses débuts olympiques à Tokyo 2020, avec un récapitulatif des médailles ainsi que les résumés et les replays.

Les débuts olympiques du karaté aux Jeux de Tokyo 2020 ont été spectaculaires.

Feryal Abdelaziz a pris de court le monde en devenant la première Égyptienne à remporter une médaille d’or aux Jeux Olympiques, battant la numéro 1 mondiale azérie Iryna Zaretska.

Pour leur part, les maîtres espagnols du karaté ont connu des fortunes différentes.

Sandra Sanchez a ravi les juges avec sa magnifique démonstration, tandis que son compatriote Damian Quintero a été battu chez les hommes par son rival de toujours, le Japonais Kiyuna Ryo.

Ci-dessous, nous revenons sur les moments les plus mémorables, proposons un récapitulatif des médailles du kumité et du kata, et fournissons les résumés et les replays de Tokyo.

2021 Getty Images

Les 5 meilleurs moments du karaté à Tokyo 2020

Retour sur certains des moments les plus mémorables de la toute première compétition olympique de karaté de l'histoire.

1- Kiyuna Ryo décroche l'or en kata

Dans un duel entre deux titans du kata, le Japonais Kiyuna Ryo, natif d’Okinawa, a battu l’Espagnol Damian Quintero pour décrocher une médaille historique pour son pays et son sport. Pour l’anecdote, l’île d’Okinawa est le berceau de ce sport.

Triple champion du monde, Ryo a obtenu un score parfait de 28,72 pour prolonger sa série d’invincibilité, qui a débuté en février 2018.

« Je voulais que ma mère me voie sur la plus haute marche du podium, lui dire que j’ai tenu ma promesse de remporter la médaille d’or des Jeux Olympiques », raconte Ryo, qui a apporté un photo de sa défunte mère lors de la cérémonie de remise des médailles.

2- Sandra Sanchez, la championne pour qui l'âge ne compte pas

L’autre grande vedette du kata a été Sandra Sanchez, qui est devenue la première femme championne olympique de son sport, sur qui l’âge ne semble pas avoir d’emprise.

Cette médaille d’or fait de l’Espagnole de 39 ans la championne d’Europe, la championne du monde et la championne olympique en titre, ainsi que la médaillée d’or espagnole la plus âgée.

Depuis 2014, Sanchez n’a plus d’égal dans la catégorie reine du karaté. Et elle n’a pas l’intention de s’arrêter de sitôt.

2021 Getty Images

3- Feryal Abdelaziz, première championne olympique égyptienne

Feryal Abdelaziz a créé la plus grande surprise du karaté à Tokyo 2020.

La tête de série numéro 8 a ainsi battu la numéro 1 mondiale azérie Iryna Zaretska 2-0 en finale du kumité féminin chez les +61kg.

C’est là la plus grande victoire d’Abdelaziz, elle qui avait décroché la médaille de bronze des Championnats du Monde 2018 et celle d’argent des Jeux Africains 2019.

Sa victoire a particulièrement marqué l’Égypte, puisqu’elle est la seule médaillée d’or du pays dans ces Jeux Olympiques, et la toute première championne olympique égyptienne de l’histoire.

2021 Getty Images

4- Une médaille d'or historique pour Jovana Prekovic

La karatéka Jovana Prekovic a été l’une des autres médaillées à se distinguer, puisqu’elle est devenue la deuxième femme serbe à remporter une médaille d’or olympique.

La championne du monde 2018 a battu la Chinoise Yin Xiaoyan en finale du kumité féminin chez les 61kg.

« C’était si émouvant et si heureux, car j’ai tellement travaillé. Je n’y croyais pas car je voulais savoir ce qui allait se passer ».

« Je n’ai pas vu les juges et quand je me suis retournée, j’ai vu que j’avais la médaille d’or ».

5- Une victoire dramatique pour Sajad Ganjzadeh

L’Iranien Sajad Ganjzadeh a été assommé, mais a tout de même décroché la médaille d’or du kumité masculin chez les +75kg.

Le Saoudien Tareg Hamedi menait même 4-1 face à Ganjzadeh en finale, avant qu’un puissant coup de pied n’envoie son adversaire au tapis. Le Saoudien a alors été disqualifié, le titre revenant à Ganjzadeh.

« Je suis très heureux d’avoir remporté cette médaille d’or », raconte l’Iranien après-coup. « Mais je suis triste qu’elle soit arrivée comme ça ».

2021 Getty Images

Un dernier regard

Tokyo a réalisé un rêve pour le karaté, qui est finalement devenu un sport olympique et qui a vu de nombreuses premières historiques.

Steven Da Costa, l’un des trois frères karatékas français, a remporté la première médaille d’or du tournoi masculin en battant le Turc Eray Samdan en finale du kumité masculin chez les 67kg.

Ivet Goranova, médaillée d’or en kumité féminin chez les -55kg, est devenue la première championne olympique de son pays depuis Beijing 2008.

L’Italien Luigi Busa, surnommé « Il Gorilla », s’est imposé dans une finale très physique du kumité masculin chez les -75kg face à l’Azéri Rafael Aghayev.

Quand et où regarder les replays du karaté sur Olympics.com

Nous avons tout ce qu'il vous faut. Découvrez toute l'action juste ici .

Quand est-ce que les karatékas reprendront la compétition ?

Les Championnats du Monde se tiendront plus tard cette année à Dubaï, du 16 au 21 novembre.

Liste complète des médaillés du karaté à Tokyo 2020

Kata Individuel femmes

Or - Sandra Sánchez (ESP)

Argent - Shimizu Kiyou (JPN)

Bronze - Mo Sheung Grace Lau (HKG)

Bronze - Viviana Bottaro (ITA)

Kumité -67kg hommes

Or - Steven Da Costa (FRA)

Argent - Eray Samdan (TUR)

Bronze - Darkhan Assadilov (KAZ)

Bronze - Abdel Rahman Almasatfa (JOR)

Kumité -55kg femmes

Or - Ivet Goranova (BUL)

Argent - Anzhelika Terliuga (UKR)

Bronze - Bettina Plank (AUT)

Bronze - Wen Tzu-Yun (TPE)

Kata Individuel hommes

Or - Kiyuna Ryo (JPN)

Argent - Damian Hugo Quintero (ESP)

Bronze - Ali Sofuoglu (TUR)

Bronze - Ariel Torres Gutierrez (USA)

Kumité -61kg femmes

Or - Jovana Prekovic (SRB)

Argent - Yin Xiaoyan (CHN)

Bronze - Merve Coban (TUR)

Bronze - Giana Lotfy (EGY)

Kumité -75kg hommes

Or - Luigi Busa (ITA)

Argent - Rafael Aghayev (AZE)

Bronze - Stanislav Horuna (UKR)

Bronze - Gábor Hárspataki (HUN)

Kumité +61kg femmes

Or - Feryal Abdelaziz (EGY)

Argent - Irina Zaretska (AZE)

Bronze - Sofya Berultseva (KAZ)

Bronze - Gong Li (CHN)

Kumité +75kg hommes

Or - Sajad Ganjzadeh (IRN)

Argent - Tareg Ali Hamedi (KSA)

Bronze - Ugur Aktas (TUR)

Bronze - Araga Ryutaro (JPN)