Ce que nous avons appris : Bilan de la Voile aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020

FUJISAWA, JAPON - 21 JUILLET : Les Australiens Mathew Belcher et Will Ryan en pleine course d'entraînement masculine en 470 avant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 à l’Enoshima Yacht Harbour le 21 juillet 2021 à Fujisawa, au Japon. (Photo par Clive Mason/Getty Images)
FUJISAWA, JAPON - 21 JUILLET : Les Australiens Mathew Belcher et Will Ryan en pleine course d'entraînement masculine en 470 avant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 à l’Enoshima Yacht Harbour le 21 juillet 2021 à Fujisawa, au Japon. (Photo par Clive Mason/Getty Images)

Nous revenons sur les moments les plus mémorables des Jeux de Tokyo 2020, avec un récapitulatif des médaillés et ce qui vous attend à Paris 2024.

La voile aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, en 2021, a offert 10 régates passionnantes qui ont stupéfait tout le monde, du début à la fin.

Même lorsque la météo n’était pas au rendez-vous, le manque de vent ayant contraint aux reports de courses à la médailles à mi-compétition, le moral des concurrents est resté au beau fixe.

La Grande-Bretagne a dicté sa loi dans les eaux de l’Enoshima Yacht Harbour, les skippeurs Hannah Mills, Eilidh McIntyre, Giles Scott, Dylan Fletcher et Stuart remportant tous des médailles d’or dans leurs épreuves respectives.

Des médailles ont également été décernées à des athlètes du monde entier : le Brésil, la Chine, l’Australie et l’Italie.

Ci-dessous, nous vous proposons de revenir sur les meilleurs moments de la voile au Japon, proposons un récapitulatif des médailles et un aperçu de ce qu’il faut attendre des Jeux de Paris 2024.

Les 5 meilleurs moments de la voile à Tokyo 2020

1- Hannah Mills devient la skippeuse olympique la plus décorée de tous les temps

La Britannique Hannah Mills est devenue la skippeuse olympique la plus titrée de l’histoire après qu’elle ait réussi à conserver son titre en 470 en compagnie de sa partenaire Eilidh McIntyre.

La porte-drapeau de la Grande-Bretagne lors de la Cérémonie d’Ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 avait décroché la médaille d’argent à Londres 2012 puis celle d’or à Rio 2016.

Âgée de 33 ans, Mills a dépassé, grâce à cette seconde médaille d’or, la collection de son père Mike, qui avait remporté l’or du Star à Séoul 1988.

Les Britanniques Hannah Mills et Eilidh McIntyre ont remporté la médaille d’or olympique dans la catégorie dériveur double 470 aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020.
Les Britanniques Hannah Mills et Eilidh McIntyre ont remporté la médaille d’or olympique dans la catégorie dériveur double 470 aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020.
Photo de Clive Mason/Getty Images

2- L'or du 49er hommes : l'une des régates olympiques les plus dramatiques de l'histoire

Les Britanniques Dylan Fletcher et Stuart Bithell ont véritablement renversé tous les scénarios possibles de l’épreuve masculine de 49er.

Le duo britannique s’est adjugé la médaille d’or aux dépens des champions olympiques en titre néo-zélandais Peter Burling et Blair Tuke, qui étaient en tête de la régate avant la dernière course à double point.

Pour créer la sensation et se parer d’or, l’équipage britannique devait terminer deux places devant les sextuples champions du monde. Troisièmes juste derrière les Allemands, ils ont été contraints de regarder la Grande-Bretagne remporter le titre olympique.

FUJISAWA, JAPON - 3 AOÛT : Les Britanniques Dylan Fletcher (à droite) et Stuart Bithell célèbrent leur médaille d’or du skiff 49er masculin lors du onzième jour des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 à l’Enoshima Yacht Harbour le 3 août 2021 à Fujisawa, au Japon. (Photo par Phil Walter/Getty Images)
FUJISAWA, JAPON - 3 AOÛT : Les Britanniques Dylan Fletcher (à droite) et Stuart Bithell célèbrent leur médaille d’or du skiff 49er masculin lors du onzième jour des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 à l’Enoshima Yacht Harbour le 3 août 2021 à Fujisawa, au Japon. (Photo par Phil Walter/Getty Images)
2021 Getty Images

3- De brillantes Brésiliennes battent les doubles championnes du monde néerlandaises

La course à la médaille en 49er féminin a connu un scénario hautement dramatique.

Championnes olympiques en titre, les Brésiliennes Martine Grael et Kahena Kunze étaient à égalité de points avec les doubles championnes du monde néerlandaises Annemiek Bekkering et Annette Duetz avant la course à la médaille.

Parties lentement, les Brésiliennes ont bien failli annihiler toutes leurs chances de titre. Mais, dans les dix dernières secondes, elles ont pu atteindre le bateau du comité, lieu de la première marque, à la troisième place, soit deux strapontins devant les Pays-Bas, cinquièmes.

En difficulté, le duo néerlandais devaient désormais se battre avec l’Allemagne et l’Espagne pour les médailles de bronze et d’argent, les Brésiliennes étant quasiment assurées de terminer en or.

Mais les malheurs ne se sont pas arrêtés là pour Bekkering et Duetz qui, après avoir reculé de deux places au classement, ont fini par remonter dans la zone des médailles. Finalement, elles empochent celle de bronze.

Après une régate éprouvante et longue, les Brésiliennes ont réussi à conserver leur couronne.

RIO DE JANEIRO, BRÉSIL - 18 AOÛT : (de gauche à droite) Les Brésiliennes Martine Grael et Kahena Kunze célèbrent leur médaille d’or du 49er FX féminin lors du treizième jour des Jeux Olympiques de Rio 2016 au Marina da Gloria le 18 août 2016 à Rio de Janeiro, au Brésil. (Photo par Clive Mason/Getty Images)
RIO DE JANEIRO, BRÉSIL - 18 AOÛT : (de gauche à droite) Les Brésiliennes Martine Grael et Kahena Kunze célèbrent leur médaille d’or du 49er FX féminin lors du treizième jour des Jeux Olympiques de Rio 2016 au Marina da Gloria le 18 août 2016 à Rio de Janeiro, au Brésil. (Photo par Clive Mason/Getty Images)
2016 Getty Images

4- Le duo australien survolent les débats pour s'offrir l'or en 470

Matthew Belcher et Will Ryan ont fait preuve d’autorité pour s’assurer la médaille d’or de la classe masculine en 470.

Quand ils prennent le départ de la course à la médaille, les deux Australiens n’ont plus qu’à éviter la disqualification pour monter sur la plus haute marche du podium, leur avance acquise dans les courses préliminaires étant si écrasante.

Malgré cela, le duo a fait les choses en grand. Ils ont remporté la couse finale à l’Enoshima Yacht Harbour pour asseoir leur domination dans la discipline.

Cette médaille d’or est une amélioration pour le duo par rapport à Rio 2016, d’où il avait ramené l’argent. Pour Belcher, l’or du Japon égale son sacre de Londres 2012.

FUJISAWA, JAPON - 4 AOÛT : Les Australiens Mathew Belcher (à droite) et Will Ryan célèbrent leur médaille d’or du 470 masculin lors du douzième jour des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 à l’Enoshima Yacht Harbour le 4 août 2021 à Fujisawa, au Japon. (Photo par Clive Mason/Getty Images)
FUJISAWA, JAPON - 4 AOÛT : Les Australiens Mathew Belcher (à droite) et Will Ryan célèbrent leur médaille d’or du 470 masculin lors du douzième jour des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 à l’Enoshima Yacht Harbour le 4 août 2021 à Fujisawa, au Japon. (Photo par Clive Mason/Getty Images)
2021 Getty Images

5- L'Italie s'offre la première médaille d'or de l'épreuve mixte Nacra 17

Les Italiens Ruggero Tita et Caterina Banti ont fait l’étalage de leur supériorité pou s’offrir la première médaille d’or de l’épreuve mixte du Nacra 17.

Le binôme italien a surclassé la régate dès le premier jour. Si bien que même si le duo britannique composé par John Gimson et Anna Burnet, en argent, a terminé une place devant eux lors de la course à la médaille, leur avance était si conséquente qu’ils ont terminé avec la médaille d'or autour du cou.

FUJISAWA, JAPON - 1er AOÛT : Les Italiens Ruggero Tita et Caterina Banti en pleine action lors du Nacra 17 mixte lors du neuvième jour des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 à l’Enoshima Yacht Harbour le 1er août 2021 à Fujisawa, au Japon. (Photo par Phil Walter/Getty Images)
FUJISAWA, JAPON - 1er AOÛT : Les Italiens Ruggero Tita et Caterina Banti en pleine action lors du Nacra 17 mixte lors du neuvième jour des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 à l’Enoshima Yacht Harbour le 1er août 2021 à Fujisawa, au Japon. (Photo par Phil Walter/Getty Images)
2021 Getty Images

Un dernier regard

Avec cinq titres olympiques consécutifs dans la compétition masculine de Finn, Giles Scott avait une série à prolonger pour perpétrer la mainmise de la Grande-Bretagne dans la discipline.

Et le Britannique n’a pas failli. Il a réussi à conserver son titre au cours d’une course à la médaille palpitante. Scott avait 9 points d’avance avant cette dernière course, et malgré un départ poussif, il a retrouvé de la vitesse pour s’assurer l’or.

Avec désormais six titres de suite en poche, la Grande-Bretagne prolonge sa domination dans cette épreuve qui avait démarré à Sydney 2000, il y a 21 ans.

Le Finn n’ayant pas été retenu dans le programme de Paris 2024, nous avons donc fait nos adieux à cette course, mais probablement aussi la dernière apparition de Scott aux Jeux Olympiques.

RIO DE JANEIRO, BRÉSIL - 14 AOÛT : Le Britannique Giles Scott réagit à sa médaille d’or en Finn masculin lors du neuvième jour des Jeux Olympiques de Rio 2016 au Marina da Gloria le 14 août 2016 à Rio de Janeiro, au Brésil. (Photo par Clive Mason/Getty Images)
RIO DE JANEIRO, BRÉSIL - 14 AOÛT : Le Britannique Giles Scott réagit à sa médaille d’or en Finn masculin lors du neuvième jour des Jeux Olympiques de Rio 2016 au Marina da Gloria le 14 août 2016 à Rio de Janeiro, au Brésil. (Photo par Clive Mason/Getty Images)
2016 Getty Images

Bonjour Paris

Vous vous demandez où auront lieu les épreuves olympiques de voile à Paris 2024 ?

Le tout nouveau port de plaisance de Roucas Blanc à Marseille, mondialement connu pour ses somptueuses conditions de navigation, accueillera les prochaines épreuves olympiques de voile.

FUJISAWA, JAPON - 3 AOÛT : Les Allemands Erik Heil et Thomas Ploessel sautent dans l’eau pour célébrer leur médaille d’or du skiff 49er masculin lors du onzième jour des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 à l’Enoshima Yacht Harbour le 3 août 2021 à Fujisawa, au Japon. (Photo par Phil Walter/Getty Images)
FUJISAWA, JAPON - 3 AOÛT : Les Allemands Erik Heil et Thomas Ploessel sautent dans l’eau pour célébrer leur médaille d’or du skiff 49er masculin lors du onzième jour des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 à l’Enoshima Yacht Harbour le 3 août 2021 à Fujisawa, au Japon. (Photo par Phil Walter/Getty Images)
2021 Getty Images

Quand et où regarder les replays de la voile sur Olympics.com

La réponse est : olympics.com/tokyo2020-replays

Quand est-ce que les skippers olympiques reprendront la compétition ?

Les prochains Championnats du Monde de Voile, pour les 10 épreuves proposées aux Jeux Olympiques, se dérouleront en 2023 à La Haye, aux Pays-Bas.

Liste complète des médaillés de la voile à Tokyo 2020

Épreuves femmes

RS:X femmes

Or : Lu Yunxiu (CHN)

Argent : Charline Picon (FRA)

Bronze : Emma Wilson (GBR)

Laser Radial femmes

Or : Anne-Marie Rindom (DEN)

Argent : Josefin Olsson (SWE)

Bronze : Marit Bouwmeester (NED)

470 femmes

Or : Hannah Mills et Eilidh McIntyre (GBR)

Argent : Agnieszka Skrzypulec et Jolanta Ogar (POL)

Bronze : Camille Lecointre et Aloise Retornaz (FRA)

49er FX femmes

Or : Martine Grael et Kahena Kunze (BRA)

Argent : Tina Lutz et Susann Beucke (GER)

Bronze : Annemiek Bekkering et Annette Duetz (NED)

Épreuves hommes

RS:X hommes

Or : Kiran Badloe (NED)

Argent : Thomas Goyard (FRA)

Bronze : BI Kun (CHN)

Laser hommes

Or : Matt Wearn (AUS)

Argent : Tonci Stipanovic (CRO)

Bronze : Hermann Tomasgaard (NOR)

Finn hommes

Or : Giles Scott (GBR)

Argent : Zsombor Berecz (HUN)

Bronze : Joan Cardona Mendez (ESP)

470 hommes

Or : Matthew Belcher et Will Ryan (AUS)

Argent : Anton Dahlberg et Fredrik Bergstrom (SWE)

Bronze : Jordi Xammar et Nicholas Rodriguez Garcia-Paz (ESP)

49er hommes

Or : Dylan Fletcher et Stuart Bithell (GBR)

Argent : Erik Heil et Thomas Ploessel (GER)

Bronze : Peter Burling et Blair Tuke (NZL)

Épreuves mixtes

Nacra 17 Mixte

Or : Ruggero Tita et Caterina Banti (ITA)

Argent : John Gimson et Anna Burnet (GBR)

Bronze : Paul Kohlhoff et Alica Stuhlemmer (GER)