Ce que nous avons appris : Bilan de la Natation Artistique aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020

TOKYO, JAPON - 2 AOÛT : Les athlètes du ROC Svetlana Kolesnichenko et Svetlana Romashina lors de tour préliminaire de la routine technique en duo de la natation artistique lors du dixième jour des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 au Centre Aquatique de Tokyo, le 2 août 2021 à Tokyo, au Japon. (Photo par Al Bello/Getty Images)
TOKYO, JAPON - 2 AOÛT : Les athlètes du ROC Svetlana Kolesnichenko et Svetlana Romashina lors de tour préliminaire de la routine technique en duo de la natation artistique lors du dixième jour des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 au Centre Aquatique de Tokyo, le 2 août 2021 à Tokyo, au Japon. (Photo par Al Bello/Getty Images)

Des victoires du ROC sur les deux épreuves à la septième médaille d’or record de Svetlana Romashina, revivez les meilleurs moments, accédez aux résumés et aux replays, et projetez-vous vers Paris 2024.

La natation artistique, connue sous le nom de natation synchronisée jusqu’en 2017, est inscrite au programme olympique depuis les Jeux de 1984. En compagnie de la gymnastique rythmique, il s’agit de l’un des deux sports olympiques exclusivement réservés aux femmes. Et à Tokyo 2020, les stars de la discipline nous ont une nouvelle fois épatées.

Les nageuses du ROC, qui ont remporté toutes les épreuves de natation artistique depuis Sydney 2000, n’ont pas failli à leur réputation et sont encore une fois montées sur la plus haute marche du podium au Centre Aquatique de Tokyo.

Et Svetlana Romashina en a profité pour devenir l’athlète la plus titrée de l’histoire de ce sport, elle qui a remporté ses sixième et septième médailles d’or olympiques à Tokyo.

Découvrez ci-dessous les cinq moments les plus mémorables de Tokyo 2020, ainsi qu’où trouver les résumés et les replays gratuitement et à la demande, sans oublier un aperçu de ce qui vous attend aux Jeux Olympiques de Paris 2024.

Svetlana Romashina: "J'aime mon sport, ce sera difficile d'arrêter"
03:22

Athlète la plus décorée de l'histoire de la natation artistique, Svetlana Romashina admet que les Jeux de Tokyo 2020 seront sûrement ses derniers JO, mais qu'il ne sera pas chose aisée pour elle de prendre sa retraite. "J'ai quelque chose en moi qui ne me laissera probablement pas arrêter", avoue-t-elle dans cette interview exclusive.

Les 5 meilleurs moments de la natation artistique à Tokyo 2020

1. La domination des nageuses du ROC se perpétue

Les nageuses du ROC ont remporté les épreuves en duo et par équipe à Tokyo, prolongeant ainsi une invraisemblable série de victoires qui dure depuis 21 ans.

Il faut remonter jusqu’à Atlanta 1996 pour trouver trace d’une médaille d’or remportée par une athlète ne représentant pas la Russie ou le ROC. À l’époque, seule l’épreuve par équipe était au programme, une épreuve que l’équipe russe avait terminé à la quatrième place.

Autrement dit, le ROC et la Russie ont décroché la bagatelle de 12 médailles d’or consécutives dans ce sport.

« C’était une année vraiment difficile, deux années même, avec beaucoup de pleurs, beaucoup de travail », a déclaré Vlada Chigireva après le sacre en équipe. « Nous sommes vraiment heureuses d’être là ».

« Chaque jour, nous avons le sourire car nous sommes ici, dans le Centre Aquatique, dans le Village Olympique, et nous voulons dire à tous les Japonais que nous vous aimons ».

2. Svetlana Romashina bat des records

L’athlète du ROC Svetlana Romashina a remporté sa toute première médaille d’or olympique avec l’équipe de Russie victorieuse de la compétition de Beijing 2008.

Aujourd'hui, 13 ans plus tard, et après avoir fait partie de chaque duo et de chaque équipe depuis Londres 2012, elle quitte Tokyo avec sept médailles d’or à son compteur, soit deux de plus qu’aucune autre nageuse artistique n’ait jamais remporté aux Jeux Olympiques.

Des adieux en fanfare aux Jeux Olympiques, à en croire ce qu’elle a laissé entendre au sujet de son avenir.

« Je ne peux pas dire qu’elles sont différentes, mais je peux dire que les sixième et septième médailles d’or ont été les plus difficiles de ma vie », a déclaré Romashina. « Je suis devenue mère et, à un moment, ça a été vraiment difficile d’allier le fait d’être une mère et une athlète ».

« Je suis très, très heureuse avec cette médaille. Je pense que ce seront mes derniers Jeux Olympiques en tant qu’athlète. Je n’en suis pas encore sûre, mais peut-être ».

3. L'Ukraine écrit l'histoire du sport

Quand Marta Fiedina et Anastasiya Savchuk ont remporté la médaille de bronze de la compétition en duo, elles sont devenues les premières médaillées olympiques ukrainiennes de l’histoire de la natation artistique.

Leur score de 189,4620 leur a permis de battre les hôtes japonaises et de monter sur le podium.

Puis, trois jours plus tard, les deux femmes ont réédité telle performance en bronze avec l’équipe d’Ukraine, devançant une nouvelle fois les Japonaises.

L’Ukraine se voit enfin récompensée de ses efforts à s’imposer dans ce sport aux Jeux, aprs avoir remporté plusieurs médailles aux Championnats du Monde ces dernières années.

4. Les mères prennent leurs marques

En plus de Romashina, qui est devenue mère après Rio 2016, en novembre 2017, et a depuis retrouvé son meilleur niveau, la capitaine de l’équipe d’Espagne Ona Carbonell est également revenue au sommet après avoir accouché.

Cabonell avait initialement prévu de ne pas participer à Tokyo 2020 dans l’optique de fonder une famille, elle a qui donné naissance à son fils Kai en août 2020.

Cependant, avec le report des Jeux d’un an, Carbonell a été en mesure d’orchestrer son retour. Pour tout dire, elle a retrouvé le chemin de l’entraînement un mois et demi seulement après la naissance de Kai !

En mai de cette année, elle a conduit l’Espagne à la médaille de bronze de la routine technique aux Championnats d’Europe, avant de prendre la seconde place de l’épreuve qualificative olympique devant sa famille en juin dernier à Barcelone.

« Nous étions là, à écouter les scores, quand j’ai soudainement vu Kai dans la foule », racontait-elle à Tokyo 2020 avant les Jeux. « J’ai commencé à pleurer car c’était vraiment poignant pour moi. J’ai juste pensé à mon fils et à tous les sacrifices et les efforts que j’ai faits pour revenir. Je l’ai vu et tout est sorti ».

Mais la double médaillée olympique de Londres 2012 était la seule membre de l’équipe d’Espagne qui avait déjà participé aux Jeux Olympiques. La relative inexpérience de son équipe a donc contraint les Espagnoles à terminer à une modeste septième place.

Mais la victoire était de toute façon au rendez-vous pour Carbonell, qui a prouvé que la maternité ne devait pas nécessairement être synonyme de fin de carrière sportive.

Pourquoi être mères fait de nous de meilleures athlètes
03:25

Allyson Felix, Shelly-Ann Fraser Pryce, Alex Morgan, Ona Carbonell et Gwen Jorgensen. Cinq championnes mais aussi cinq mères. Comme l'a déclaré Fraser Pryce, double championne olympique du 100m : "La maternité ne nous empêche pas d'atteindre nos objectifs. Au contraire, elle ajoute de la valeur à ce que nous sommes". Elles racontent comment leur vie a changé après avoir donné naissance et comment cela a affecté leur carrière.

5. Les athlètes prouvent la difficulté de ce sport

La natation artistique peut sembler n’être qu’esthétique et beauté, et non physique, mais cette affirmation ne pourrait être plus éloigné de la vérité.

Alors qu’aucune blessure sérieuse n’a été à signaler lors des routines de Tokyo 2020, les qualifications olympiques ont vu des nageuses souffrir de fractures, de commotions cérébrales et même s’évanouir sous l’eau.

Les nageuses artistiques sont de véritables athlètes qui pratiquent un sport exigeant, ce qui ne se traduit pas nécessairement par ce que l’on voit à la télévision ou depuis les tribunes.

Quand et où regarder les replays de natation artistique sur Olympics.com

Les résumés et les replays de natation artistique de Tokyo 2020 sont disponibles à la demande ici: olympics.com/tokyo2020-replays

Un dernier regard

Aucune surprise n’a été à noter quant aux destinataires des médailles d’or, les nageuses du ROC s’adjugeant les deux titres olympiques pour la sixième fois consécutive.

Forcément, Svetlana Romashina a été impliquée dans ces deux sacres, portant son total de médailles en individuel de cinq à sept dans sa carrière. Par la même, elle devient la nageuse artistique la plus titrée de toute l’histoire olympique.

La République Populaire de Chine et l’Ukraine ont respectivement remporté l’argent et le bronze derrière le ROC dans les deux épreuves, deux médailles de bonze synonymes de grande première pour les Ukrainiennes, qui n’étaient jamais montées sur le podium de la discipline auparavant.

Une nouvelle fois, le monde a été impressionné par l’excellence athlétique de ces athlètes, dont certaines sont revenues de la maternité pour concourir.

TOKYO, JAPON - 3 AOÛT : Les athlètes du ROC Svetlana Kolesnichenko et Svetlana Romashina lors de la routine technique en duo de la natation artistique lors du onzième jour des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 au Centre Aquatique de Tokyo, le 3 août 2021 à Tokyo, au Japon. (Photo par Al Bello/Getty Images)
TOKYO, JAPON - 3 AOÛT : Les athlètes du ROC Svetlana Kolesnichenko et Svetlana Romashina lors de la routine technique en duo de la natation artistique lors du onzième jour des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 au Centre Aquatique de Tokyo, le 3 août 2021 à Tokyo, au Japon. (Photo par Al Bello/Getty Images)
2021 Getty Images

Bonjour Paris

Alors, que se passera-t-il dans trois ans, pour les prochains Jeux de Paris ?

Même si Romashina a laissé entendre qu’elle mettrait un terme à sa carrière, indiquant que Tokyo serait ses deniers Jeux Olympiques après quatre apparitions, les nageuses qui ont représenté le ROC au Japon devraient selon toute vraisemblance rester les grandes favorites aux médailles d’or dans la capitale de la France en 2024.

Elles ont remporté les deux épreuves depuis six Jeux Olympiques consécutifs. Énorme serait la surprise de voir cela changer.

Cependant, l’Ukraine peut se sentir pousser des ailes après ses premières médailles. Si elles continuent à s’illustrer aux Championnats du Monde, les nageuses ukrainiennes espèrent bien relever le défi à Paris.

Liste complète des médaillés de la natation artistique à Tokyo 2020

Duo femmes

Or : Svetlana Kolesnichenko / Svetlana Romashina (ROC)

Argent : Huang Xuechen / Sun Wenyan (CHN)

Bronze : Marta Fiedina / Anastasiya Savchuk (UKR)

Équipe femmes

Or : ROC

Argent : République Populaire de Chine

Bronze : Ukraine