Histoire de:

Ski-Alpinisme

En ski-alpinisme, souvent désigné comme "skimo", les concurrents skient aussi bien en montée qu’en descente, et utilisent leurs talents d’alpiniste pour se faire la course à travers les montagnes enneigées.

Les racines du ski-alpinisme

Les origines du ski remontent à la préhistoire. Des planches de bois, de tailles et de formes diverses, ont été découvertes et préservées dans des tourbières en Russie, en Finlande, en Suède et en Norvège. Mais le ski-alpinisme est né eu Europe bien plus tard, l’Allemand Wilhelm Paulcke réussissant en 1897 la première traversée des Alpes (de l’Oberland bernois à ski), pour ce qui demeure le point de départ du ski-alpinisme moderne.

Un sport qui s’internationalise

Cette discipline a gagné en popularité tout autour du globe, avec des courses organisées en Suisse, en France, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Russie, en Scandinavie, en Chine, en Corée et au Japon. Les premiers championnats du monde de ski-alpinisme se sont déroulés en France en 2002. Actuellement, la Fédération Internationale de Ski-Alpinisme (ISMF) dénombre 38 associations membres, alors que cette discipline attire des athlètes d’horizons divers et variés, avec notamment des cyclistes, des nageurs, des coureurs, des randonneurs et des alpinistes.