Olympic Channel

Découvrez & revivez des événements passés, regardez Séries & Films Originaux en lien avec Patinage de Vitesse sur Piste Courte sur Olympic Channel.

Histoire de:

Patinage de Vitesse sur Piste Courte

Le patinage de vitesse sur piste courte, également appelé short-track, où les athlètes n’affrontent pas le chronomètre, mais les uns aux autres. Une composante essentielle qui confère à ses courses une grande importance à la stratégie, la bravoure et l’habilité.

Des origines nord-américaines

Le short-track a vu le jour en Amérique du Nord, au Canada et aux États-Unis, là où ont été organisées de grandes compétitions sur piste ovale dès 1905 ou 1906. L’absence de longue piste de 400m a conduit de nombreux patineurs nord-américains à s’entraîner dans des patinoires. En conséquence, les entraînements sur une plus petite piste ont imposé de nouveaux défis, à l’image des virages plus serrés et des lignes droites plus courtes, qui ont conduit à l’émergence de nouvelles techniques pour s’imposer. Ces pays voisins ont commencé par se mesurer entre eux annuellement. La popularité grandissante du short-track est en grande partie due aux règles d’Amérique du Nord, qui stipulent que ces courses se déroulent en "peloton". Profitant de cette évolution, les organisateurs des Jeux de Lake Placid 1932, avec l’approbation de l’Union Internationale de Patinage (ISU), ont donc décidé d’appliquer ces règles aux épreuves de patinage de vitesse.

Une reconnaissance internationale

Des pays tels que la Grande-Bretagne, l’Australie, la Belgique, la France et le Japon sont en grande partie responsable du développement de ce sport, eux qui ont participé à des compétitions internationales ouvertes avant même que le sport ne soit reconnu par l’Union Internationale de Patinage. Ce n’est qu’en 1967 que l’ISU fait du short-track un sport officiel, bien qu’aucune compétition internationale ne soit organisée avant 1976. Ce qui n’a pas empêché à ces pays de continuer à se défier entre eux durant cette période.