Loading...
Vancouver 2010

Vancouver 2010La Flamme

Vancouver_2010_torch_hero
(GETTY IMAGES)

Conception et détails de l'itinéraire

Après avoir été allumée à Olympie, la flamme a été relayée dans toute la Grèce jusqu’à Athènes, d’où elle s’est envolée en avion pour Victoria (Colombie-Britannique, Canada). Le relais est passé par toutes les provinces et territoires canadiens, dont Montréal et Calgary, ville hôte des Jeux en 1976 et 1988.

Le 30 octobre 2009, la flamme a atterri à Victoria, au Canada. Deux médaillés olympiques, Catriona le May Doan et Simon Whitfield, ont couru la première étape du relais ensemble.

Le 8 novembre, la flamme est arrivée par avion à Alert, dans le territoire de Nunavut, le lieu habité toute l’année le plus au nord du monde, à 817 kilomètres du pôle nord.

Le 9 février 2010, pour honorer l’amitié entre les deux pays, la flamme est brièvement entrée aux États-Unis, par le poste frontière de l’Arc de Paix, entre les États de Washington (États-Unis) et de Colombie-Britannique (Canada). Le 12 février, lors de la Cérémonie d’Ouverture, un problème technique a bien bloqué l’un des quatre bras du chaudron afin qu’il se lève, il ne l’a pourtant pas empêché d’être allumé avec succès par les porteurs de la flamme qui se tenaient devant les autres bras: Nancy Greene Raine, Wayne Gretzky et Steve Nash. Cependant, Catriona Le May Doan a eu sa chance lorsqu’elle a, seule, rallumé le quatrième bras du chaudron, qui fonctionnait alors pour la Cérémonie de Clôture.

Carte de l'itinéraire

Vancouver-2010-map

Faits et chiffres

Date de départ: 22 octobre 2009, Olympie (Grèce)

Date d'arrivée: 12 février 2010, BC Place Stadium et Jack Poole Plaza, Vancouver (Canada)

Premier porteur: Vassilis Dimitriadis, olympien en ski alpin (1998, 2002, 2006, 2010). Il avait déjà été le premier porteur en Grèce du relais des Jeux d'Hiver de Nagano 1998.

Derniers porteurs: Catriona Le May Doan, olympienne en patinage de vitesse (1992, 1994, 1998, 2002), médaillée d'or et de bronze à Nagano 1998 et médaillée d'or à Salt Lake City 2002. Nancy Greene Raine, olympienne en ski alpin (1960, 1964, 1968), médaillée d'or et d'argent à Grenoble 1968. Wayne Gretzky, olympien en hockey sur glace (1998). Steve Nash, olympien en basket (2000).

Nombre de porteurs de la flamme: environ 560 en Grèce, 12 000 au Canada

Recrutement des porteurs de la flamme: Les programmes de candidatures étaient pilotés par Coca-Cola et RBC, les deux sponsors du relais. Au total 8500 places étaient ouvertes au public alors que 30 % étaient destinées aux partenaires, dont les contributions étaient essentielles à la tenue des Jeux. Il y a eu des centaines de milliers de candidatures.

Un programme spécial a été mis en place pour permettre aux membres des communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis de participer activement au relais en exerçant plusieurs fonctions, dont celle de porteur de la flamme.

Distance: 2 180km en Grèce, 45 000km au Canada (dont 4000 par des porteurs de la torche).

Pays traversés: Grèce, États-Unis et Canada

Détails de la torche

Description: La forme de la torche a puisé son inspiration dans les lignes et les courbes fluides produites par les skis sur la neige ou les patins à glace. Elle renvoyait également vers les contours du paysage canadien et les courbes du parcours du relais. Sa taille imposante représentait l’immensité du territoire canadien. Une entraille en forme de feuille d’érable, le symbole du Canada, permettait à la flamme de prendre de l’air. Le flambeau portait l’emblème et la devise des Jeux: “With Glowing Hearts, Des plus brillants exploits”.

Couleur: Argent et blanc

Taille: 4.5cm

Composition: Acier inoxydable, aluminium et plastique

Système de brûleurs: Acier inoxydable, cuivre et laiton

Combustible: Mélange de propane, d’isobutane et d’hydrocarbures. Le temps de combustion était d’au moins de 12 minutes (plus en fonction de la température et de l’altitude).

Concepteur / Fabricant: Bombardier, VANOC / Bombardier

Vancouver_2010_torch_big
(IOC)

Le saviez-vous ?

Deux chaudrons identiques ont été utilisés, l’un au BC Place Stadium pour les Cérémonies d’Ouverture et de Clôture, l’autre à la Jack Poole Plaza de Coal Harbour. Le premier a été éteint à la fin de la Cérémonie d’Ouverture, alors que le second, allumé peu de temps après par Wayne Gretzky, est resté allumé pendant toute la durée des Jeux. À la fin des Jeux, durant la Cérémonie de Clôture, les deux chaudrons ont été éteints en même temps.

Le chaudron de la Jack Poole Plaza peut encore être admiré aujourd’hui. Il mesure environ 10 mètres de haut, chaque pilier mesurant jusqu’à 16,5 mètres.

Huit lampes de sécurité en forme de lampes de mineur et portant le logo du Comité d’Organisation ont été produites par Bombardier. Leur durée de combustion était d’environ 15 heures grâce à un combustible à base de naphte.

Toutes les actualités

Le relais de la flamme olympique : « un symbole de paix, d’amitié, de tolérance et d’espoir »
Le hockey féminin fait carton plein
Vancouver
2010

Découvrez les Jeux

La Marque

Une identité visuelle est développée pour chaque édition des Jeux Olympiques.

Marque

Marque

Les Médailles

Couronne d'olivier au départ, les designs des médailles ont évolué au fil des années.

Médailles

Médailles

La mascotte

Image originale, elle doit concrétiser l'esprit olympique.

Mascotte

Mascotte

La Flamme

Une partie iconique de tout Jeux Olympiques, chaque hôte propose sa version unique.

Flamme

Flamme