Loading...
Sapporo 1972

Sapporo 1972La Flamme

Sapporo_1972_torch_hero
(GETTY IMAGES)

Conception et détails de l'itinéraire

D’Olympie, où elle a été allumée, la flamme a été amenée en voiture jusqu’à Athènes, à partir d’où elle est partie en avion pour le Japon.

Le 30 décembre 1971, la flamme est arrivée sur l’île d’Okinawa, où un relais de 60km s’est déroulé autour de l’île le lendemain.

Le 1er janvier 1972, la flamme a atteint Tokyo. Une cérémonie a été organisée au Stade National.

Sur le sol japonais, la flamme a d’abord rejoint Nirasaki. C’est là-bas qu’elle a été scindée en deux, pour suivre deux trajets sur l’île d’Honshu - l’un prenant la direction de la côte est, l’autre de la côte ouest - qui se sont rejoints à Aomori, au nord de l’île. Après avoir franchi le détroit de Tsugaru, une fois sur l’île d’Hokkaido, la flamme a été divisée en trois, pour passer par les villes d’Hakodate, Kushiro et Wakkanai, avant d’arriver à Sapporo.

Le 29 janvier, les trois flammes ont atteint Sapporo.

Le 30 janvier, ces trois mêmes flammes ont été réunies lors d’une cérémonie à laquelle a assisté le président du CIO Avery Brundage. La flamme a ensuite été transportée jusqu’à la place de l’Hôtel de Ville.

Le 3 février, la flamme a pris part à la Cérémonie d’Ouverture. Le patineur Izumi Tsujimura l’a transmise à Hideki Takada, qui a enflammé le chaudron.

Carte de l'itinéraire

Sapporo-1972-map

Faits et chiffres

Date de départ: 28 décembre 1971, Olympie (Grèce)

Date d'arrivée: 3 février 1972, Patinoire de Makomanai, Sapporo (Japon).

Premier porteur: Yiannis Kirkilessis. Il était également le premier porteur de la torche en Grèce pour le relais des Jeux Olympiques d'Été de Munich 1972.

Dernier porteur: Hideki Takada, un lycéen de 16 ans de Sapporo

Nombre de porteurs de la flamme: environ 16 300 au total

Recrutement des porteurs de la flamme: Pour le relais au Japon, seuls des garçons et des filles âgés de 11 à 20 ans pouvaient y participer. Les deux derniers porteurs de la flamme ont été choisis par le vice-président du Comité d’Organisation, le Prince Tsuneyoshi Takeda, également membre du CIO de 1967 à 1981, puis membre honoraire.

Distance: 18 741km: 335km en Grèce, 66km sur l'île d'Okinawa, 4 754km au Japon et 13 586km en avion ou en bateau

Pays traversés: Grèce, Okinawa (alors sous l'administration U.S.), Japon

Détails de la torche

Description: La torche était constituée d’un support avec un tube de combustion cylindrique. Elle portait l’inscription “Sapporo 1972” ainsi que l’emblème de ces Jeux. La forme du réceptacle faisait écho à celle du chaudron olympique.

Couleur: Noir

Taille: 55cm (seulement le tube)

Combustible: Poudre d’amorçage et de fumigation. Les principaux composants du combustible étaient le phosphore rouge, le dioxyde de manganèse, le magnésium et la farine de bois. La durée de combustion était de 10 minutes pour les torches portées par de coureurs et de 14 minutes pour celles transportées en voiture.

Concepteur / Fabricant: Munemichi Yanagi / Nikkei Yanagi

Sapporo_1972_torch_big
(IOC)

Le saviez-vous ?

Le combustible de la lampe de sécurité était du kérosène à l’état pur, ce qui lui permettait de brûler pendant 48 heures sans interruption. Un système de protection par coussin d’air a été intégré pour la protéger des chocs violents lors de son transport en voiture.

Le chaudron principal qui surplombait la Patinoire de Makomanai était fait de bronze et comptait sur un revêtement de poussière d’or. Il était asymétrique, mesurait 2,78m sur 2,18m, et avait une hauteur de 2,98m. Il était alimenté par du propane. À l’instar de la torche, il a été conçu par Munemichi Yanagi.

Après la Cérémonie d’Ouverture, les flammes olympiques ont été amenées jusqu’aux sites des compétitions sur le Mont Teine et sur le Mont Eniwa. Elles y ont brûlé dans des chaudrons auxiliaires pendant la durée des épreuves.

Sapporo
1972

Découvrez les Jeux

La Marque

Une identité visuelle est développée pour chaque édition des Jeux Olympiques.

Les Médailles

Couronne d'olivier au départ, les designs des médailles ont évolué au fil des années.

La Flamme

Une partie iconique de tout Jeux Olympiques, chaque hôte propose sa version unique.