Loading...
Montréal 1976

Montréal 1976La Flamme

Montreal_1976_torch_hero
(GETTY IMAGES)

Conception et détails de l'itinéraire

Après avoir été allumée à Olympie, la flamme a voyagé en Grèce au travers d’un relais qui s’est terminé à Athènes, qu’elle a atteint le 15 juillet. Les organisateurs ont mis au point un système unique pour transmettre la flamme olympique de Grèce au Canada. Le soir même de son arrivée à Athènes, lors d’une cérémonie au stade panathénaïque, la flamme a été placée à côté d’un capteur, qui a capturé les particules ionisées. Transformées en impulsions codées, elle ont ensuite voyagé par satellite jusqu’à Ottawa.

À Ottawa, le décalage horaire faisant que ce n’était que le début d’après-midi, un rayon laser réfléchi dans un miroir parabolique a redonné à la flamme sa forme initiale et allumé un chaudron situé sur la colline du Parlement. Pour les premiers kilomètres sur le sol canadien, 12 coureurs représentant les 10 provinces et les 2 territoires du Canada à l’époque ont chacun porté la torche et sa flamme. Ils sont arrivés en même temps pour la transmettre au 13ème relayeur.

Entre Ottawa et Montréal, le relais a voyagé tout au long de la rivière Ottawa, passant successivement d’une rive à l’autre. La flamme est arrivée à Montréal le 16 juillet et a flambé durant la nuit dans un chaudron placé au sommet du Mont Royal.

Le 16 juillet, sur la route qui emmenait la flamme jusqu’à Montréal, un second convoi s’est formé à Pincourt pour prendre la direction de Kingston, situé à 300 km, lieu des compétitions de voile. La torche a d’abord été conduite en voiture jusqu’en Cornouailles, où elle a passé la nuit, puis, le lendemain, a été convoyée à pied et par d’autres moyens de transport comme le vélo ou les canoës amérindiens.

Carte de l'itinéraire

Montreal-1976-map

Faits et chiffres

Date de départ: 13 juillet 1976, Olympie (Grèce)

Date d'arrivée: 17 juillet 1976, Stade Olympique, Montréal (Canada)

Premier porteur: Tassos Psyllidis

Derniers porteurs: Sandra Henderson et Stéphane Préfontaine

Nombre de porteurs de la flamme: 500 en Grèce, 261 au Canada (relais Pincourt-Kingston exclus)

Recrutement des porteurs de la flamme: Pour le relais sur le sol national, des publicités ont été distribuées par l’intermédiaire d’associations sportives et de loisirs dans les villes canadiennes et les congrès régionaux. Il fallait notamment que les relayeurs soient des athlètes amateurs ou des adeptes du finesse, et qu’ils soient âgés d’au moins 15 ans le 15 juillet 1976, jour du lancement du relais sur le sol canadien. Près de 4000 candidatures ont été reçues par les organisateurs. Un ordinateur a réalisé la sélection finale des porteurs de la flamme.

Distance: 775km: 514km en Grèce, 261km au Canada (relais Pincourt-Kingston exclus)

Pays traversés: Grèce, Canada

Détails de la torche

Description: L’emblème des Jeux figure en blanc sur la poignée rouge. De par sa conception, la partie supérieure de la torche fournissait le combustible nécessaire au coton naturel absorbant imprégné du combustible qui état logé en son sein. Sa couleur noire visait à mettre en valeur la flamme.

Couleur: Rouge, noir, blanc

Taille: 67.5cm

Composition: Aluminium

Combustible: Huile d’olive, adjuvant et cartouche de fumée. Le choix du combustible évoquait la Grèce antique. La durée minimale de combustion est de 10 minutes.

Concepteur / Fabricant: Georges Huel & Michel Dallaire / -

Montreal_1976_torch_tab

Le saviez-vous ?

Pour la première fois, deux personnes ont allumé le chaudron olympique dans le stade durant la Cérémonie d’Ouverture des Jeux. Sandra Henderson de Toronto et Stéphane Préfontaine de Montréal ont été choisis pour symboliser les communautés anglophone et francophone. "C’est la plus grande expérience que j’ai jamais vécu", a déclaré Préfontaine en 1986.

Le chaudron principal avait un diamètre de 1,80 m et était fait d’aluminium dépoli. Pour son allumage lors de la Cérémonie d’Ouverture, il a été placé sur une plateforme temporaire au centre du terrain. Plus tard, il a été déplacé au point le plus au sud du stade, où il a brûlé pendant toute la durée des Jeux.

Montréal
1976

Découvrez les Jeux

La Marque

Une identité visuelle est développée pour chaque édition des Jeux Olympiques.

Les Médailles

Couronne d'olivier au départ, les designs des médailles ont évolué au fil des années.

La Mascotte

Image originale, elle doit concrétiser l'esprit olympique.

La Flamme

Une partie iconique de tout Jeux Olympiques, chaque hôte propose sa version unique.