Loading...
Melbourne 1956

Melbourne 1956La Flamme

Melbourne_1956_torch_hero02
(GETTY IMAGES)

Melbourne

Conception et détails de l'itinéraire

Après avoir été allumée à Olympie et avoir été relayée sur le sol grec jusqu’à Athènes, la flamme a voyagé par les airs jusqu’en Australie, avec de nombreuses escales: Istanbul, Bassora, Karachi, Calcutta, Bangkok, Singapour, Jakarta et Darwin.

De Darwin, où elle a atterri, la flamme a une nouvelle fois été transportée par avion jusqu’à Cairns, dans le Queensland, région du nord-est de l’Australie. Après un atterrissage risqué en raison de nuages à basse altitude, qui rendaient la visibilité compliquée, le relais a commencé sur le sol australien le 9 novembre. Le premier porteur de la flamme était un Australien d’origine grec alors que le second porteur répondait au nom d’Anthony Mark, un aborigène australien. Le relais est passé par la côte est, en passant par des villes comme Brisbane, Sydney et Canberra, avant d’arriver à Melbourne.

Le 21 novembre, juste avant d’arriver à Melbourne, la flamme est passée dans la ville de Ballarat, là où se déroulaient les épreuves d’aviron et de canoë. À l’aide de la torche, le maire a allumé une flamme dans une réplique miniature du chaudron du stade principal. Elle a brulé jusqu’à la clôture des Jeux.

Le jour suivant, la flamme est arrivée à Melbourne. Le dernier porteur de la flamme, après avoir fait un tour du stade principal, a gravi les 85 marches qui menaient jusqu’au chaudron et l’a allumé à 16h20 lors de la Cérémonie d’Ouverture.

Carte de l'itinéraire

Melbourne-1956-map

Faits et chiffres

Date de départ: 2 novembre 1956, Olympie (Grèce)

Date d'arrivée: 22 novembre 1956, Stade Principal, Melbourne (Australie)

Premier porteur: Dionyssios Papathanassopoulos

Dernier porteur: Ronald William “Ron” Clarke, olympien en athlétisme (1964, 1968), médaillé de bronze à Tokyo 1964.

Nombre de porteurs de la flamme: 3 181: 350 en Grèce, 2 831 en Australie.

Recrutement des porteurs de la flamme: Pour se qualifier, les participants devaient être capables de courir 1 mile (1,61km) en 7,5 minutes. Pour le Comité d’Organisation, un athlète de chaque sport devait y participer. Le relais n’était pas ouvert aux femmes ni aux sportifs professionnels.

Distance: environ 20 470km au total (voyages aériens inclus): 4912 km par voie terrestre, dont 354km en Grèce.

Pays traversés: Grèce, Turquie, Irak, Pakistan, Inde, Thaïlande, Singapour, Indonésie, Australie

Détails de la torche

Description: La torche a pris en modèle celle de Londres 1948. La poignée se termine par un anneau, alors que la partie supérieure, en forme de chaudron, présente trois fois les anneaux olympiques. Elle porte l’inscription: "XVI Olympiad 1956: Olympia Melbourne".

Couleur: Argent

Taille: 47cm avec le brûleur, 40.5cm sans

Composition: Métal, aluminium

Combustible: Hexamine sous forme de comprimé avec du naphtalène supplémentaire et un matériau d’allumage spécial. La durée de combustion est de 15 minutes.

Concepteur / Fabricant: Ralph Lavers / Waco Ltd.

Melbourne_1956_torch_big
(IOC)

Le saviez-vous ?

Les organisateurs ont dû faire face à de nombreux défis inattendus causés par le climat. Ils ont ainsi réadapter le parcours, principalement en raison des inondations dans le nord de l’Australie. Cependant, la flamme est arrivée en un seul morceau et à temps, en particulier grâce au fait que le relais s’est déroulé de jour comme de nuit avec très peu d’arrêts.

La flamme est rentrée dans l’hémisphère sud pour la première fois le 6 novembre 1956, durant le vol entre Singapour et Jakarta.

Après avoir été exposé pour divers événements caritatifs à la fin des Jeux, le chaudron semblait avoir été perdu jusqu’à ce que, 30 ans plus tard, il soit découvert dans un entrepôt de la mairie de Melbourne, à l’ouest de la ville, puis remis à l’Australian Gallery of Sport.

Une autre torche a été spécialement fabriquée pour la Cérémonie d’Ouverture à Melbourne et portée par le dernier relayeur à son entrée dans le stade. Elle était faite d’aluminium avec une poignée cannelée, un chaudron ajouré avec le symbole olympique et l’inscription: "XVI Olympiad Melbourne 1956". Afin que la flamme soit la plus brillante possible dans le stade, des torches en magnésium ont été utilisées. Elles mesuraient 42 centimètres.

Melbourne_Stockholm_1956_banner

Stockholm

Conception et détails de l'itinéraire

À l’exception de la Cérémonie d’Ouverture, le relais, entre le Danemark et la Suède, a été entièrement parcouru à cheval, comme un rappel que seules les épreuves équestres étaient organisées à Stockholm.

La flamme a été allumée à Olympie puis relayée jusqu’à Athènes. Elle s’est ensuite envolée vers l’aéroport de Kastrup, près de Copenhague, où un relais a été mis en place jusqu’à la capitale. Elle a ensuite pris la direction de Malmö, en Suède. Là-bas, elle a été transportée dans la ville et a poursuivi son voyage jusqu’à Sörentorp et, finalement, jusqu’à Stockholm.

Lors de la Cérémonie d’Ouverture, Hans Wilkne, capitaine de la cavalerie suédoise, est entré au galop dans le stade en saluant le Roi, les membres du CIO et les participants des Jeux. Il a ensuite allumé le chaudron, qui a brûlé jusqu’à la fin des Jeux. La flamme a ensuite été transmise à Karin Lindberg, championne olympique de gymnastique à Helsinki 1952, qui l’a passé au coureur suédois Henry Eriksson, médaillé d’or sur le 1500m des Jeux de Londres 1948. Torche à la main, tous deux ont couru autour d’un côté du stade, en forme de fer à cheval, pour arriver aux deux tours et allumer le sommet de chacune d’entre elles avec une flamme.

Carte de l'itinéraire

Stockholm-1956-map

Faits et chiffres

Date de départ: 2 juin 1956, Olympie (Grèce)

Date d'arrivée: 10 juin 1956, Stade Olympique, Stockholm (Suède)

Premier porteur: Takis Constantinidis

Dernier porteur: Hans Wikne, olympien en sports équestres (1964)

Nombre de porteurs de la flamme: 330 en Grèce et environ 160 au Danemark et en Suède.

Recrutement des porteurs de la flamme: En Suède, les cavaliers ont été choisis par l’intermédiaire des clubs d’équitation.

Distance: 325km en Grèce (transport aérien et relais Danemark-Suède exclus)

Pays traversés: Grèce, Danemark, Suède

Le saviez-vous ?

Les épreuves équestres ne pouvant se tenir à Melbourne en raison de la réglementation australienne imposant une quarantaine aux chevaux, un relais supplémentaire a été mis en place entre Olympie et Stockholm, site où ces épreuves ont été organisées en juin 1956. C’est la première et dernière fois que, pour une même édition des Jeux d’Été, deux flammes olympiques ont été allumées dans une même année. Une torche similaire à celle de Melbourne, mais plus courte, a été utilisée pour le relais de Stockholm.

Melbourne
1956

Découvrez les Jeux

La Marque

Une identité visuelle est développée pour chaque édition des Jeux Olympiques.

Les Médailles

Couronne d'olivier au départ, les designs des médailles ont évolué au fil des années.

La Flamme

Une partie iconique de tout Jeux Olympiques, chaque hôte propose sa version unique.