Loading...
Athènes 2004

Athènes 2004La Flamme

Athens_2004_torch_hero
(GETTY IMAGES)

Conception et détails de l'itinéraire

Pour la première fois, et pour célébrer le retour des Jeux Olympiques dans leur pays d’origine, un relais mondial de la flamme a été organisé. Avant de retourner en Grèce, il a traversé les cinq continents, référence aux cinq anneaux olympiques. La flamme est passée par toutes les villes ayant accueilli les Jeux depuis 1896, ainsi que par d’autres villes ayant occupé une place importante dans le sport, l’histoire ou la culture.

Après la cérémonie d’allumage, qui s’est déroulée le 25 mai à Olympie, jour du 108ème anniversaire de la renaissance des Jeux Olympiques de l’ère moderne, un relais de sept jours a commencé à travers la Grèce, la dernière étape étant la célébration au stade panathénaïque. La flamme y est restée durant 64 jours, en brûlant dans un chaudron spécial. Ce n’est que le 2 juin qu’elle a pris la direction de l’Aéroport International d’Athènes pour s’envoler pour Sydney, ville hôte des Jeux quatre ans plus tôt. Cathy Freeman, championne olympique australienne du 400m, a lancé le relais international le 4 juin à Sydney.

La flamme a ensuite pris la direction de Melbourne, Tokyo, Séoul, Pékin, Delhi, Le Caire et Le Cap, où elle a fait son premier voyage sur le sol africain. Elle a ensuite traversé l’Atlantique pour visiter Rio de Janeiro, Mexico, Los Angeles, Saint-Louis, Atlanta et New York. Après Montréal, la flamme est revenue en Europe et est passée par Anvers, Bruxelles, Amsterdam, Genève, Lausanne, Paris, Londres, Barcelone, Rome, Munich, Berlin, Stockholm, Helsinki et en dernier lieu Moscou, Kiev, Istanbul, Sofia et Nicosie.

Le 9 juillet, la flamme est revenue en Grèce pour entamer la dernière phase du relais depuis Heraklion, en Crète. La deuxième partie du relais grec a duré 36 jours, avec la visite de 54 préfectures, 32 îles et 24 sites historiques et archéologiques. Elle s’est terminée le 13 août, avec l’allumage du chaudron durant la Cérémonie d’Ouverture des Jeux au stade olympique d’Athènes.

Carte de l'itinéraire

Athens-2004-map

Faits et chiffres

Date de départ: 25 mars 2004, Olympie (Grèce)

Date d'arrivée: 13 août 2004, Stade Olympique, Athènes (Grèce)

Premier porteur: Kostas Gatsioudis, olympien en athlétisme (1996, 2000)

Dernier porteur: Nikolaos Kaklamanakis, olympien en voile (1992, 1996, 2000, 2004, 2008), champion olympique à Atlanta 1996 et médaillé d'argent à Athènes 2004

Nombre de porteurs de la flamme: environ 7 700 en Grèce, environ 3 600 pour le relais international

Recrutement des porteurs de la flamme: Les critères de sélection pour les porteurs de la flamme se basaient sur le choix des personnes qui ont joué un rôle important dans leur communauté à travers le sport, l’éducation et la culture, qui ont inspiré les autres et qui ont incarné les valeurs portées par les Jeux Olympiques et les idéaux du mouvement olympique.

Distance: 6 600km en Grèce, dont 2 500km à pied, 2 800km en convoi et 1 300km par hélicoptère. 78 000km à terre, en mer et dans les airs pour le relais international.

Pays traversés: Grèce, Australie, Japon, République de Corée, République Populaire de Chine, Inde, Égypte, Afrique du Sud, Brésil, Mexique, États-Unis, Canada, Belgique, Pays-Bas, Suisse, France, Royaume-Uni, Espagne, Italie, Allemagne, Suède, Finlande, Russie, Ukraine, Turquie, Bulgarie, Chypre.

Détails de la torche

Description: La forme de la torche renvoie aux lignes simples et harmonieuses d’une feuille d’olivier. Son aspect bicolore, liant le bois de l’olivier au métal, fait écho aux deux faces de la feuille, dont les couleurs sont différentes. Son design ergonomique représente le prolongement du mouvement de la flamme. Sur la partie métallique apparaît l’emblème des Jeux.

Couleur: Marron, argent

Taille: 65.5cm

Composition: Bois d'olivier, aluminium

Combustible: Gaz

Concepteur / Fabricant: Andreas Varotsos / GA & L Harrington

Athens_2004_torch_big
(IOC)

Le saviez-vous ?

L’olivier a une très grande connotation symbolique en Grèce. Il a été l’arbre sacré des peuples méditerranéens durant des milliers d’années et était l’ancien symbole de la cité-état athénienne. Il évoque la paix et la liberté. De cette manière, la torche d’Athènes, en forme de feuille d’olivier, se voulait porteuse d’un message de paix sur les cinq continents.

Athènes
2004

Découvrez les Jeux

La Marque

Une identité visuelle est développée pour chaque édition des Jeux Olympiques.

Les Médailles

Couronne d'olivier au départ, les designs des médailles ont évolué au fil des années.

La Mascotte

Image originale, elle doit concrétiser l'esprit olympique.

La Flamme

Une partie iconique de tout Jeux Olympiques, chaque hôte propose sa version unique.