Alerte médaille : Zoi Sadowski-Synnott est la nouvelle championne de snowboard slopestyle

La relève est arrivée en snowboard slopestyle ! La Néo-Zélandaise Zoi Sadowski-Synnott a réalisé un dernier run incroyable pour s’adjuger l’or, devant l’Américaine Julia Marino et l’Australienne Tess Coady.

Par Emma Hingant
Photo de 2022 Getty Images

Une nouvelle championne olympique de snowboard slopestyle a été couronnée !

Zoi Sadowski-Synnott prend la relève de la double championne olympique en titre, l’Américaine Jamie Anderson, qui termine neuvième aux Jeux Olympiques de Beijing 2022.

La Néo-Zélandaise a battu le record de l’Américaine en obtenant un score de 92,88 points sur son troisième et dernier run (le meilleur des trois runs est pris en compte), ce qui lui permet de remporter sa deuxième médaille olympique après le bronze en big air à PyeongChang 2018. Elle est la première Néo-Zélandaise à décrocher une médaille d’or aux Jeux d’hiver !

Derrière, on retrouve l’Américaine Julia Marino avec 87,68 points et l’Australienne Tess Coady avec 84,15 points. La Canadienne Laurie Blouin finit au pied du podium.

À LIRE AUSSI : 5 choses à savoir sur Laurie Blouin

La relève est là !

Depuis l’intégration du snowboard slopestyle au programme des Jeux Olympiques, à l’édition de Sotchi 2014, une seule femme avait été sacrée championne olympique, deux fois : l’Américaine Jamie Anderson.

Cette année, la double championne olympique de 31 ans a passé le flambeau à la jeunesse. L’Américaine a terminé neuvième avec un meilleur score de 60,78 sur son deuxième run. Ses successeures ont 20 ans pour Zoi Sadowski-Synnott, 21 ans pour Tess Coady et 24 ans pour Julia Marino.

La jeune nouvelle championne olympique avait pourtant la pression avant son dernier run puisqu’elle était la dernière à s’élancer. Elle savait donc quoi faire pour être sacrée pour la première fois sur la scène olympique, elle qui avait déjà décroché le bronze en big air à PyeongChang. Et elle n’a pas déçu avec notamment un énorme backside 1080 sur son dernier saut. Elle entre dans l’histoire en devenant la toute première Néo-Zélandaise à remporter une médaille d’or aux Jeux d’hiver !

Avant elle, Marino s’était installée dans le fauteuil de leader sur son deuxième run. Coady aurait pu aller la chercher, mais même si elle a amélioré son score sur son dernier run, elle n’a pas pu faire mieux que cette troisième place. Une belle revanche toutefois pour l’Australienne qui avait été victime d’une rupture des ligaments croisés du genou à l’entraînement de la même épreuve à PyeongChang 2018.

La Canadienne Laurie Blouin, vice-championne olympique de slopestyle à PyeongChang 2018, termine au pied du podium avec un meilleur run, son dernier, noté 81,41. La médaillée de bronze 2018 Enni Rukajarvi s’est placée septième derrière Anna Gasser, championne olympique 2018 de big air. L’Autrichienne a réalisé un très beau dernier run, mais la réception de son dernier saut était trop juste, ce qui lui a valu une déduction de points.

Retrouvez le classement complet du snowboard slopestyle ici.

FAN DE SNOWBOARD ? NE MANQUEZ RIEN.

Recevez le meilleur du snowboard : actualités, vidéos, temps forts des Jeux Olympiques d’hiver et bien plus encore.