Wimbledon : la Tunisienne Ons Jabeur s'arrête en quarts, avec le plein de confiance pour Tokyo 2020

Sous le toit du court central de Wimbledon, le tournoi anglais du Grand Chelem sur gazon, la Tunisienne Ons Jabeur s’est inclinée lors de son quart de finale historique face à la Biélorusse Aryna Sabalenka, la n° 4 mondiale. Une expérience précieuse pour préparer au mieux les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 dans deux semaines.

Photo de Photo de Mike Hewitt/Getty Images

Ons Jabeur s’arrête là.

Du moins à Wimbledon, car la Tunisienne aux airs d’Arantxa Sánchez n’a pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin. La 24e mondiale aurait pu être la première joueuse arabe à se qualifier pour les demi-finales d’un tournoi du Grand Chelem, mais elle s’est arrêtée en quarts de finale, battue par la Biélorusse Aryna Sabalenka, n° 4 mondiale, sur le score de 6-4, 6-3.

Consultez notre article sur le parcours historique de Jabeur.

En tout cas, la Tunisienne a le sens du spectacle et devra être surveillée de près à Tokyo, même si en ce mardi 6 juillet, elle n’a pas forcément réussi à sortir les volées et les drop shots dont elle a le secret aussi souvent qu’elle l’aurait voulu.

« Je dirais qu’Ons est l’une de mes joueuses préférées sur le circuit », avait déclaré sur Sky Sports Venus Williams après sa défaite contre Jabeur au deuxième tour. « Elle fait tomber les barrières. Il va y avoir toute une nouvelle génération de joueuses d’Afrique du Nord qui vont arriver dans le tennis. Et ce sera grâce à elle. » Un superbe hommage pour une pionnière du tennis.

Le film du match contre Sabalenka

Dans le premier set, Jabeur semble plus à l’aise que son adversaire au service et remporte ses jeux assez facilement alors que les échanges s’allongent quand la Biélorusse sert. Un phénomène qui s’inverse dans le dernier jeu, à 4-5 alors que la Tunisienne a le service. Si elle sauve trois balles de set, la joueuse de 26 ans perd son service pour la première fois du match au pire moment puisqu’elle concède la manche sur la quatrième balle de break (et set) pour s’incliner 6-4.

Au retour à l'entame du deuxième set, sous la pluie battante qui tombe sur le toit du court central, Jabeur se fait à nouveau breaker d’entrée alors qu’elle menait 40-0, Sabalenka ayant sorti le rouleau compresseur pour faire la différence. Dans le deuxième jeu, c’est Jabeur qui se retrouve menée 40-0 et qui parvient à sauver trois balles de break grâce notamment à un drop shot dévastateur. Mais sur la quatrième balle de break, elle glisse et concède le jeu. Menée désormais 2 jeux à 0, elle parvient enfin à breaker son adversaire et revient à 2-2.

Mais à 4-3, Sabalenka fait le break et sert pour le match. C’est ce qu’elle fait. La Biélorusse écrit aussi sa petite histoire : elle va disputer sa première demi-finale de Wimbledon.

« C’est toujours difficile de jouer contre Ons », a déclaré la vainqueur de l’Open d’Australie et de l’US Open en doubles avec la Belge Elise Mertens après sa victoire. « C’est une très bonne joueuse et une personne incroyable. Je suis heureuse d’avoir pu gagner contre elle. »

Le tennis à Tokyo 2020

Les tournois de tennis des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 se joueront du samedi 24 juillet au dimanche 1er août au Parc de tennis d’Ariake. Ons Jabeur est la seule Tunisienne engagée en tennis. Elle y jouera le simple féminin.

Découvrez ici la liste de tous les joueurs et joueuses francophones engagés à Tokyo.