Volleyball Nations League : tout ce qu'il faut savoir sur la compétition masculine

Organisée du 28 mai au 27 juin à Rimini, en Italie, la Nations League masculine servira de répétition générale avant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 en 2021. Les Bleus espèrent décrocher leur premier titre dans la compétition après une finale perdue en 2018.

Photo de Photo de Maja Hitij/Bongarts/Getty Images

La Volleyball Nations League a vu le jour en 2018, sous l’impulsion de la Fédération internationale de volleyball (FIVB), pour remplacer la Ligue mondiale et ainsi opposer les meilleures nations du monde. Disputée tous les ans, elle n’a cependant pas pu se jouer en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19. De retour cette année, elle va permettre aux plus grands volleyeurs de la planète de s’échauffer avant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 !

L’Italie, et Rimini plus précisément, ville située sur la mer Adriatique, à quelques kilomètres de l’enclave de Saint-Marin, va ainsi accueillir les 16 équipes participantes. Mais savez-vous quelles nations sont favorites pour cette compétition ? Quels joueurs feront tourner les têtes ? Et quand auront lieu les rencontres ?

Tokyo 2020 vous présente tout ce que vous devez savoir sur la Volleyball Nations League 2021.

Le top des volleyeurs en Volleyball Nations League

Championne d’Europe en 2015 et vainqueur en 2015 et 2017 de la Ligue mondiale, le prédécesseur de la VNL, la France a été battue par la Russie en finale du tout premier tournoi, au stade Pierre-Mauroy de Lille en 2018. Les Bleus ont atteint le Final 6 un an plus tard, mais n’ont pas réussi à se hisser en demi-finale. Ils ont donc à cœur de retrouver le podium et pourront compter sur leurs stars, comme Earvin N’Gapeth, Benjamin Toniutti ou encore Jenia Grebennikov dans leur groupe de 18 (seuls 12 joueurs iront à Tokyo). À noter l’absence du cadre Kevin Le Roux pour raisons personnelles.

« L’idée va être de préparer les Jeux Olympiques à travers la VNL », a déclaré le sélectionneur français Laurent Tillie sur le site de Fédération française de volley (FFVolley).

« Ça veut dire que chaque match va nous servir à travailler physiquement et techniquement et qu’on va faire du turn-over pour ne pas cramer les joueurs. Maintenant, comme on n’aime pas trop perdre, on va essayer d’obtenir les meilleurs résultats possibles, car même dans le travail, l’objectif, c’est de gagner », a-t-il affirmé à quelques jours d'entamer son avant-dernière compétition à la tête des Bleus.

Pourront-ils cependant franchir l’obstacle russe ? En deux éditions de la Volleyball Nations League, les joueurs du Comité olympique russe ont raflé… les deux titres ! Et à chaque fois contre le pays hôte en finale. Cette nation incontournable du volleyball masculin comptera dans ses rangs le grand Egor Kliuka, 2,06 m, triomphant à Lille 2018 et à Chicago 2019. Lors de la dernière édition, il a été élu meilleur réceptionneur-attaquant tandis que son compatriote Maksim Mikhaylov, lui aussi présent en Italie, a été nommé MVP.

Les Brésiliens, triples champions olympiques (Barcelone 1992, Athènes 2004 et Rio 2016), visent eux aussi forcément le titre. Après deux quatrièmes places en 2018 et 2019, les multiples champions du monde se sont préparés en disputant trois matchs amicaux face au Venezuela, qu’ils ont remportés tous les trois sur un score de 3-0. Ils auront dans leurs rangs six champions olympiques 2016 : le capitaine et passeur Bruno Rezende, le pointu Wallace de Souza, les réceptionneurs-attaquants Ricardo Lucarelli, Mauricio Borges et Douglas Souza, et le central Mauricio Souza.

Les États-Unis ont déjà été sacrés en Championnats du monde, en Coupe du monde et en Ligue mondiale, mais jamais en en VNL. Ils ont terminé troisièmes en 2018 et deuxièmes en 2019. Franchiront-ils une marche de plus en 2021 ?

La Pologne, troisième en VNL en 2019, comptera sur ses stars comme Wilfredo Léon, Michal Kubiak ou Aleksander Sliwka. Les Polonais ont remporté les deux dernières éditions des Championnats du monde, à chaque fois face au Brésil en finale.

Chez eux, les Italiens voudront participer à la phase finale pour la première fois, tout comme le Japon qui veut se préparer pour le mieux pour ses Jeux Olympiques. Le Canada, qualifié pour les JO, sera également présent avec le statut de « challenger » (voir plus bas), à l’instar de l’Australie, de la Bulgarie et de la Slovénie.

Les équipes engagées en VNL (en gras, les nations qualifiées pour Tokyo 2020) : Allemagne, Argentine, Australie, Brésil, Bulgarie, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon, Pays-Bas, Pologne, République islamique d'Iran, Russie, Serbie et Slovénie.

GettyImages-488854308
Photo de Photo de Masashi Hara/Getty Images for FIVB

Le format de la VNL

En raison des restrictions liées au COVID-19, toutes les équipes participantes forment une bulle sanitaire pour cette compétition. Aussi, les changements de côté sont supprimés pour cette édition, tout comme les juges de ligne qui sont remplacés par la vidéo.

Lors du tour préliminaire, toutes les équipes sont opposées les unes aux autres. Chaque pays va ainsi disputer 15 rencontres avec un rythme de trois jours de compétition suivis de trois jours de repos. Les quatre équipes terminant aux quatre premières places se retrouveront pour les demi-finales.

Les vainqueurs s’affronteront ensuite en finale pour le titre alors que les demi-finalistes déchus disputeront la petite finale pour décider de la troisième place.

Les 12 équipes de base sont sûres de disputer chaque édition de la VNL. En revanche, parmi les quatre équipes « challengers », celle qui termine dernière de la VNL est reléguée. Le Portugal, relégué en 2019, a donc cédé sa place à la Slovénie, vainqueur de la Challenger Cup 2019, le tournoi qualificatif pour la VNL.

Le calendrier de la VNL

Retrouvez le calendrier complet de la Volleyball Nations League sur le site dédié à la compétition. La France lance les débats face à la Bulgarie le vendredi 28 mai à 10h ! Les demi-finales auront lieu le 26 juin. Le lendemain, ce sera au tour de la petite finale et de la finale.

Où regarder la VNL

Les rencontres de la Volleyball Nations League seront retransmises en direct sur le site officiel de la compétition. En France, la chaîne L’Équipe diffusera certaines rencontres des Bleus.

Le volley à Tokyo 2020

Aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 en 2021, les deux tournois de volleyball, hommes et femmes, se joueront du 24 juillet au 8 août.

On connaît déjà les 12 équipes qualifiées chez les hommes : Argentine, Brésil, Canada, Comité olympique de Russie, États-Unis, France, Italie, Japon, Pologne, République islamique d’Iran, Tunisie et Venezuela.

Les équipes féminines participantes sont les suivantes : Argentine, Brésil, Comité olympique de Russie, États-Unis, Italie, Japon, Kenya, République dominicaine, République populaire de Chine, République de Corée, Serbie et Turquie.

Toutes les rencontres seront disputées à l’Arena d’Ariake.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité