Van der Poel prend le maillot jaune du Tour et rêve d’or olympique en VTT à Tokyo 2020

Le Néerlandais Mathieu Van der Poel, petit fils de Raymond Poulidor, a remporté la deuxième étape du Tour de France, à moins d’un mois de Tokyo 2020 (en 2021), où il visera l’or en VTT.

Photo de Photo de Nico Vereecken - Pool/Getty Images

Première participation, première victoire d’étape, et premier maillot jaune !

À 26 ans, le Néerlandais Mathieu Van der Poel a remporté la deuxième étape du Tour de France (26 juin - 18 juillet), qui reliait Perros-Guirec à Mûr-de-Bretagne, ce dimanche 27 juin.

Le petit fils de Raymond Poulidor, qui a terminé trois fois à la deuxième place de la Grande Boucle dans les années 1960/1970, a réalisé ce que son grand-père n’a jamais réussi : porter le maillot jaune du Tour de France.

« J’imagine comment il serait fier. C’est dommage qu’il ne soit pas là, mais on ne peut rien y faire », a déclaré Van der Poel au micro de France TV, après s’être écroulé à terre une fois la ligne d’arrivée franchie, en évoquant Poulidor, décédé en 2019.

« J’ai senti que j’étais mieux aujourd’hui »

La deuxième étape du Tour prévoyait deux ascensions du Mûr de Bretagne, une côte iconique de la Grande Boucle de 2 km avec 6,9 % d’inclinaison de moyenne. Van der Poel a d’abord attaqué seul lors de la première ascension avant de se faire rejoindre par le peloton, composé notamment du porteur du maillot jaune du jour et champion du monde français Julian Alaphilippe. Mais à quelques hectomètres de l’arrivée, il a répondu à plusieurs attaques avant de partir seul vers la victoire, terminant avec 6 secondes d’avance sur le deuxième, le tenant du titre slovène Tadej Pogacar.

« J’ai tout joué pour aller chercher les secondes lors du premier passage sur la ligne d’arrivée, c’était dur. C’était ma dernière chance d’aller chercher le maillot. J’ai senti que j’étais mieux aujourd'hui. Hier, c’était peut-être le stress. J’étais trop loin dans la dernière bosse et je n’avais pas les jambes. »

Alaphilippe a terminé 5e à 8 secondes, avec le même écart que son compatriote Pierre Latour.

À LIRE AUSSI : Tout ce que vous devez savoir sur le Tour de France 2021

Remporter l’or en VTT après avoir porté le maillot jaune du Tour ?

Mais si Van der Poel est aujourd’hui sur les routes du Tour, le coureur de l’équipe Alpecin-Fenix rêve d’or olympique en VTT cet été, lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, en 2021.

Il participe d’ailleurs à la Coupe du monde de VTT 2021, avec notamment une seconde place à Nové Město en République tchèque, le 16 mai dernier.

L’arrivée du Tour est prévue le 18 juillet à Paris, et l’épreuve de VTT olympique a lieu 8 jours plus tard, soit le 26 juillet. C’est court, mais avec une ambition et une détermination si forte, tout paraît possible.

« Le calendrier est difficile, j’ai dit à l’équipe que j’aimerais bien finir le Tour, puis aller aux Jeux Olympiques », a déclaré VDP après sa victoire d’étape.

En janvier dernier, il confiait au média belge Sporza que malgré le report, son rêve de médaille d’or était toujours bien présent. « Le rêve et l’espoir d’une médaille d’or olympique ne s’est certainement pas envolé, mais ce sera bien plus compliqué. »

Champion d’Europe de VTT cross-country en 2019, la discipline olympique, et quadruple champion du monde de cyclo-cross, Van der Poel est l'incarnation de la versatilité.

Après avoir réussi ce que son illustre grand-père n’a jamais réussi, va-t-il parvenir à accomplir ce que personne n’a jamais fait auparavant : porter le maillot jaune du Tour et remporter l’or olympique en VTT, cet été à Tokyo ? Réponse le 26 juillet sur le Parcours MTB d’Izu.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité
Inscrivez-vous ici Inscrivez-vous ici