Ce qu’il faut savoir du troisième tour d’Alizé Cornet et Leolia Jeanjean

Deux Françaises aux parcours différents sont en lice ce samedi lors du troisième tour de Roland-Garros. Cornet défie la Chinoise Zheng Qinwen et Jeanjean est opposée à la Roumaine Irina-Camelia Begu.

Par Guillaume Depasse
Photo de 2022 Getty Images

Alizé Cornet pour un troisième 1/8 de finale à Roland-Garros

La Française de 32 ans dispute son 18e Roland-Garros et son 61e tournoi du Grand Chelem consécutif. Oui, 61. Depuis l'Open d'Australie 2007, Alizé Cornet n'a manqué aucun Majeur.

Une régularité impressionnante que la 40e mondiale honore ce samedi 28 mai pour tenter de se qualifier pour son troisième huitième de finale à Roland-Garros, après 2015 et 2017.

Au troisième tour, elle est opposée à Zheng Qinwen, de République populaire de Chine, classée au 74e rang mondial.

Forte de sa victoire contre la Lettone Jelena Ostapenko, 13e mondiale et titrée à Roland en 2017,(6-1, 0-6, 6-3), Cornet défie une joueuse de 19 ans, qui vient de battre l'ancienne numéro 1 mondiale Simona Halep, titrée à Roland-Garros en 2018 et finaliste en 2017. Preuve du progrès de la Chinoise, elle avait perdu en deux sets contre Halep en début d'année, en demi-finale du WTA 250 de Melbourne.

La Chinoise, très adroite en fond de court, sait aussi varier son jeu par des coups puissants long de lignes ou de subtiles amortis, ce qui offrira certainement du beau spectacle sur la terre battue parisienne.

Si Cornet parvient à remporter le match, elle sera certainement opposée à la numéro 1 mondiale Iga Swiatek, qui rencontre la Monténégrine Danka Kovinic, 95e mondiale, en huitièmes. Swiatek, âgée de seulement 20 ans, a remporté son 30e match consécutif en 2022 lors du deuxième tour de Roland-Garros, jeudi 26 mai.

Leolia Jeanjean, un premier Roland-Garros inespéré

À 26 ans, Leolia Jeanjean dispute son premier tournoi du Grand Chelem, grâce à une wild card (invitation) obtenue cette année à Roland-Garros. Considérée comme un grand espoir à la fin des années 2000, la Montpelliéraine avait ensuite souffert de multiples blessures, dont une triple luxation de la rotule gauche en 2010. Partie aux États-Unis pour les études, n'oubliant jamais le tennis, elle a repris le haut niveau en 2020 et pointe aujourd'hui à la 227e place mondiale.

Au premier tour, elle a évincé l'Espagnole Nuria Parrizas Diaz, 45e mondiale, en deux sets (6-4, 6-3), avant de réaliser l'exploit face à la Tchèque Karolina Pliskova, 8e mondiale et finaliste à l'Open d'Australie en début d'année.

Ce samedi 28 mai, elle est opposée à la Roumaine Irina-Camelia Begu, 63e mondiale, détentrice de 4 titres WTA et qui a atteint les demi-finales du WTA 500 de Saint-Pétersbourg en février dernier.

Très aggressive et puissante en retour de service, Begu tentera de finir les points rapidement face à la Française au très bon toucher de balle, elle aussi adepte de l'amorti.

Si Jeanjean sort victorieuse de son duel, elle rencontrera la gagnante du match entre l'Américaine Jessica Pegula (11e mondiale) et la Slovène Tamara Zidansek (25e mondiale).

Hugo Gaston et Gilles Simon également en lice

Hugo Gaston défiera quant à lui le jeune Danois Holger Rune, vainqueur de l'ATP 250 de Munich en début de mois.

Gilles Simon, qui dispute son dernier tournoi de Roland-Garros à l'âge de 37 ans, sera opposé au Croate Marin Cilic, 33 ans et vainqueur de l'US Open en 2014.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité