-52 kg : ABE Uta championne olympique, Buchard en argent

Au golden score, la Japonaise ABE Uta a pris le meilleur sur Amandine Buchard. La Française remporte la médaille d'argent.

Photo de 2021 Getty Images

Le podium en -52 kg femmes

Il fallait bien un vainqueur dans le choc au sommet. Face à Amandine Buchard, ABE Uta a fini prendre l'ascendant au « golden score » dans un superbe match, très serré jusqu'au bout, lors de la finale des - 52 kg femmes des Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

À 21 ans, la Japonaise triomphe donc à domicile dans le mythique Nippon Budokan. Championne d'Europe en titre, la Française décroche quant à elle une belle médaille d'argent.

L’Italienne Odette Giuffrida a remporté le bronze, tout comme la Britannique Chelsie Giles. Cette dernière a dominé la Suissesse Fabienne Kocher dans la petite finale.

Le déroulé de la finale en -52 kg

C’était le choc que tout le monde attendait, le duel au sommet entre la 2e et la 3e mondiales de leur catégorie. Entre deux combattantes au niveau très proche, le combat s’est logiquement terminé au golden score.

Passée proche de la défaite sur un travail au sol de la Japonaise, la Française s’est alors montrée de plus en plus active et agressive au fil des – stressantes - minutes. Mais ABE Uta a profité d'une ouverture pour conclure au sol, sur un ippon.

« C’est devenu le plus beau jour [de ma vie] », a déclaré ABE Uta. « Je ne pense pas que, en tant que frère et sœur, nous pourrions briller plus qu’ici, aux Jeux de Tokyo 2020. [Je suis] tellement heureuse. Je me suis sentie très calme en finale. J’ai montré mon judo, du début à la fin. J’étais très excitée, sans aucun doute. Mais j’étais déterminée à partir de ces Jeux non seulement avec la victoire, mais avec la tête haute. Le sourire est apparu lorsque j’ai gagné, je voulais me retirer avec respect et fierté. »

« Je ressens le poids de la médaille. Elle représente tellement. J’ai beau avoir 23 ans, mais cette médaille d’or contient toutes ces années et j’en ressens leur poids. J’ai l’impression que le chemin pour y arriver à durer une éternité. Mais les obstacles que j’ai dû surmontés, ils devaient se produire. Tout a été fait pour cette médaille. »

Il était écrit que l'histoire serait formidable jusqu'au bout pour la famille ABE : quelques minutes après Uta, son frère Hifumi a lui aussi conquis le titre olympique dans la catégorie des - 66 kg.

À LIRE AUSSI - ABE Hifumi et Uta : la fratrie de judokas japonais entre dans l'histoire olympique

Un parcours express pour Buchard

Auparavant, Amandine Buchard avait connu un début de tournoi express, enchaînant les victoires rapides.

En demi-finale, la championne d’Europe en titre, invaincu depuis 15 combats, avait notamment dominé la Suissesse Fabienne Kocher, seulement 16 secondes après le début du combat. Elle s'était également montrée expéditive en huitième et quart de finale.

Si elle a chuté face à ABE Uta, la Française repart tout de même avec une superbe médaille d'argent. Et nul doute que cette finale en appellera d'autres entre les deux championnes.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité
Inscrivez-vous ici Inscrivez-vous ici