Les Bleues se joignent à la fête !

Les handballeuses françaises se sont qualifiées pour leur deuxième finale olympique de suite. Le sport collectif français est en fête à Tokyo 2020.

Photo de Photo de Rob Carr/Getty Images

Elles aussi rejoignent les sommets ! Les handballeuses françaises se sont qualifiées pour leur deuxième finale olympique de suite et ont assuré une 31e médaille à la France en s'imposant face à la Suède (29-27) lors des Jeux Olympiques de Tokyo. Elles joueront pour une médaille d'or, comme leurs homologues masculins.

Dans une rencontre intense et indécise jusqu'au bout, la victoire s'est jouée sur des détails... mais aussi sur le talent de l'ange gardien tricolore, Cléopâtre Darleux. Après Amandine Leynaud, presque imperméable face aux Pays-Bas (22 arrêts, 51%), l'autre gardienne française a pris le relais au Yoyogi stadium.

La muraille bleue

Entrée après la pause, la Française a signé 7 arrêts (35%) dont une double parade décisive à la 54e minute pour permettre aux siennes de conserver une avance de deux buts (26-24). « C’était un vrai combat. Il fallait rester stable, mais on a les nerfs solides » a souri la gardienne brestoise.

« Ça s’est tenu pendant tout le match, il fallait de la stabilité. On était peut-être plus fort physiquement dans le dernier quart d’heure, a analysé Olivier Krumbholz. On voulait neutraliser Carin Strömberg, on y est parvenu. Jamina Roberts nous a fait beaucoup de misère mais c’est certainement la meilleure joueuse du tournoi. Jenny Carlson nous a aussi fait mal, mais nous avions suffisamment de solidité, de rotation et de jeu en attaque pour maintenir le score. »

Il reste un match...

Face à une équipe suédoise très solide, les Bleues ont affiché une grande force collective, portées par une défense de fer et une attaque inspirée.

« Ça a été dur et long à se dessiner, a ajouté Allison Pineau. Mais il ne fallait pas se précipiter. On a été solide, on a alterné les dispositifs et ça leur a posé beaucoup de problèmes. L’un des tournants du match a aussi été le carton rouge de Linn Blohm. Il reste un match, ça va être long. »

Après leur entame de tournoi pénible, quatre premiers matches conclus par une seule victoire et une impression de fébrilité, les Françaises ont haussé le ton et peuvent prétendre au seul titre qui manque à leur palmarès, l'or olympique.

Les Bleues disputeront le titre aux grandes favorites norvégiennes ou aux athlètes du ROC, opposées dans l'autre demi-finale ce vendredi.

Les résultats détaillés du match de handball féminin entre la France et la Suède à Tokyo 2020

Avec AFP

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité
Inscrivez-vous ici Inscrivez-vous ici