-64 kg, femmes : la Canadienne Maude Charron est sacrée, devant l’Italienne Giorgia Bordignon

La Canadienne Maude Charron a soulevé 236 kg pour décrocher la médaille d’or chez les haltérophiles de -64 kg. Giorgia Bordignon (Italie) et Wen-Huei Chen (Chinese Taipei) finissent en argent et en bronze respectivement.

Photo de 2021 Getty Images

Pour ses premiers Jeux Olympiques, la Québécoise de 28 ans Maude Charron a remporté la médaille d’or !

Elle a terminé première dans les deux concours, avec 105 kg à l’arraché et 131 kg à l’épaulé-jeté, pour un poids total cumulé de 236 kg.

Elle a tenté d’établir le record à l’arraché (108 kg), mais a échoué dans sa tentative. En 2018, l’IWT a modifié les catégories de poids en haltérophilie, ce qui fait que des records sont à aller chercher dans les nouvelles catégories. Celui de l’arraché était fixé à 108 kg, mais c’était trop pour toutes les participantes présentes au Forum International de Tokyo.

Le record olympique n’a pas non plus été établi à l’épaulé-arraché puisqu’il était fixé à 134 kg et Charron, la meilleure également dans cette épreuve, a soulevé 131 kg.

Sa plus proche concurrente était l’Italienne Giorgia Bordignon, qui a brandi 104 kg à l’arraché et 128 kg à l’épaulé-jeté pour un total de 232 kg, soit quatre de moins que la nouvelle championne olympique. Elle est la première haltérophile femme italienne à décrocher une médaille olympique.

Derrière, la Taïwanaise Wen-Huei Chen a cumulé 230 kg : 103 à l’arraché, 127 à l’épaulé-jeté.

Le podium

  1. Maude Charron
  2. Giorgia Bordignon
  3. Wen-Huei Chen

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité
Inscrivez-vous ici Inscrivez-vous ici