Qui sont les stars des Jeux Olympiques de la Jeunesse attendues à Beijing 2022 ?

De Chloe Kim à Eileen Gu en passant par Fabien Claude, voici quelques uns des meilleurs athlètes des sports d’hiver qui ont pris part aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) et qui devraient s’illustrer en février, à Beijing 2022.

Photo de 2020 Getty Images

À l’approche des Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022, qui débuteront en février, qui sont les stars de Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) attendues pour briller dans la capitale chinoise ?

Chloe Kim (USA, snowboard)

Chloe Kim était promise à un grand avenir dès l’instant où elle est arrivée sur le scène du snowboard international lors des X Games 2015, alors qu’elle n’avait que 14 ans. Elle est devenue la plus jeune médaillée d’or de l’événement en battant la légende Kelly Clark en superpipe.

Kim a remporté deux médailles d’or aux JOJ d’hiver de Lillehammer 2016, avant de s’élever au rang de superstar lors des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 en remportant l’or olympique de halfpipe avec un score presque parfait au troisième run, noté 98,25 points. À seulement 21 ans, Kim a remporté son sixième titre aux X Games, en janvier 2021, puis a ajouté un deuxième titre mondial à sa collection le mois suivant, alors qu’elle venait de vivre presque deux années de coupure suite à une blessure et pour privilégier ses études à Princeton.

Elle espère maintenant conserver son titre olympique en halfpipe à Pékin, où elle pourrait asseoir encore un peu plus son statut de meilleure snowboardeuse de tous les temps.

Petra Vlhová (SVK, ski alpin)

Petra Vlhová a démontré l’étendue de son immense talent lors des JOJ d’Innsbruck 2012, lors qu’elle s’est imposée de 1,49 secondes en slalom féminin. Elle a aussi manqué de peu la médaille en slalom géant et super combiné.

Depuis, elle a plus que confirmé les promesses de ses débuts, en devenant la première Slovaque à remporter le globe de cristal de ski alpin. La skieuse de 26 ans a participé aux 31 courses, remportant au passage six d’entres elles et montant sur 10 podiums de Coupe du monde. Elle a battu la championne du monde Lara Gut-Behrami de 160 points et la triple championne du monde Mikaela Shiffrin de 341 points.

Cette saison, elle a déjà remporté deux slaloms et sa bataille avec Shiffrin à Pékin devrait être un incontournable de la compétition.

Petra Vlhova prend la troisième place lors de la Coupe du monde de slalom géant à Soelden, en Autriche, en octobre 2021.
Photo de 2021 Getty Images

Fabien Claude (FRA, biathlon)

Le biathlète Fabien Claude a participé aux JOJ à Innsbruck 2012. Cette année-là, il est monté sur la deuxième marche du podium en relais mixte aux côtés d’Astride Bègue, Léa Ducordeau et Chloé Chevalier. Depuis, Claude ne cesse de monter en puissance et de prendre de l’importance au sein de l’équipe de France biathlon.

Cette saison, il a remporté à deux reprises la médaille d’argent du relais masculin en Coupe du monde et devrait faire partie de l’aventure à Beijing 2022 avec de grandes chances de médailles pour le quartet tricolore.

Birk Ruud (NOR, ski acrobatique)

Birk Ruud est devenu champion olympique de slopestyle à domicile lors des JOJ de Lillehammer 2016. Depuis, il est l’un des leader mondiaux de la discipline. Le skieur de 21 ans excelle également en Big air, une discipline qui fera ses débuts olympiques cette année à Pékin. La saison passée, il a remporté les deux Coupes du monde qui ont pu avoir lieu. Il est aussi le deuxième skieur à avoir gagné le titre lors de deux années consécutives en Big air aux X Games, en Norvège en 2018 et aux États-Unis en 2019.

Ruud a remporté une étape de Coupe du monde en slopestyle à Stubai en Novembre et pris l’argent dans la même discipline aux Mondiaux 2019, prouvant ainsi sa polyvalence qui fait de lui un concurrent sérieux pour Pékin en février.

Eileen Gu (CHN, ski acrobatique)

Au début de l’année 2021, le phénomène du ski acrobatique Eileen Gu a fait l’une des plus impressionnantes entrée aux X Games de l’histoire. Elle est devenue la première « rookie » a remporter une médaille dans les trois disciplines dans lesquelles elle était présente. Ses médailles d’or en slopestyle et superpipe sont les deux premières d’un athlète chinois aux X-Games. Elle a également remporté deux titres de championne du monde le mois suivant, en s’imposant en halfpipe et en slopestyle confirmant encore plus son statut de véritable pionnière de République populaire de Chine, alors même que le pays cherche à impliquer 300 millions de personnes dans les sports d’hiver dans le cadre du plan des Jeux Olympiques d’hiver.

Il y a moins de deux ans, Gu participait aux JOJ de Lausanne 2020. Elle y a remporté l’or en halfpipe et en Big air ainsi que l’argent en slopestyle. Aujourd’hui, elle s’apprête à participer à ses premiers Jeux Olympiques et fait figure de grande favorite pour Beijing 2022.

Kagiyama Yūma (JPN, patinage artistique)

Alors que Hanyū Yuzuru et sa quête de devenir le premier patineur à remporter trois titres olympiques consécutifs depuis Gillis Grafström (SWE) en 1928, devrait être l’un des centres d’attention des JO, son compatriote japonais, patineur artistique en individuel Kagiyama Yūma pourrait être l’une des surprises de ces Jeux de Beijing 2022.

À seulement 18 ans, Yuma est arrivé devant son coéquipier aux Mondiaux 2021, en remportant l’argent, derrière l’Américain Nathan Chen, et Hanyu complétant donc le podium. Le jeune patineur a déjà eu un avant-goût du succès olympique après avoir été sacré champion olympique aux JOJ de Lausanne 2020 avec deux triple Axels et deux quadruple toe-loops parfaitement réceptionnés lors de son programme libre.

Yuma Kagiyama durant son programme libre aux JOJ de Lausanne 2020.
Photo de 2020 Getty Images

Reece Howden (CAN, skicross)

À tout juste 18 ans, Reece Howden devenait champion olympique de la jeunesse de skicross aux JOJ de Lillehammer 2016. Aujourd'hui âgé de 23 ans, il continue de faire vrombir les pistes du monde entier.

La saison passée, Howden s'est offert son tout premier gros globe de cristal en skicross. Avec six podiums dont quatre victoires en 2021, le Canadien a fait preuve d'une régularité impressionnante tout au long de la saison. Mais la grande échéance pour lui sera bien évidement les Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022, durant lesquels il espère mettre a profit toute son expérience des JOJ et des saisons précédentes pour s'emparer de l'or olympique.

Kelly Sildaru (EST, ski acrobatique)

Kelly Sildaru n’a pas encore 20 ans mais elle a déjà un palmarès impressionnant avec cinq victoires aux X Games, un titre de championne du monde et elle peut se vanter d’avoir battu Eileen Gu pour s’emparer de l’or olympique en slopestyle lors des JOJ de Lausanne 2020.

L’Estonienne a remporté son tout premier titre aux X Games en 2016 alors qu’elle n’avait que 13 ans. Elle était l’une des favorites pour les Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, mais une rupture des ligaments croisés du genou l’a éloignée des Jeux ainsi que de toute la saison 2018. Sildaru a renoncé aux X Games cette année, après s’être blessée au même genou lors des entraînements, mais ce petit contre-temps ne devrait pas l’empêcher d’être en quête de gloire olympique et d’une potentielle bataille qui s’annonce palpitante, face à Eileen Gu.

Suzanne Schulting (NED, short track)

Après avoir remporté la toute première médaille d’or olympique de short track pour les Pays-Bas lors des Jeux Olympiques de PyeongChang 2018, Suzanne Schulting est devenue une véritable star de la discipline.

La patineuse de 24 ans, qui a aussi participé aux JOJ à Innsbruck 2012, s’est imposée sur les cinq distances des Championnats du monde de short track 2021. Sa domination à Drodrecht a fait d'elle la deuxième femme et quatrième athlète tous genres confondus à avoir remporté l’or dans toutes les compétitions d’un même championnat du monde. Aujourd’hui, elle espère entrer un peu plus dans l’histoire en remportant l’or olympique à Beijing 2022.

Suzanne Schulting durant les Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018.
Photo de 2018 Getty Images

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité