Ski cross, Arosa (SUI) : Terence Tchiknavorian et Fanny Smith en argent

Les skicrosseurs étaient réunis à Arosa, en Suisse, pour disputer une nouvelle étape de Coupe du monde de ski acrobatique, ce mardi 14 décembre, en nocturne. Le Français Terence Tchiknavorian monte encore sur le podium, sur la deuxième marche, tout comme la Suissesse Fanny Smith.

Par Emma Hingant
Photo de Millo Moravski/Agence Zoom/Getty Images

Et de trois !

Le skicrosseur français Terence Tchiknavorian s’est adjugé un troisième podium en quatre étapes de la Coupe du monde cette saison en finissant deuxième à Arosa (Suisse) dans une épreuve disputée de nuit. Il conserve la tête du classement du ski cross. Depuis le début de la saison 2021-22, il y a toujours eu au moins un Français sur le podium. C’est le Suédois David Mobaerg qui finit en or.

Chez les femmes, la Canadienne Marielle Thompson, championne olympique 2014, a remporté une finale à suspense devant la Suissesse Fanny Smith. La Suédoise Sandra Naeslund, trois fois victorieuse lors des trois étapes précédentes, a chuté en finale.

Tchiknavorian, le Français du moment

Après ses deux podiums à Val Thorens ce week-end (première place samedi 11 décembre, deuxième dimanche), celui qui est surnommé Tchik a pris la deuxième place dans cette épreuve nocturne à Arosa, en Suisse, ce mardi 14 décembre.

Alors qu’il n’avait réussi à monter sur la boîte que deux fois dans sa carrière en Coupe du monde auparavant, Tchik compte désormais trois podiums depuis le début de la saison 2021-22 ! Deuxième en seizièmes et huitièmes, il a ensuite fait le plein de confiance en terminant premier de ses séries en quarts et demi-finales.

Ses compatriotes n’ont pas eu autant de réussite. Les « favoris », comme Jonathan Midol (médaillé de bronze olympique à Sotchi 2014), son frère Bastien Midol et Jean-Frédéric Chapuis (champion olympique 2014) ont été éliminés avant même les demi-finales. Jonathan en seizièmes, Chapuis en huitièmes et Bastien en quarts.

Ne restait donc plus que Tchik pour représenter les Tricolores. Et il n’a pas déçu même s’il a été battu par David Mobaerg, médaillé de bronze aux Mondiaux 2021. Le Suédois décroche son premier podium de la saison. Le Canadien Jared Schmidt monte sur la troisième marche.

Première victoire pour Thompson

Du côté des femmes, dans une finale très serrée et dramatique, la leader du classement Sandra Naeslund a chuté et n’a donc pas terminé la course, à la surprise générale. Thompson, championne du monde 2019, en a profité pour s’emparer de sa première victoire cette saison après avoir fini troisième à Val Thorens, dimanche.

Les demi-finales avaient déjà offert un duel attendu entre Naeslund et Fanny Smith, et c’est la Suissesse médaillée de bronze à PyeongChang 2018 qui était sortie vainqueur en finissant devant la championne du monde en titre.

Smith a donc raté le podium cette saison une seule fois, samedi à Val Thorens. Elle semble toutefois abonnée à la deuxième après ses médailles d’argent à Secret Garden et à Val Thorens, dimanche. Elle est aussi triple vice-championne du monde en titre.

La Canadienne Zoe Chore finit troisième. C’est le premier podium de la jeune carrière de la championne du monde junior 2019.

Du côté des Françaises, Marielle Berger Sabbatel, qui avait signé deux podiums depuis le début la saison (à Secret Garden et Val Thorens samedi 11), a été éliminée dès les huitièmes. Jade Grillet-Aubert est sortie en demi-finale alors qu’elle avait profité de la chute de deux adversaires autrichiennes en quart de finale.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité