Triplé historique pour Goggia à Lake Louise, Gut-Behrami sur le podium

Sofia Goggia a réalisé un incroyable triplé à Lake Louise. Après les deux descentes, l'Italienne a remporté le super G ce dimanche 5 décembre. Elle a devancé Lara Gut-Behrami et Mirjam Puchner . 

Par Nicolas Kohlhuber
Photo de 2021 Getty Images

À Lake Louise, Sofia Goggia est entrée dans l'histoire.

Comme Lindsey Vonn en 2011, 2012 et 2015 et Katja Seizinger en 1997, l'Italienne a réalisé le triplé dans la station canadienne. Après ses victoires en descente vendredi et samedi, elle a remporté le super G ce dimanche 5 décembre.

À deux mois des Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022, la skieuse de 29 ans a prouvé qu'elle est la reine des épreuves de vitesse en devançant Lara Gut-Behrami et Mirjam Puchner. En 1 min 18 s 28, elle a gagné avec 11 centièmes d'avance sur la Suissesse et 44 centièmes sur l'Autrichienne. Avec ce troisième succès consécutif, Sofia Goggia grimpe sur le podium provisoire du classement général de la Coupe du monde. Elle n'est devancée plus que par Mikaela Shiffrin (6e ce dimanche à Lake Louise) et Petra Vlhova.

Ce dimanche dans l'Alberta, il n'y a pas que la championne olympique en titre de descente qui a égalé un record de Lindsey Vonn. Lara Gut-Behrami en a fait de même. En terminant deuxième du premier super G de la saison, elle a enchaîné un sixième podium d'affilée dans cette spécialité. Malgré un début de week-end compliqué en descente, la championne du monde en titre du super G a prouvé qu'il fallait compter sur elle dans la défense de son petit globe de cristal.

Deux skieuses françaises sont rentrées dans les points : Tiffany Gauthier (26e) et Romane Miradoli (27e).

À LIRE AUSSI : Les différences entre les épreuves de ski alpin aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022

Le film du super G femmes de Lake Louise

Après Francesca Marsaglia qui a été la première à s'élancer, Tamara Tippler a été la première skieuse à faire une forte impression sur le super G de Lake Louise. L'Autrichienne a retranché plus d'une demi-seconde au premier temps de référence. En 1 min 18 s 78, elle a finalement pris la quatrième place de la course.

Troisième de la descente samedi, Corinne Suter se présentait dans le portillon de départ avec des ambitions légitimes. Elle a finalement pris la 17e place. Sans faire de grosses erreurs, la Suissesse a perdu du temps en paraissant un peu prudente sur la partie technique.

Légèrement malade et insuffisamment remise pour les deux descentes organisées à Lake Louise, Lara Gut-Behrami a prouvé qu'il fallait compter sur elle en super G. Très propre jusqu'au dernier saut, la Suissesse a établi un nouveau temps de référence en 1 min 18 s 39. Seule Sofia Goggia a réussi à faire mieux.

Première Française à s'élancer, Tiffany Gauthier a rendu une partition intéressante sur le haut, mais elle n'a pas réussi à enchaîner dans le mur. Elle s'est classé 26e en terminant à 1 s 98 de la première place. 

Comme la veille en descente, la Canadienne Marie-Michèle Gagnon a terminé dans le top 10. Elle s'est classée neuvième en 1 min 19 s 31.

Bien partie pour être une nouvelle fois la meilleure skieuse française du jour, Romane Miradoli n'a pas réussi à profiter du rythme trouvé sur le haut. Surprise par un mouvement de terrain, elle a perdu de la vitesse dans le mur. La skieuse de 27 ans a terminé 27e à deux secondes de la première place.

Championne olympique en titre de la discipline, Ester Ledecka a terminé à 99 centièmes de Lara Gut-Behrami. La Tchèque a pris la 13 place.

Une seule skieuse pouvait battre Lara Gut-Behrami à Lake Louise ce dimanche : Sofia Goggia. Avec le dossard numéro 14, l'Italienne a enchaîné une troisième victoire d'affilée au Canada. Après avoir pointé derrière à tous les intermédiaires, elle a mieux négocié le dernier saut que la Suissesse pour rallier l'arrivée avec onze centièmes d'avance.

Grâce à sa glisse sur les parties de plat et à son engagement, Mirjam Puchner est montée sur un deuxième podium en deux jours. Comme la veille en descente, l'Autrichienne a pris la troisième place du super G de Lake Louise.

Laura Gauché (31e) et Camille Cerutti (33e) n'ont pas réussi à marquer des points pour le classement général.

Les résultats complets du super G femmes de Lake Louise

Le ski alpin aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022

Six épreuves de ski alpin sont au programme des Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022.

Le slalom géant, le super-G, le slalom, la descente, le combiné alpin et le slalom parallèle par équipes mixtes vont se dérouler du 6 au 19 février au Centre national de ski alpin dans la zone de Yanqing.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité