Skateboard street masculin : HORIGOME Yuto devient le premier champion olympique de skate

Le Japonais HORIGOME Yuto a remporté le premier titre olympique de skateboard chez lui, à Tokyo, ce dimanche 25 juillet. 

Photo de Photo de Dan Mullan/Getty Images

C’est historique.

Ce dimanche 25 juillet au Parc d’Ariake de Tokyo, la première épreuve de skateboard olympique avait lieu, avec le street masculin.

Et c’est le skateur local HORIGOME Yuto, champion du monde 2021, qui a remporté l’or après un début de finale compliqué. Un retour d’anthologie pour le Japonais, qui a terminé avec un score final de 37,18.

Le Brésilien Kelvin Hoefler a remporté l’argent (36,15), suivi de l’Américain Jagger Eaton (35,35) pour le bronze.

Le Français Vincent Milou champion d'Europe 2019, a manqué le podium (4e) avec un score de 34,14 points, et son compatriote Aurélien Giraud a fini 6e avec 29,07 points.

Le favori de la compétition Nyjah Huston, quadruple champion du monde, a terminé 7e avec 26,10 points.

Le film de la finale de skateboard street masculin

Au total, 20 skateurs étaient en lice, ce dimanche sur le skate park olympique de Tokyo 2020. Les huit meilleurs se qualifiaient pour la finale.

La compétition est décomposée en deux phases : deux runs de 45 secondes, et cinq essais pour réaliser un trick (figure) au choix.

Au total, les skateurs sont donc notés à 7 reprises, les 4 meilleurs scores étant comptabilisés.

Cinq juges notent les performances, en prenant en compte notamment la créativité, la qualité d'exécution.

Avec Aurélien Giraud en première position des qualifications, les attentes françaises étaient hautes. Mais le premier run du Lyonnais a été teinté d’une chute, tout comme de nombreux athlètes pendant cette finale.

Tout comme Horigome Yuto, qui a mal entamé sa finale. Les notes de ses deux runs n’ont d’ailleurs pas été pris en compte. Il a donc fallu attendre les tricks pour voir le Japonais illuminé la compétition. Il a d’abord récolté un 9,03 avant de réalisé un back nollie 270° lipslide qui lui a valu un 9,35. Le champion du monde 2021 a enchaîné avec un 9,50 qui lui assurait quasiment la médaille d’or.
Car son concurrent principal, l’Américain Nyjah Huston, avait obtenu un 9,09 sur son premier trick avant de chuter lors de ses essais suivants.

Aurélien Giraud n’a pas pu refaire son retard même si après trois tricks, il pointait à la 5e place, juste derrière Vincent Milou, 4e, qui n’a plus lâché cette position jusqu’à la fin.

À LIRE AUSSI : 5 choses à savoir sur Aurélien Giraud

Les qualifications

Après un premier run de haute voltige en qualifications et un score de 9, Aurélien Giraud a enchaîné avec avec de figures à 8.94 et 9.09 pour terminer premier des qualifications. Vincent Milou s’est quant à lui classé 5e.

Nyjah Huston a chuté lors de son premier run, mais il a assuré la suite pour terminer troisième des qualifications. Le Japonais HORIGOME Yuto a lui aussi assuré, terminant à la sixième place.

Le Belge Axel Cruysberghs s’est classé 13e, insuffisant pour accéder à la finale.

Avec l'AFP

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité
Inscrivez-vous ici Inscrivez-vous ici