La sélection française d’athlétisme à Tokyo 2020

Les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 en 2021 arrivent à grands pas. Mais qui seront les athlètes français présents aux JO cet été ? Voici la liste des sportifs français sélectionnés en athlétisme à Tokyo 2020.

Photo de Photo de Alexander Hassenstein/Getty Images for European Athletics

L’athlétisme est le sport le plus emblématique des Jeux Olympiques et sera très suivi dans le monde entier durant ces 17 jours de fête de sport à Tokyo.

En France, l’athlétisme tient une place particulière et spécialement aux JO.

À Rio 2016, 54 des 401 sportifs présents aux Jeux étaient engagés en athlétisme, constituant le contingent française la plus importante de cette édition olympique.

Les athlètes français ont remporté 6 des 42 médailles obtenues par les Bleus à Rio, avec notamment trois médailles d’argent remportées par Renaud Lavillenie en perche, Mélina Robert-Michon en lancer du disque et Kevin Mayer en décathlon et trois médailles de bronze gagnées par Dimitri Bascou en 110 m haies, Christophe Lemaitre en 200 m et Mahiedine Mekhissi en 3 000 m steeple.

Cette année encore, les athlètes français seront nombreux à Tokyo 2020, 61 précisément soit 19 de plus qu'à Rio.

La grosse nouveauté pour le clan français est la forte densité en course de demi-fond et de fond chez les hommes. Pour la première fois depuis les Jeux Olympiques de Montréal 1976, un Français sera au départ de chaque course de demi-fonds et de fonds masculines.

Si certains athlètes fouleront la piste olympique pour la première fois de leur carrière comme Jimmy Gressier et Rouguy Diallo, d’aucuns sont maintenant des habitués de l’échéance quadriennale comme Mélina Robert-Michon qui viendra disputer ses 6e JO et tentera de faire mieux que sa médaille d’argent de Rio, ou encore Yohann Diniz qui s’élancera sur son 3e 50 km marche olympique, épreuve qui ne sera pas reconduite pour les Jeux de Paris 2024.

Tokyo 2020 vous dévoile la liste complète des athlètes français qui seront en lice lors des Jeux Olympiques de Tokyo en 2021, et vous présente les plus grandes chances de médailles.

Liste des athlètes français sélectionnés pour Tokyo 2020

Femmes

  • 200 m : Gemima Joseph
  • 400 m : Amandine Brossier
  • 800 m : Rénelle Lamote
  • 100m haies : Cyréna Samba-Mayela et Laura Valette
  • Saut en longueur : Yanis David
  • Triple saut : Rouguy Diallo
  • Lancer du disque : Mélina Robert-Michon
  • Lancer de marteau : Alexandra Tavernier
  • Relais 4 x 100 m : Orlann Ombissa-Dzangue, Carolle Zahi, Cynthia Leduc, Eva Berger, Maroussia Paré (remplaçante : Wided Atatou)
  • Relais 4 x 400 m : Amandine Brossier, Floria Gueï, Brigitte Ntiamoah, Sokhna Lacoste, Diana Iscaye (remplaçante : Sounkamba Sylla)
  • Marathon : Susan Kipsang Jeptooo

Hommes

  • 100 m : Jimmy Vicaut
  • 800 m : Pierre-Ambroise Bosse, Benjamin Robert, Gabriel Tual
  • 1 500 m : Alexis Miellet, Baptiste Mischler, Azeddine Habz
  • 110 m haies : Pascal Martinot-Lagarde, Wilhem Belocian, Aurel Manga
  • 400 m haies : Ludvy Vaillant et Wilfried Happio
  • 3 000 m steeple : Djilali Bedrani, Louis Gilavert et Alexis Phelut (remplaçant : Mehdi Belhadj)
  • 5 000 m : Hugo Hay et Jimmy Gressier
  • 10 000 m : Morhad Amdouni
  • Perche : Renaud Lavillenie, Valentin Lavillenie et Ethan Cormont (Remplaçant : Alioune Sene)
  • Saut en longueur : Augustin Bey
  • Triple saut : Melvin Raffin, Jean-Marc Pontvianne et Benjamin Compaoré
  • Lancer du disque : Lolassonn Djouhan
  • Lancer du marteau : Quentin Bigot
  • Décathlon : Kevin Mayer
  • Relais 4 x 100 m : Mouhamadou Fall, Amaury Golitin, Marvin René, Jimmy Vicaut, Méba-Mickaël Zézé (remplaçant : Ryan Zézé)
  • Relais 4 x 400 m : Muhammad Abdallah Kounta, Ludovic Ouceni, Mame-Ibra Anne, Thomas Jordier, Gilles Biron (remplaçant : Christopher Naliali).
  • Marathon : Morhad Amdouni, Hassan Chahdi et Nicolas Navarro
  • 20 km marche : Kévin Campion et Gabriel Bordier
  • 50 km marche: Yohann Diniz

Les stars françaises de l’athlétisme à Tokyo 2020

Kévin Mayer

Après avoir remporté l’argent à Rio 2016 et surtout battu le record du monde de décathlon en 2018 avec 9 126 points, Kevin Mayer est de retour aux JO avec la ferme intention de monter sur la plus haute marche du podium. Malgré les différentes blessures de la saison 2019 qui l’ont même empêché de terminé son décathlon lors des Championnats du monde à Doha, le champion du monde 2017 s’est qualifié pour les Jeux de Tokyo en décembre 2020 à Saint-Paul en terminant son épreuve combinée avec un score de 8 552 points. Il est l’une des plus grande chance de médaille d’or olympique cet été.

À LIRE AUSSI : Kevin Mayer : « Tokyo 2020, je n'ai que ça en tête ! »

Mélina Robert-Michon

Mélina Robert-Michon, toujours présente lors des grands rendez-vous, tentera elle aussi de remporter la médaille du plus beau métal pour sa sixième édition olympique consécutive. Après une pause en 2018, le temps de donner naissance à son deuxième enfant, la lanceuse de disque aux 20 titres nationaux revient sur la scène internationale plus forte que jamais. Auteur d’un jet à 65,30 m lors des Championnats régionaux Auvergne-Rhône-Alpes à Vénissieux en juin (record personnel à 66,73 m), tous les voyants semblent au vert pour la championne d’Europe de 2017.

À LIRE AUSSI : Les 5 Jeux de Mélina Robert-Michon, par Mélina Robert-Michon

Renaud Lavillenie

Renaud Lavillenie, actuellement deuxième meilleur performeur mondial de l’année en saut à la perche avec un saut à 5,92 m, est également prêt à en découdre, avec notamment un certain Armand Duplantis, le Suédois n°1 mondial qui lui a chipé son record de monde en améliorant la marque à 6,18 m.

Le champion olympique de 2012, a montré de très beaux sauts durant le début de sa saison hivernale, avec une grande régularité, comptabilisant 6 concours à plus de 5,80 m et une barre à 6,06 m. Mais une blessure avant les Championnats d’Europe en salle 202, est venue assombrir le tableau du Clermontois qui a préféré ne pas aggraver ses douleurs en déclarant forfait sur certaines des plus grandes échéances de l’hiver.

À LIRE AUSSI : Renaud Lavillenie : moto, hauteur et adrénaline

Wilhem Belocian

Avec le neuvième meilleur chrono mondial de l’année sur 110 m haies et surtout une montée en puissance impressionnante, Wilhem Belocian est prêt à effacer les mauvais souvenirs de Rio 2016, où il avait été disqualifié pour faux départ dès les séries. Le Guadeloupéen a fait une très bonne saison hivernale, améliorant quatre fois son record personnel en 60 m haies, il a su confirmé son état de forme en extérieur en réalisant 13 s 15 lors de la finale du 110 m haies des Championnats de France élites, fin juin. Après cinq années à combattre son angoisse du faux départ, le champion d’Europe du 60 m haies en salle 2021 a retrouvé sa confiance et sera au rendez-vous à Tokyo 2020.

À LIRE AUSSI : 5 choses à savoir sur Wilhem Belocian

Morhad Amdouni

Le champion d’Europe de 10 000 m, Morhad Amoudni a décidé de prendre une double dose de plaisir à Tokyo 2020. Déjà sélectionné pour le marathon depuis ses 2 h 09 min 14 s lors du marathon de Paris, son tout premier essai sur la distance. Mais pour ses premiers Jeux Olympiques, Amdouni veut faire les choses en grand. Il s’est qualifié pour le 10 000 m olympique en réalisant les minima lors de la Coupe d’Europe de 10 000 m à Birmingham début juin, remportant au passage un titre Européen par équipe. Le Corse débutera donc son aventure olympique par le 10 000 m à Tokyo puis s’envolera vers le nord du pays pour disputer le marathon une semaine plus tard.

À LIRE AUSSI : Morhad Amdouni : « Le 10 000 m pour préparer le marathon olympique à Tokyo 2020 »

Jimmy Vicaut

Le médaillé de bronze du relais 4 x 100 m à Londres, Jimmy Vicaut fait aussi partie de l’aventure tokyoïte. Le sprinteur de 29 ans s’était exilé en Floride en novembre 2019 pour rejoindre l’entraineur Rana Reider, qui s’occupe de pointure du sprint mondial comme le Canadien André De Grasse ou encore le Britannique Adam Gemili. Pourtant incertain après son forfait aux Championnats de France élite du 25 au 27 juin à Angers, le meilleur espoir du sprint français sera bien à Tokyo.

Pierre-Ambroise Bosse

Un peu en retrait dans les médias depuis fin 2017, le champion du monde de 800 m Pierre-Ambroise Bosse fait lui aussi partie de la sélection française qui se rendra aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Le Nantais a changé d’entraineur après son élimination en demi-finale du 800 m des Championnats du monde de Doha 2019. Il évolue maintenant avec Philippe Dupont, l’entraineur de Mahiedine Mekhissi et Morhad Amdouni. Victime d’une tendinopathie distale du biceps fémoral en mai, PAB est maintenant de retour et prêt à refaire un « tour de magie » à Tokyo 2020.

Ils ne seront pas aux Jeux Olympiques

Christophe Lemaitre

Christophe Lemaitre ne sera pas aux Jeux Olympiques cet été. Une immense désillusion pour le sprinteur et ses entraîneurs qui ont du prendre la lourde décision de déclarer forfait aux Championnats de France d’athlétisme, qui était l’une des dernières chances de valider les minima olympiques pour Lemaitre. « Il y a eu une période où ses tests étaient excellents, au même niveau qu'avant et puis il s'est fait vacciner, on ne l'a plus reconnu », a déclaré Pierre Carraz, l'un de ses entraîneurs à l’Équipe.

Mahiedine Mekhissi

Mahiedine Mekhissi sera lui aussi absent de cette édition tokyoïte. Le coureur de 3 000 m steeple, triple médaillé olympique avait déclaré forfait aux Championnats de France élites suite a une blessure. C’est en Espagne, à Castellon qu’il a tenté le tout pour le tout afin de faire partie du groupe France à Tokyo 2020, fin juin. Mais le quintuple champion d’Europe, victime de douleurs au tendon d’Achille, s’est résolu a abonné la course après 1 000 m d’effort.

L'athlétisme aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Les épreuves d'athlétisme à Tokyo 2020 se dérouleront du 30 juillet 2021 au 8 août 2021.

Les épreuves de course sur piste ainsi que les concours de sauts, de lancers et les épreuves combinées se dérouleront au Stade Olympique à Tokyo.

Les épreuves de marche et les marathon se dérouleront dans le Parc Sapporo Odori, à Sapporo.

Cette année à Tokyo 2020, une toute nouvelle épreuve a été introduite au programme du sport le plus populaire des JO : les relais mixtes 4 x 400 m. Une nouvelle course dont les équipes composées de deux hommes et deux femmes viendra apporter encore plus d'émotions et d'enthousiasme à ces JO de Tokyo 2020.

À LIRE AUSSI : Le calendrier complet de l'athlétisme à Tokyo 2020

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité
Inscrivez-vous ici Inscrivez-vous ici