Richard Jouve en bronze sur le sprint libre de Lillehammer

Richard Jouve tient son premier podium de l'hiver. Après avoir terminé quatrième à Ruka le week-end passé, le fondeur français a pris la troisième place du sprint libre de Lillehammer, ce vendredi 3 décembre. Ce début de saison réussi lui permet d'être sur le podium provisoire de la Coupe du monde de sprint.

Par Nicolas Kohlhuber
Photo de 2021 Getty Images

Richard Jouve a pris la troisième place du sprint libre de Lillehammer, ce vendredi 3 décembre. Le Français n'a été devancé que par les Norvégiens Johannes Hoesflot Klaebo et Thomas Helland Larsen. C'est son premier podium de la saison.

Huitième temps des qualifications, le fondeur de 27 ans s'est classé deuxième de son quart de finale puis a accédé à la finale au temps. Une fois assuré de terminer dans le top 6 de la course, il s'est mêlé à la lutte pour la victoire finale. Le médaillé de bronze du sprint par équipes aux Jeux Olympiques de PyeongChang 2018 a tenté de rivaliser avec Johannes Hoesflot Klaebo. Dans le dernier virage, il occupait la deuxième place juste derrière lui. Mais ça n'a pas été suffisant.

Le Français n'a pas réussi à suivre le rythme imposé par le quadruple vainqueur du globe de la spécialité. Dans les derniers mètres, il a même été dépassé par un autre fondeur évoluant à domicile : Thomas Helland Larsen. Les trois premiers ont terminé dans la même seconde mais Richard Jouve a dû se contenter de la médaille de bronze.

À LIRE AUSSI : Cinq choses à savoir sur le ski de fond aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022

Le dixième podium de Richard Jouve en Coupe du monde de ski de fond

« Ça fait du bien, c’est extrêmement cool de faire un podium dès le deuxième week-end. Ça lance bien la saison. La préparation a été bien effectuée et je ne suis pas encore monté à mon meilleur niveau donc c’est tout bon pour la suite. Il y a encore de la marge de progression et des détails à affiner », a confié le natif de Briançon à l'AFP.

En montant sur le podium une semaine après avoir commencé la saison avec une quatrième place au sprint de Ruka, le fondeur de 27 ans a parfaitement lancé son hiver. Après deux courses, il pointe au troisième rang de la Coupe du monde de sprint. L'an passé, il avait terminé à la sixième place de ce classement. C'était le meilleur résultat de sa carrière.

« Il ne me manque pas grand-chose pour décrocher un premier succès. Aujourd’hui, j’ai essayé de courir pour gagner, mais il m’en a manqué sur le finish », a expliqué celui qui est monté sur son dixième podium en Coupe du monde.

Trois autres Français étaient engagés sur ce sprint libre de Lillehammer. Arnaud Chautemps n'a pas passé les qualifications alors que Lucas Chanavat et Renaud Jay ont été éliminés en quarts de finale.

Chez les femmes, la Suédoise Maja Dahlqvist s'est imposée devant Jessie Diggins et Tiril Udnes Weng.

Le ski de fond aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022

Douze épreuves de ski de fond sont au programme des Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022 : six pour les hommes (15 km classique, 15 km + 15 km skiathlon, sprint libre, sprint classique par équipes, relais 4 x 10 km et 50 km mass start libre) et six pour les femmes (10 km classique, 7,5 km + 7,5 km skiathlon, sprint libre, sprint classique par équipes, relais 4 x 5 km, et 30 km mass start libre).

Elles auront lieu au Centre National de Ski de Fond du 5 au 20 février 2022.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité