Grand Prix d'Italie : Papadakis et Cizeron remportent leur premier Grand Prix de la saison, Hendrickx en bronze

Pour leur premier Grand Prix de la saison, le duo de danse sur glace Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron se sont largement imposés lors du Grand Prix d'Italie, troisième étape du circuit de Grands Prix ISU 2021/22. Loena Hendrickx est montée sur son premier podium de Grand Prix en prenant la troisième place.

Par Clémence Roult
Photo de Brian Hendrie/Olympic Channel

Garbiella Papadakis et Guillaume Cizeron ont assuré la première place lors du Gran Premio d'Italie, qui se déroulait les 5 et 6 novembre à Turin. Le duo français, qui n’avait pas participé à un grand prix depuis le Grand Prix final de 2019, s’est imposé avec une excellente note globale de 220,06 points (87,45 en danse rythmique et 132,61 en danse libre) devançant de 12,16 points leurs premiers poursuivants.

La pépite du patinage artistique belge, Loena Hendrickx s’est offert le plus beau des cadeaux pour son anniversaire. Pour ses 22 ans (le vendredi 5 novembre), elle est montée sur son premier podium de Grand Prix avec la médaille de bronze et une note totale de 219,05 points. Au passage, elle a battu son record personnel lors de son programme court avec une très bonne note de 73,52 points.

La compétition masculine a vu l'une des plus incroyables remontada avec le patineur Japonais Kagiyama Yuma, médaillé d'or des Jeux Olympiques d'hier de la Jeunesse 2018, qui est passé de septième à premier grâce à un programme libre exceptionnel.

La paire chinoise Sui/Han s'est imposée dans le Torino Palavela avec un total de 224,55 points.

Ce Gran Premio d'Italia était la troisième étape du circuit de Grand Prix ISU, après le Grand Prix d'Amérique (22 au 24 octobre) et le Grand Prix du Canada (29 au 31 octobre). À la base prévue à Pékin, la rencontre a été déplacée à Turin en raison des mesures anti-Covid. Il y aura encore trois étapes avant de connaitre les six meilleures équipes (couple et danse sur glace) et les six meilleurs patineurs individuels (hommes et femmes) qui participeront au Grand Prix final qui se déroulera du 9 au 12 décembre à Osaka, au Japon.

Papadakis et Cizeron au sommet de leur art

Depuis leur retour à la compétition lors des Masters d’Épinal les 1 et 2 octobre 2021, et après 20 mois d’absence, le duo français de danse sur glace Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron continue son sans faute à l’approche des Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022.

Déjà victorieux aux Masters d’Épinal mais aussi lors du Finlandia Trophy (7 au 10 octobre), c’est une troisième victoire que les vice-champions olympiques de 2018 sont allés décrocher en Italie.

Pour leur premier Grand Prix de la saison, les quadruples champions du monde ont présenté un programme de danse rythmique différent de celui qu’ils avaient montré jusqu’alors. Un changement motivé par des remarques des juges en Finlande qui estimaient la partie lente de leur chorégraphie trop lyrique pour le thème. Cette année, la Fédération Internationale a imposé le thème de la danse urbaine pour les programmes de danse rythmique. Les Français ont choisi de mettre à l’honneur le waacking, une danse urbaine qui se distingue par des mouvements de bras rythmés. Papadakis/Cizeron ont donc dévoilé une nouvelle musique, toujours de John Legend, en milieu de programme, accompagnée de quelques changements chorégraphiques. Un résultat concluant puisqu’ils ont pris la tête de la compétition dès la première épreuve.

Une première place qu’ils ont largement conservé après le programme libre. Ils ont devancé de plus de 12 points les Américains Madison Hubbell et Zachary Donohue, deuxièmes avec 207,90 points et les patineurs de la Fédération de patinage Russe Alexandra Stepanova et Ivan Bukin avec 202,18 points.

« Nous sommes très heureux de notre performance aujourd’hui », expliquait Cizeron en zone mixte. « Je pense que nous nous sommes vraiment améliorés techniquement [depuis le Finlandia Trophy]. Nous voulions tout donner jusqu’au bout. Il nous reste encore beaucoup de choses à travailler avant notre prochain Grand Prix et le Grand Prix final. C’est un travail sur toute l’année. »

« Nous nous laissons une bonne marge de progression car nous savons à quel point nous pouvons nous améliorer dans les mois à venir. »

Un deuxième duo français était également présent dans la patinoire de Turin. Evgeniia Lopareva et Geoffrey Brissaud se sont classés 6e avec un total de 174,63 points.

Loena Hendrickx monte sur son premier podium de Grand Prix

Quel splendide week-end d’anniversaire pour la patineuse belge Loena Hendrickx. Pour ses 22 ans, elle s’est offert une magnifique médaille de bronze lors de ce Grand Prix de Turin. Avec un total de 219,05 points, elle a pris la troisième place derrière la Championne du monde en titre, Anna Shcherbakova avec 236,78 points et Maiia Khromykh avec 226,35 points.

C’est le premier podium de Grand Prix pour la patineuse belge qui ne cesse de monter en puissance après sa cinquième place aux Mondiaux 2021 et sa quatrième place lors du Finlandia Trophy. Une médaille d'autant plus importante qu'elle est la toute première médaille de Grand Prix pour la Belgique.

« J’ai été très émue quand j’ai vu que je m’étais classée troisième. C’est un rêve qui devient réalité », a déclaré Hendrickx après la rencontre.

Bien qu’Hendrickx ait pris la tête du classement provisoire après le programme court, Shcherbakova, qui avait été en difficulté lors de son premier passage, a drastiquement élevé le niveau lors de son programme libre. L’athlète de la Fédération russe de patinage a même battu son record personnel de programme libre, avec un score de 165,05 points, avec une qualité technique impressionnante.

LIRE AUSSI - Finlandia Trophy 2021 : retour international réussi pour Papadakis/Cizeron, Loena Hendrickx au pied du podium

L'incroyable remontée de Kagiyama Yuma

En commençant sa deuxième journée de Grand Prix à Turin, le Japonais Kagiyama Yuma n'avait pas idée de l'exploit qu'il allait réaliser. Le jeune patineur de 18 ans était passé à côté de son programme court la veille, se classant alors septième, soit dans le deuxième groupe du classement. Mais Kagiyama a réussi ce qui semblait impossible : passer de la septième place à la plus haute marche du podium grâce à un programme libre exceptionnel noté 197,49 points ! Kagiyama s'est donc imposé avec un total de 278,02 points.

« Quand je suis arrivé pour faire mon programme libre, je ne pensais même pas au podium ou que je pouvais faire un bon score. Mon but était de faire de mon mieux. Je suis vraiment heureux d’avoir gagné », racontait le jeune Japonais après la rencontre.

Le patineur de la Fédération de patinage Russe Mikhail Kolyada a remporté la médaille d'argent avec une note totale de 273,55 points, suivi de l'Italien Daniel Grassl avec 269,00 points.

Sui/Han s'imposent en couple

La paire chinoise Wenjing Sui et Cong Han a remporté l'or en couple. Malgré des erreurs durant leur programme libre, le couple s'est imposé avec un total de 224,55 points. Sur la deuxième marche du podium, leurs compatriotes Cheng Peng et Yang Jin ont marqué un total de 211,86 points. Les patineurs de la Fédération de patinage Russe Iuliia Artemeva et Mikhail Nazarychev se sont emparés de la médaille de bronze avec un score de 187,01 points.

Circuit de Grand Prix ISU

  • Grand Prix d'Amérique - 22 au 24 octobre, Las Vegas (USA) - Voir les résultats
  • Grand Prix du Canada - 29 au 31 octobre, Vancouver (Canada) - Voir les résultats
  • Grand Prix de Turin - 5 au 7 novembre, Turin (Italie) - Voir les résultats
  • NHK Trophy - 12 au 14 novembre, Tokyo (Japon)
  • Internationaux de France - 19 au 21 novembre, Grenoble (France)
  • Rostelecom Cup - 26 au 28 novembre, Sotchi (Russie)
  • Grand Prix final - 9 au 12 décembre, Osaka (Japon)

Le patinage artistique à Beijing 2022

Les épreuves de patinage artistique auront lieu du 4 au 20 février, les épreuves à médaille se tenant les 7 (par équipes), 10 (hommes), 14 (danse sur glace), 17 (femmes) et 19 février (couples).

Voir le programme complet du patinage artistique à Beijing 2022

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité