Nikola Jokic conserve son titre de MVP dans une NBA plus internationale que jamais

Nikola Jokic a été élu MVP de la saison régulière de NBA pour la deuxième fois d’affilée. Il a devancé Joel Embiid et Giannis Antetokounmpo dans un podium composé exclusivement de joueurs internationaux.

Par Nicolas Kohlhuber
Photo de 2022 Getty Images

Pour la première dans l’histoire de la NBA, il n’y a pas de joueur américain dans le top 3 du classement du MVP (Most Valuable Player). Nikola Jokic a été plébiscité pour la seconde année consécutive en récoltant 875 points. Le Serbe a devancé le Camerounais Joel Embiid (706 points) et le Grec Giannis Antetokounmpo (595 points).

Comme ce dernier en 2019 et 2020, le joueur des Denver Nuggets a été sacré deux fois d’affilée. Cela fait maintenant quatre ans qu’un joueur américain n’a pas mis la main sur le trophée Maurice Podoloff. Le Joker et le Greek Freak sont d’ailleurs les deux seuls Européens qui ont gagné le titre de MVP plus d’une fois.

Nikola Jokic, faiseur d'histoire

Pour être le 13e joueur de l’histoire de la NBA à réaliser le doublé, Nikola Jokic a dû réaliser quelque chose d’unique. Et c’est ce qu’il a fait.

Le pivot des Nuggets a été le premier joueur de l’histoire à compiler au moins 2 000 points, 1 000 rebonds et 500 passes décisives dans la même saison régulière. Cet exploit historique lui a permis de mener son équipe jusqu’aux play-offs malgré les blessures de Jamal Murray et Michael Porter Jr.

Le joueur de 27 ans a tourné à 27,1 points, 13,8 rebonds et 7,9 passes décisives par match durant sa septième saison en NBA.

Natif de Sombor en Serbie, il a découvert la NBA en 2015 et a participé aux Jeux Olympiques de Rio 2016 seulement quelques mois plus tard. Au Brésil, il a compilé 9,1 points, 6 rebonds et 2,4 passes décisives par match pour aider la Serbie à atteindre la finale où elle est tombée face aux États-Unis (96-66).

Comme à Atlanta 1996, la Serbie (alors Serbie-Monténégro) a décroché la médaille d’argent, le meilleur résultat de ce pays aux Jeux Olympiques.

Embiid et Antetokounmpo pourraient découvrir les Jeux Olympiques à Paris 2024

Joel Embiid et Giannis Antetokounmpo n’ont pas de médaille olympique à leur palmarès. En fait, ils n’ont même jamais participé aux Jeux Olympiques. Mais Paris 2024 pourrait être l’occasion d’y remédier.

Le natif du Cameroun pourrait représenter la France aux prochains JO. Il a de la famille dans l’Hexagone et aurait entamé les démarches pour obtenir la nationalité française. Si cela fonctionne, le joueur de 28 ans pourrait participer à un tournoi FIBA pour la première fois de sa carrière. Il n’a jamais représenté le Cameroun sur la scène internationale auparavant.

Le pivot n’est pas seulement le deuxième meilleur joueur de la saison régulière de NBA. Il en est aussi le meilleur marqueur avec une moyenne de 30,6 points par match. C’était déjà un exploit historique dans l’histoire de la NBA. C’était la première fois qu’un joueur qui n’est pas Américain y parvenait.

Giannis Antetokounmpo n’a peut-être pas terminé la saison régulière avec un trophée individuel, mais il est encore en course pour le titre. Les Milwaukee Bucks, champions en titre, mènent 3-2 face à Boston en demi-finales de la Conférence Est (au 13 mai).

Il a conclu la saison régulière avec 29,9 points, 11,6 rebonds et 5,6 passes décisives par match. C’était la campagne la plus prolifique du joueur de 27 ans qui a déjà gagné tous les titres de MVP possibles. En plus de ces deux trophées en saison régulière en 2019 et 2020, il a été désigné meilleur joueur du All-Star Game et des Finales l’an passé.

Avec un tel joueur, la Grèce peut espérer se qualifier aux Jeux Olympiques pour la première fois depuis Beijing 2008. En République populaire de Chine, l’équipe emmenée par Dimitris Diamantidis avait pris la cinquième place pour la troisième fois depuis Atlanta 1996.

L’ailier fort a participé à la Coupe du monde à deux reprises et à l’EuroBasket une fois, mais il n’a jamais été en mesure de décrocher une médaille internationale.

Trois joueurs internationaux aux parcours inspirants

Nikola Jokic, Joel Embiid et Giannis Antetokounmpo partagent plus que le podium du MVP 2022. Ils ont eu besoin de batailler pour s’affirmer parmi les meilleurs basketteurs de la planète.

Nikola Jokic a été sélectionné avec le 41e choix de la draft 2014. Aucun MVP n’avait jamais été choisi aussi loin. À l’époque de sa draft, il était difficile de l’imaginer avoir une telle carrière. Le moment où les Denver Nuggets l’ont choisi n’avait même pas été diffusé, car il avait eu lieu pendant une coupure publicitaire.

La même année, Joel Embiid avait été choisi par Philadelphie en troisième position. Le natif du Cameroun ne pratiquait le basket que depuis cinq ans. Il était très prometteur, mais certaines équipes avaient des doutes à son sujet.

Il a été blessé à plusieurs reprises et n’a fait ses débuts dans la Grande Ligue qu’en 2016-2017.

Giannis Antetokounmpo partagent des origines africaines avec le joueur des Sixers. Ses parents viennent du Nigeria. Avec eux et son grand frère, il vendait des objets dans les rues d’Athènes pendant son enfance.

Il était apatride et n’a obtenu des papiers qu’en mai 2013 quand il a obtenu la nationalité grecque pour voyager aux États-Unis dans le cadre de la draft NBA.

Malgré les doutes, les difficultés et les blessures, ces trois joueurs ont écrit l’histoire en NBA. Avant d’en faire de même aux Jeux Olympiques de Paris 2024 ?

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité