Matthias Mayer remporte la première descente de l’année à Lake Louise, Beat Feuz troisième

Après l’annulation de la course samedi, la descente de Lake Louise a été remportée par le champion olympique en titre ce dimanche 27 novembre. Le Suisse Beat Feuz a terminé sur le podium.

Par Guillaume Depasse
Photo de 2021 Getty Images

Le champion olympique en titre remporte la première descente de la saison !

C’est l’Autrichien Mathias Mayer qui a été le plus rapide sur la piste de Lake Louise au Canada, avec un chrono de 1 min 47 s 74. Deuxième au classement général de la descente en 2021/22, le skieur de 31 ans a réalisé un début de saison idéal en s’imposant ce dimanche 27 novembre en 1 min 47 s 74.

Avec seulement 23 centièmes de retard, son compatriote Vincent Kriechmayr a terminé deuxième, juste devant le quadruple détenteur du globe de la descente, le Suisse Beat Feuz (+0,35 s).

Premier Français, le Matthieu Bailet a terminé 7e à 0,79 s de Mayer, un peu plus de deux mois après une fracture de l'avant bras en septembre. « Malgré quelques petites erreurs, le résultats est là. Je comptais sur la fraîcheur et l'audace, et ça s'est bien passé », a-t-il déclaré après la course. Johan Clarey a fini avec 1,79 s de retard, à la 21 place.

Le film de la descente de Lake Louise

Le chrono de référence a été signé par l’Autrichien Vincent Kriechmayr, champion du monde en titre de la descente et du super G en 2021, avec 1 min 47 s 97.

Le Suisse Marco Odermatt, principal rival pour le gros globe de cristal la saison passée (deuxième derrière Pinturault), a signé une belle course avec seulement 17 centièmes de retard sur l’Autrichien. Après une victoire en slalom géant à Sölden pour l’ouverture de la saison, il enregistre une performance précieuse pour le général.

Johan Clarey est très bien parti mais deux fautes sur la deuxième partie de course lui ont coûté des dixièmes de secondes importants qui ne pouvaient pas se rattraper en fin de course, moins technique. Le descendeur français, qui s’est cassé le nez en septembre dernier, a terminé à 1 min 56 s de Kriechmayr.

Le quadruple tenant du titre du globe de la descente Beat Feuz a bien failli reprendre l’Autrichien sur la fin de course, mais le Suisse a terminé à 12 centièmes de l’Autrichien Kriechmayr.

C'est un autre Autrichien qui a signé la course la plus régulière : le champion olympique de la discipline Matthias Mayer. Plus rapide dès le départ, le skieur de 31 ans n’a fait que conforter son avance pour terminer en tête en 1 min 47 s 74.

Ensuite, le Français Matthieu Bailet, 25 ans, a signé la plus belle performance française en terminant à seulement 79 centièmes de Mayer.

Vainqueur de gros globe de cristal 2020/21, Aleksander Aamodt Kilde était de retour après une rupture d’un ligament croisé d’un genou en janvier dernier. Il a terminé à 1,01 s du vainqueur.

La star du ski français Alexis Pinturault, détenteur du gros globe de cristal, a fini sa descente avec 2,35 s du vainqueur (32e). Il a gagné dans toutes les disciplines du ski alpin sauf en descente, où sa meilleure place est 16e.

Rendez-vous dimanche 28 novembre pour le super G, départ à 20h15 CET.

Le ski alpin aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022

Six épreuves de ski alpin sont au programme des Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022.

Le slalom géant, le super-G, le slalom, la descente, le combiné alpin et le slalom parallèle par équipes mixtes vont se dérouler du 6 au 19 février au Centre national de ski alpin dans la zone de Yanqing.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité